Répertoire des expertises

Vous êtes ici

Retour aux résultats de recherche
Groupe de recherche en génie des structures (GRS)

Tél. : (514) 340-4711 poste 4218
  Lien(s)

Description des domaines de recherche

L'objectif principal du groupe de recherche en génie parasismique est de contribuer à l'effort global de recherche et de développement en vue d'assurer au Canada, et au Québec en particulier, des ouvrages de génie civil ayant un degré de sécurité adéquat, à un coût raisonnable, dans l'éventualité des séismes majeurs.

Un autre objectif important est de fournir une main-d'œuvre spécialisée en génie parasismique pour le Québec et le Canada via la formation d'étudiants aux 2e et 3e cycles.

Personnel de recherche

Professeurs / chercheurs (9)
Nombre d'étudiants aux cycles supérieurs : 20
Nombre de stagiaires postdoctoraux : 2
Nombre d'agents de recherche : 2

Équipements spécialisés

1 simulateur sismique uni-axial de haute performance; 1 vérin hydraulique à déplacements contrôlés d'une capacité de 1500 kN; 1 chambre à environnement contrôlé permettant des essais structuraux jusqu'à -40 °C.

Sources de financement externes

CRSNG, FQRNT, Ministère des transports du Québec, Partenaires industriels.

Nouvelle(s) concernant Groupe de recherche en génie des structures (GRS)

NOUVELLES | 15 mai 2014
Université Concordia et Polytechnique Montréal s'unissent pour simuler un tremblement de terre | Lire

Revue de presse concernant Groupe de recherche en génie des structures (GRS)

25 février 2019, La Presse, Y a-t-il vraiment de la congestion routière à Québec? Selon une étude de faisabilité réalisée par le professeur Bruno Massicotte, de Polytechnique Montréal, pour le compte du ministère des Transports, le coût de construction d'un tunnel sous le fleuve entre Québec et Lévis était estimé à 4 milliards en 2016.
12 février 2019, BLVD 102,1 , Nathalie le midi 3e lien : entrevue de Bruno Massicotte, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.    
15 novembre 2018, TVA Nouvelles, Troisième lien : Massicotte n'exclut pas d'autres scénarios Bruno Massicotte, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal et auteur de l'étude sur le tunnel à 4 milliards $ entre Québec et Lévis, n'exclut pas que d'autres scénarios pour la construction d'un troisième lien soient plus économiques.
27 octobre 2018, La Presse +, Ode aux faiseurs de ponts Mention de Bruno Massicotte, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal et et expert en ponts.  
15 octobre 2018, Radio-Canada, Première heure - Étude pour le 3e lien : entrevue avec Bruno Massicotte Entrevue de Bruno Massicotte, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal (1:10).
15 août 2018, Le journal de Montréal, 5 corridors potentiels pour un 3e lien Québec-Lévis Dans son étude livrée au gouvernement en 2016, Bruno Massicotte, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, concluait aussi qu'il s'agissait de «la solution la plus avantageuse vis-à-vis de la faisabilité technique, de la fonctionnalité et des coûts ».
15 août 2018, La Presse +, Effondrement meurtrier à Gênes Les explications de Bruno Massicotte, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, spécialisé en structures routières.    
18 septembre 2015, Radio-Canada, Quel béton pour le nouveau pont Champlain? Un reportage avec Jean-Philippe Charron, directeur, Groupe de recherche en génie des structures et Bruno Massicotte, professeur titulaire, Département des génies civil, géologique et des mines, à Polytechnique + entrevue en direct du Pr Massicotte au Téléjournal 18 h.