Directory of Experts
Back to search results
Research, development and validation center for water treatment technologies and processes (CREDEAU)

Phone: (514) 340-4711
  Link(s)

Research areas description

The CREDEAU is a research, development and validation center for water treatment technologies and processes.  The CREDEAU evolves from the working consortia of three Montreal universities: École Polytechnique de Montréal, École de Technologie Supérieure and McGill University.

Research themes:

  • Driking water
  • Urban wastewater
  • Industrial wastewater
  • Storm and sewer overflows
  • Odor treatment
  • Sludge management and treatment

Research staff

Professors / researchers (8)

External sources of funding

  • Canadian Fund for Innovation (CFI)
  • Canadien Water Network (CWN)

News about Research, development and validation center for water treatment technologies and processes (CREDEAU)

NEWS | April 27, 2020
COVID-19 : water management and analysis tools to prepare for deconfinement | Read
NEWS | July 11, 2019
Research focused on discovery: Minister Kirsty Duncan highlights Canada’s support for researchers at Polytechnique | Read
NEWS | March 6, 2018
Science and Innovation: Minister Joly’s briefing at Polytechnique Montréal | Read
NEWS | March 19, 2015
Professor Michèle Prévost wins the Hubert Demard prize awarded by Réseau Environnement | Read

Press review about Research, development and validation center for water treatment technologies and processes (CREDEAU)

April 20, 2021, Radio-Canada, Pourquoi plusieurs réserves autochtones n'ont-elles pas accès à l'eau potable? - Moteur de recherche Entrevue de Benoit Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal et directeur du Centre de recherche, développement et validation des technologies et procédés de traitement des eaux (CREDEAU).
November 11, 2020, Ma Côte-Nord, La Ville de Sept-Îles investit pour améliorer le traitement de l’eau potable Cet article, concernant la mise à niveau d’une centrale de traitement de l’eau à Sept-Îles, mentionne la réalisation d’analyses par le Centre de recherche, développement et validation des technologies et procédés en traitement des eaux (CREDEAU).
November 5, 2020, Réseau d’Information Municipale, La Ville de Montréal gagnante de la meilleure eau du Québec 2020 Cette année, le jury était notamment composé de Benoit Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
October 29, 2020, Radio-Canada, Jonction 11-17 - Pourquoi plusieurs communautés autochtones n'ont toujours pas d'eau potable? Entrevue de Benoit Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
August 27, 2020, New York Times, Reopened Schools Find Health Risks in Water After Covid-19 Lockdowns A number of schools found the bacteria that causes Legionnaires’ disease in their water, and experts say more should expect to see it. The new coronavirus is not the only illness that teachers, students, parents and staff will have to worry about as some schools attempt to reopen this fall. Legionella could lurk in the water supplies of school buildings, and some measures to keep people in schools safe from coronavirus may even increase risks from deadly illnesses caused by the bacteria.
July 13, 2020, Télé-Québec, Ça vaut le coup - Filtres à eau Filtres à eau domestiques : les explications de Benoit Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal et titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable (CICEP).
June 15, 2020, Ici Radio-Canada Première, Le rôle du traitement des eaux usées dans la prévention de la COVID-19 Entrevue avec Sarah Dorner, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
April 28, 2020, Nature, As lockdowns lift, new hazards lurk in the water Stagnation des eaux et bactéries pathogènes : cette publication traite d'un article publié le 7 avril par Michèle Prévost, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, et plusieurs collaborateurs.
November 28, 2019, Press Reader, Halifax utility urges lead water pipereplacement Michèle Prévost, a Polytechnique Montréal engineering professor specializing in drinking water lead levels, welcomed Halifax Water’s move.“This is really great. I hope it’s contagious across Canada,” she said.
November 18, 2019, Le Devoir , L’enjeu de santé publique du plomb dans l’eau était connu depuis longtemps « On ne peut pas dire qu'ils ne voyaient pas le problème, c'était documenté. C'est qu'ils ne le voyaient pas comme un enjeu de santé publique. C'est encore plus grave comme jugement », laisse tomber Michèle Prévost, titulaire de la Chaire industrielle en eau potable et professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
November 15, 2019, La Presse + , Les pieds dans l'eau dans le métro La rupture de canalisation qui a provoqué une inondation majeure dans le métro pourrait-elle se reproduire ? Interrogé par La Presse, Benoit Barbeau, professeur au département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, croit que les probabilités sont très faibles.
November 12, 2019, The Conversation , Lead-tainted water: How to keep homes, schools, daycares and workplaces safe Michele Prevost, professor and Principal Chairholder, NSERC Industrial Chair on Drinking Water, Polytechnique Montréal. « We worked behind the scenes with dozens of journalists on " Tainted Water," a year-long investigation into lead-contaminated drinking water in Canada. We were shocked by the results.»
October 8, 2019, La Presse, Écoles québécoises : trop de plomb dans l’eau À une réglementation « laxiste » s'ajoute un problème de transparence au Québec, affirme Michèle Prévost, sommité mondiale du plomb dans l'eau potable et titulaire de la Chaire industrielle en eau potable de Polytechnique Montréal. Le ministère de l'Environnement ne diffuse pas systématiquement les résultats de ses tests, et ils ne sont pas davantage accessibles aux chercheurs dans les universités, déplore-t-elle.
July 12, 2019, Le Devoir, Eau contaminée : Legault est préoccupé, mais pas alarmé Michèle Prévost, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal soutient qu'il est "de notre devoir de mesurer adéquatement le plomb dans l'eau de nos écoles".
May 3, 2019, Radio-Canada, Une eau embouteillée à Malartic aux propriétés vertueuses : vrai ou faux? Mentions d'Yves Comeau et de Benoit Barbeau, professeurs titulaires au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
March 13, 2019, Nord Info / Voix des Milles-Îles, Une étude sur la vulnérabilité des sources d'alimentation en eau potable Cette étude d'envergure sera menée en vertu du Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP) et regroupe donc sept partenaires municipaux, ainsi que Polytechnique Montréal, qui aura pour rôle d'effectuer l'analyse technique de vulnérabilité des sources.
January 21, 2019, Télé-Québec, Filtres à eau Rencontre avec Benoit Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal (0:49).
November 2, 2018, Le Devoir, Les surverses sont en hausse au Québec Loin de diminuer, les déversements d'eaux usées dans les cours d'eau québécois ont augmenté au cours des dernières années, estime Michèle Prévost, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, alors que Longueuil s'apprête à rejeter 162 millions de litres d'eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent.
November 2, 2018, The Gazette, Longueuil to dump raw sewage in river during repair work Les explications de Sarah Dorner, professeure agrégée au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
August 1, 2018, Francopresse, L'eau sous pression cet été Pour Sarah Dorner, professeure agrégée au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, il ne fait aucun doute que la hausse des températures agit sur la qualité de l'eau : « Quand il fait chaud, les cyanobactéries se développent plus facilement. Les microorganismes pathogènes sont favorisés. Le réchauffement a un impact sur les sources de contamination ».