Baccalauréat en génie civil

L'ingénieur civil formé à Polytechnique Montréal est formé pour mettre à profit ses connaissances scientifiques et technologiques et sa créativité pour participer à la conception, à la construction, à la gestion, à l'entretien et à la réparation d'ouvrages, tout en tenant compte des impacts sociaux, économiques et environnementaux de ses projets.

QU’EST-CE QUE LE GÉNIE CIVIL?

L’ingénieur civil est formé pour bâtir un monde plus durable et intervenir dans de nombreux aspects essentiels à la société. Ses interventions et projets sont orientés vers le futur et exigent de prendre en compte bien plus de dimensions que les seuls aspects techniques. Il s’implique donc dans la conception, la construction, la gestion, l’entretien et la réparation d’ouvrages variés. Ce faisant, il doit aussi assurer la sécurité du public et travailler dans le respect des principes du développement durable.

Ce professionnel est formé pour travailler dans plusieurs domaines, notamment les structures (bâtiments, ponts, barrages) dont on aura besoin dans les villes de demain, la géotechnique (fondations pour les bâtiments et infrastructures de demain, excavations, tunnels, routes), l’hydraulique (ouvrages hydrauliques, aménagements fluviaux, portuaires et d’irrigation permettant d’utiliser l’eau de manière durable, contrôle des inondations), les transports (transports routiers, aéroports, voies ferrées, planification, développement de réseaux et tracés favorisant une mobilité plus durable) et l’environnement (amélioration des systèmes de traitement des eaux potables et usées, gestion des déchets, remise en état des terrains contaminés).

En plus de mettre à profit ses connaissances scientifiques et technologiques, l’ingénieur civil fait preuve de créativité pour trouver des solutions tenant compte des répercussions sociales, économiques et environnementales de ses projets. Il contribue aussi à la recherche d’idées novatrices pour minimiser l’impact des catastrophes naturelles comme les crues et les glissements de terrain.

Durant leur formation à Polytechnique Montréal, les futurs ingénieurs civils ont accès au laboratoire de structures Hydro-Québec, des installations uniques où ils peuvent notamment tester le comportement de spécimens d’ouvrages de génie civil à grande échelle. Ils travaillent aussi sur des projets concrets de construction ou de réhabilitation. Par exemple, dans le cadre du projet de conception de 4e année, les étudiants prennent en charge la conception d’une gare intermodale ou d’un petit aéroport, le prolongement d’une ligne de métro ou encore la planification de l’implantation d’un camp de travail temporaire pour la réfection d’une centrale électrique.

Particularités du programme

Durée
4 à 5 ans, selon votre scolarité*
Crédits
120
Admission
Automne / Hiver
Stage(s)
1 à 4 stages de 4 mois ou plus

* La durée de la formation d'ingénieur est habituellement de 4 années. Les candidats qui n'ont pas complété de formation collégiale au Québec et qui n'ont pas suivi d’études universitaires ou postsecondaires doivent toutefois réaliser une année préparatoire intégrée à Polytechnique Montréal avant d’entreprendre leur formation d’ingénieur, portant ainsi à 5 années la durée totale de la formation.

Cheminement et description des cours

Le document suivant présente un exemple du cheminement parcouru et des cours suivis par les étudiants admis au baccalauréat en génie civil à l'automne 2018.

Pour consulter la description d'un cours, cliquez directement sur le titre du cours.

Exemples de projets intégrateurs

Projet de 1re année

Conception d’une maquette de pont

Projet de 2e année

Projet d’ingénierie hydrique et risque

Projet de 3e année

Projet de conception d’options de mobilité

Projet de 4e année

Projet de conception en génie civil

Stages

Le programme de génie civil inclut un stage obligatoire de quatre mois.

Les étudiants peuvent toutefois choisir de faire jusqu'à quatre stages de quatre mois ou plus au cours de leur formation.

Tous les stages sont rémunérés.

