Christophe Guy nommé directeur général de l'École Polytechnique de Montréal

Le président du conseil d'administration de l'École Polytechnique de Montréal, M. Bernard Lamarre, ing., M.Sc., O.C., O.Q., a le plaisir d'annoncer la nomination de M. Christophe Guy, ing., Ph. D., MACG, à la direction générale de Polytechnique. M. Guy est entré en poste le 1er juin 2007 pour un mandat de quatre ans.
19 juin 2007

« L'École Polytechnique est l'une des plus grandes institutions universitaires d'enseignement du génie et de recherche appliquée au pays. Dans le contexte de sous-financement universitaire que nous connaissons actuellement et qui affecte tout particulièrement les institutions performantes sur le plan de la recherche, Polytechnique aura de nombreux défis à relever au cours des prochaines années », commente M. Lamarre. « M. Guy possède une vaste connaissance de l'enseignement et de la recherche universitaire jumelée à d'excellentes aptitudes en gestion. Actif au sein des grandes grappes industrielles montréalaises, il a su développer et entretenir des liens étroits et fructueux avec l'industrie au cours des dernières années et possède, en outre, de précieux contacts à l'international. Je n'ai aucun doute à ce sujet. Christophe Guy est la personne qu'il nous faut pour diriger Polytechnique et lui permettre de poursuivre sa phase de croissance au Québec, au Canada et à l'international ».
   
Originaire d'Europe et québécois d'adoption, Christophe Guy est à l'image de l'ingénieur d'aujourd'hui, en phase avec la mondialisation et l'ouverture des frontières. Titulaire d'un doctorat en génie chimique de l'École Polytechnique de Montréal, M. Guy a été directeur du Département de génie chimique de Polytechnique de 1995 à 2001 et directeur de la Recherche et de l'innovation entre 2001 et 2007, période pendant laquelle il a assumé la coordination d'un budget annuel de recherche de 68 M$ et permis à l'institution d'intensifier ses partenariats avec l'industrie, d'acquérir une infrastructure de recherche de classe internationale et de se positionner comme leader canadien en recherche et innovation dans le domaine du génie.

Fervent défenseur des transferts technologiques, M. Guy a soutenu le démarrage et le développement d'entreprises québécoises dérivées de la recherche universitaire et est à l'origine de 7 brevets d'invention.

Reconnu pour ses compétences, M. Guy siège au conseil de nombreuses entreprises et organisations. Il est actuellement vice-président du conseil d'administration du Consortium de recherche et d'innovation en aéronautique au Québec (CRIAQ) et siège aux conseils de Biosyntech inc., d'Odotech inc., du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), du Centre des technologies du gaz naturel (CTGN), de Nano-Québec et des partenariats de recherche orientée en microélectronique, photonique et télécommunications (PROMPT Québec).

À titre de professeur-chercheur et d'expert dans le domaine de l'environnement, Christophe Guy est l'auteur de plus de 100 communications scientifiques. Il a dirigé et diplômé 36 étudiants à la maîtrise et au doctorat et il est membre de l'Académie canadienne du génie.

 « Devenir le 15e directeur général de l'École Polytechnique de Montréal est pour moi un grand honneur », souligne M. Guy. « Polytechnique peut aujourd'hui revendiquer fièrement et sans exagération une place au sein du peloton de tête des meilleures écoles et facultés de génie au Canada. Je rends ici hommage à M. Papineau, qui a su, grâce à ses qualités de visionnaire et de rassembleur, mener à bien l'expansion de nos installations et le renouveau de tous nos programmes de premier cycle. Polytechnique forme près du tiers des ingénieurs québécois et participe activement par ses activités de recherche aux développements technologiques, économiques et sociaux du Québec et du Canada. Pour conserver ses acquis et poursuivre son développement, Polytechnique doit refléter et préparer ses diplômés à l'innovation et au contexte actuel de mondialisation dans un souci de développement durable. Elle doit s'ouvrir encore davantage aux problématiques multidisciplinaires et à la collaboration avec les plus grandes institutions et les meilleures équipes de recherche universitaire, gouvernementale ou privée du Québec, du Canada et d'ailleurs dans le monde. Ce sera un grand privilège que de mener l'institution dans cette voie, en collaboration avec les professeurs et la communauté de Polytechnique ».

M. Lamarre a également tenu à souligner la qualité du travail de M. Robert L. Papineau, directeur général de Polytechnique depuis 2002, qui a décidé de ne pas renouveler son mandat pour profiter de sa retraite. M. Papineau a grandement contribué au développement et au rayonnement de l'institution.

À propos de Polytechnique
Fondée en 1873, l'École Polytechnique de Montréal est l'un des plus importants établissements d'enseignement et de recherche en génie au Canada et elle occupe le premier rang au Québec par le nombre de ses étudiants et l'ampleur de ses activités de recherche. Polytechnique donne son enseignement dans 11 spécialités de l'ingénierie et réalise près du quart de la recherche universitaire en ingénierie au Québec. L'École compte 230 professeurs et près de 6 000 étudiants. À son budget annuel de fonctionnement de 85 millions de dollars s'ajoute un fonds d'opération et d'infrastructure de recherche de 68 millions de dollars, incluant des subventions et contrats de 38 millions de dollars. Polytechnique est affiliée à l'Université de Montréal.

- 30 -

Renseignements :
Annie Touchette
Service des communications et du recrutement
École Polytechnique de Montréal
Tél. 514 340-4711, poste 4415


Relations avec les médias

Les professionnels du Service des communications et des relations publiques planifient, coordonnent et supervisent les relations qu'entretient Polytechnique Montréal avec les médias.


Rencontrer notre équipe 

Archives