Pour en savoir plus : polymtl.ca/futur/stages

Concentration

En dernière année de formation (4e année), les étudiants peuvent personnaliser leur cheminement en choisissant une concentration, soit un bloc de 30 crédits de cours de spécialisation :

  • Ingénierie des transports urbains : Polytechnique Montréal et l’École Nationale des travaux publics de l’État (ENTPE) de Vaux-en-Velin (France) collaborent depuis plusieurs années. Plusieurs étudiants de l’ENTPE viennent faire des stages dans des laboratoires de recherche et des professeurs collaborent dans le cadre de projets de recherche. Cette concentration de dernière année à l’ENTPE pour les étudiants de Polytechnique Montréal permettra de consolider cette collaboration, de faciliter la mobilité des étudiants entre les deux institutions et de profiter notamment de l’offre intéressante de cours dans le domaine des transports, via notamment les masters Transports Urbains et Régionaux de Personnes et Transports-Espace-Réseaux.

Orientations de spécialité

En dernière année de formation (4e année), les étudiants peuvent personnaliser leur cheminement en choisissant une orientation de spécialité, soit un bloc de 12 crédits de cours de spécialisation :

  • Bâtiments et ouvrages d'art : Cette orientation vise à compléter la formation des étudiants qui travailleront sur des projets de conception impliquant des bâtiments, en acier, en béton ou en bois, et des ouvrages d'art tels que des barrages, des centrales hydro-électriques ou des ponts.

  • Génie de l'environnement : Cette orientation donne aux étudiants une formation spécialisée leur permettant de travailler sur des projets liés à l'environnement (eaux potables et usées en milieu urbain et rural).

  • Géotechnique : Cette orientation vise à compléter la formation des étudiants qui travailleront sur des projets de construction impliquant des travaux dans le sol ou dans le roc ou des ouvrages nécessitant leur bon comportement.

  • Hydraulique appliquée : Cette orientation du programme de génie civil est une première spécialisation en hydraulique appliquée. Elle aborde les questions essentielles du dimensionnement des ouvrages et structures hydrauliques communs aux aménagements classiques de contrôle des inondations et de productions hydroélectriques. Elle traite de transport de sédiments et de migration de contaminants dans un fluide en mouvement et de la gestion des eaux pluviales. Elle permet l’acquisition de connaissances en hydrogéologie et permet d’acquérir les notions de base en gestion et en allocation optimale de l’eau disponible entre des usages souvent conflictuels.

  • Transports : Cette orientation vise à compléter la formation dans le domaine des projets de transport, plus particulièrement les enjeux collectifs liés à l'entretien des infrastructures de transport et à leur planification.

Orientation personnalisée avec cours au choix

En dernière année de formation (4e année), les étudiants peuvent personnaliser leur cheminement en choisissant une orientation personnalisée avec cours au choix, soit 12 crédits de cours. La sélection de cours doit être approuvée par le responsable du programme.

Orientations thématiques

En dernière année de formation (4e année), les étudiants peuvent personnaliser leur cheminement en choisissant une orientation thématique, soit un bloc de 12 crédits de cours dont le sujet est différent, mais complémentaire au programme.

  • Développement durable : Cette orientation traite des grands enjeux transversaux que soulève le développement durable, en particulier la responsabilité sociale de l'ingénieur et le travail dans un contexte multidisciplinaire. Elle permet l'acquisition de notions et la familiarisation avec des outils essentiels à la pratique de l'ingénierie durable, laquelle comprend notamment l'analyse de cycle de vie, la résilience organisationnelle, l'efficacité énergétique et les énergies alternatives, la conception et la fabrication durable, et le génie de l'environnement.

  • Innovation et entrepreneuriat technologique : Cette orientation vise à sensibiliser les étudiants aux dimensions intrapreneuriales et entrepreneuriales de leur future profession en stimulant leur créativité, en encourageant l'entrepreneuriat, et en développant des aptitudes d'innovation et de gestion stratégique.

  • Mathématiques de l'ingénieur : Cette orientation permet aux étudiants d'acquérir des connaissances avancées en mathématiques appliquées et de développer des compétences pour modéliser et résoudre des problèmes d'ingénierie à l'aide de techniques mathématiques ou pour analyser des données avec de tels outils. Cette orientation couvre trois domaines des mathématiques appliquées qui se chevauchent, soit analyse numérique et appliquée; probabilités et statistique; et recherche opérationnelle et optimisation. Les techniques développées dans ces domaines sont souvent employées dans des projets multidisciplinaires en génie ou en sciences naturelles.

  • Outils de gestion : Cette orientation donne aux étudiants des compétences leur permettant de mieux appréhender les fonctions de direction; idéalement, cette orientation est complétée par des cours offerts par HEC Montréal, ce qui permet à l’étudiant d’obtenir un diplôme de 2e cycle en gestion délivré par cet établissement.

  • Projets internationaux : Cette orientation est offerte aux étudiants ayant un fort intérêt pour le volet international d’une carrière en génie. L’ensemble des quatre cours vise les objectifs suivants : sensibiliser les étudiants aux problématiques socio-économiques et technologiques de la mondialisation, acquérir une compréhension de base du commerce international et des règles qui le régissent, comprendre les stratégies d’internationalisation des entreprises et les pratiques de gestion et d’ingénierie qui y sont reliées, analyser l’environnement économique, politique et social de projets internationaux d’ingénierie, comprendre les différents types de projets internationaux d’ingénierie et les processus de gestion nécessaires à leur réalisation, et développer une sensibilité particulière aux politiques nationales et aux dimensions culturelles des projets internationaux d’ingénierie.

Perspectives d'emploi

Taux de placement des diplômés1 : 96 %

Salaire annuel moyen2 : 102 294 $

Principaux types d’emplois : Chargé de projet ■ Estimateur ■ Ingénieur concepteur ■ Ingénieur de chantier ■ Ingénieur de méthodes ■ Ingénieur de structure ■ Ingénieur en infrastructures municipales ■ Ingénieur en transport ■ Ingénieur, ponts et ouvrages d’art

Principaux employeurs : Entrepreneurs en structures d’ouvrages de génie civil ■ Entrepreneurs en construction d’infrastructures routières ■ Firmes de génie-conseil ■ Firmes spécialisées en environnement ■ Ministères

1 Service des stages et emplois de Polytechnique Montréal : statistiques 2015-2016, récoltées un an après diplomation
2 Genium360 : enquête 2017​

 

Études supérieures : pour aller plus loin!

Vous vous projetez déjà au-delà du Baccalauréat ? Plusieurs options s’offrent à vous !

Polytechnique Montréal propose des programmes d’études supérieures dans 17 spécialités qui répondent aux intérêts des candidats et aux besoins de la société.

Pour en savoir plus : polymtl.ca/futur/es

Cheminements accélérés :

Vous souhaitez poursuivre une formation aux cycles supérieurs tout en réduisant la durée totale de votre scolarité? Selon vos résultats scolaires, vous pourriez être admissible à un cheminement accéléré vers les études supérieures et entreprendre un DESS (baccalauréat-DESS intégré), une maîtrise (baccalauréat-maîtrise intégré) ou un doctorat (passage direct au doctorat) avant même d’avoir terminé votre formation d’ingénieur.

Pour en savoir plus : polymtl.ca/futur/es/cheminements

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus au sujet du programme de génie civil, consultez le site du Département des génies civil, géologique et
des mines : polymtl.ca/cgm.

Vous pouvez également télécharger nos divers documents d'information en format électronique.

« Polytechnique a été ma maison durant quatre ans et j’y ai rencontré ma deuxième famille. »

Catherine Taillandier

Baccalauréat en génie civil, orientation génie de l’environnement / Promotion 2016
Originaire de Montréal / Diplômée du Collège de Maisonneuve

Des nouvelles de Poly

Génie civil
17075996_1273738919408316_4126353124841488384_n.jpg
Mme Michèle Thibodeau-DeGuire, la première femme diplômée en génie civil de Polytechnique Montréal, en 1963. (Photo tirée de l'album de finissants) Depuis janvier 2013, elle est la principale et présidente du Conseil d'administration de la Corporation de l’École Polytechnique Montréal. Elle est la première femme à occuper ce poste. (Source: Bureau des archives de Polytechnique Montréal) #JeudiSouvenir#TBT
Partager