Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Station Polytechnique-Alstom : la voiture de métro est installée dans les pavillons Lassonde

18 juillet 2019 - Source : NOUVELLES

La voiture MR-63 obtenue de la Société de transport de Montréal (STM), dans le cadre d’un ambitieux projet piloté par le comité étudiant Station Polytechnique, a fait son entrée à l’Atrium Lorne-M.-Trottier le vendredi 12 juillet 2019.

Des membres du comité étudiant Station Polytechnique posent près de la voiture de métro MR-63, peu avant son insertion dans les pavillons Lassonde.

Des membres du comité étudiant Station Polytechnique posent près de la voiture de métro MR-63, peu avant son insertion dans les pavillons Lassonde.

Le vendredi 12 juillet 2019, trois ans après la réponse à un appel de projets de la STM, les membres du comité Station Polytechnique, le personnel du Service des immeubles, des membres de la communauté de Polytechnique Montréal, des professionnels et des travailleurs de la construction ainsi que des spectateurs ont assisté à l’arrivée de la voiture de métro sur le campus, aux fins de son positionnement au cœur de l’atrium des pavillons Claudette-MacKay-Lassonde et Pierre-Lassonde.

Arrivée sur une remorque tirée par un fardier, la voiture de métro a été soulevée par une grue, puis déposée sur des rails qui avaient été aménagés temporairement sur le chemin de la Rampe ainsi qu’aux abords des pavillons Lassonde par des spécialistes, sous la direction de l’entrepreneur responsable du chantier.

Levée de la voiture de métro. (Photo : Denis Bernier Photographe)

Levée de la voiture de métro. (Photo : Denis Bernier Photographe)

Ensuite, la voiture de métro d’une longueur de 17 mètres, d’une largeur de 2,5 mètres et d’une hauteur de 3 mètres a été tirée lentement à l’intérieur de l’édifice, à travers une ouverture pratiquée dans le mur vitré des pavillons.

Cette voiture de métro est la pièce maîtresse du projet de la Station Polytechnique-Alstom, qui vise à promouvoir le bien-être et à sensibiliser la communauté étudiante aux problèmes de santé mentale, tout en encourageant la créativité. Les lieux seront accessibles en tout temps aux étudiantes et aux étudiants, que ce soit pour se reposer, lire ou « méditer » sur des idées originales.

Également, le projet permettra de valoriser une pièce patrimoniale de l’ingénierie montréalaise. Avec ses 22 fenêtres, la Station Polytechnique-Alstom sera un lieu ouvert sur les activités de Polytechnique.

Moment de fierté

Le projet de la Station Polytechnique-Alstom est le fruit d’une initiative d’étudiantes et d’étudiants de Polytechnique qui ont eu l’idée de récupérer et de valoriser l’une des voitures de première génération du métro de Montréal.

Ces étudiants ont alors formé le comité Station Polytechnique, qui est maintenant composé de 14 personnes qui étudient ou sont diplômées de l’institution universitaire.

La plupart des membres du comité, tous sourires, étaient présents afin d’assister à l’arrivée de la voiture de métro.

« C’est un grand jour pour toute l’équipe! Nous travaillons sur ce projet depuis trois ans et nous sommes extrêmement fiers de ce que nous avons accompli », s’est exclamée Érika Lajeunesse, membre du comité Station Polytechnique et étudiante au baccalauréat en génie industriel.

« C’est très émouvant pour nous de voir la voiture de métro arriver à Polytechnique et de pouvoir partager ce moment avec les gens qui rendent possible ce projet. »

« Beaucoup d’efforts ont été nécessaires pour préparer l’arrivée de la voiture à Polytechnique », a souligné Christine Lessard, chargée de projets au Service des immeubles de Polytechnique Montréal. « C’est avec fierté que nous la voyons faire son arrivée sur notre campus aujourd’hui. C’est une grande journée pour tous les gens qui travaillent sur le projet! »

« Après trois années de travaux et de démarches, Polytechnique est heureuse de voir se concrétiser une initiative étudiante qui célèbre le patrimoine technologique et le génie québécois des années 1960 », s’est réjoui Jean Choquette, directeur de la stratégie de Polytechnique Montréal.

« Ce projet met de l’avant nos valeurs de développement durable – par la récupération du véhicule -, de transport collectif et d’électrification des transports. En prenant aujourd’hui livraison de la voiture MR-63, nous marquons une étape importante de la création d’un espace de rencontre, doté d’une identité très forte, dont la vocation principale sera la promotion du bien-être et de la santé mentale de notre communauté », a-t-il ajouté.

Quelques jours plus tard, après la finalisation de travaux sur une structure, la voiture de métro a été positionnée jusqu’à son emplacement final, dans la cage d’escalier de l’atrium des pavillons Lassonde.

Rappel historique

En 1963, la Ville de Montréal a donné à l’entreprise Canadian Vickers le mandat de construire les voitures qui allaient circuler dans ses tunnels afin de créer le métro de Montréal. En 1966, le métro de Montréal a ouvert ses portes et propulsé la ville au statut de métropole.

Cinquante ans plus tard, la Société de transport de Montréal a annoncé que les voitures MR-63, ayant atteint leur fin de vie utile, seraient mises au rancart et remplacées par des voitures neuves et plus fiables. Pour soutenir les valeurs de société durable, la STM a lancé un appel de projets en 2016 et offert la possibilité aux citoyens de reconvertir des voitures de métro. Le projet soumis par des étudiantes et des étudiants de Polytechnique a fait partie des sept projets retenus par la STM, parmi une trentaine de soumissions reçues.

En juin 2017, l’emplacement final de la voiture sur le campus de Polytechnique, soit une cage d’escalier dans l’Atrium Lorne-M.-Trottier, a été défini en collaboration avec l’architecte des pavillons Lassonde. À l’été 2017, des sollicitations ont été amorcées auprès de donateurs, par l’entremise de la Fondation de Polytechnique (aujourd’hui nommée Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal).

Après la réalisation d’une étude de faisabilité à l’automne 2017, l’acceptation du projet par la direction de Polytechnique et le choix de la vocation du projet sont survenus en décembre de la même année.

En janvier 2018, le comité Station Polytechnique a lancé un concours pour le design de l’intérieur des lieux auprès des étudiantes et des étudiants de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal. En mai, les membres du comité étudiant ont pris possession de la voiture aux ateliers de la STM. Transportée sur un fardier à travers la ville de Montréal, la voiture a été menée jusqu’à un atelier où elle a été réaménagée aux fins de sa nouvelle vocation.

Le 17 mai 2018, Polytechnique Montréal et la Fondation de Polytechnique ont annoncé la réalisation du projet  ainsi que l’attribution d’un don important par l’entreprise Alstom. Les plans et devis du projet, pour leur part, ont été réalisés à l’été et à l’automne 2018.

Après la réalisation de l’aménagement intérieur, au cours des prochaines semaines, la Station Polytechnique-Alstom sera inaugurée lors de la session d’automne 2019.

Voici un album de photos prises lors de l'arrivée de la voiture et de son positionnement final, qui a été publié dans notre page Facebook: 

 

À lire aussi

NOUVELLES |  18 mai 2018
Station Polytechnique-Alstom : une voiture de métro pour améliorer le bien-être et la santé mentale des étudiants  |  Lire
NOUVELLES |  24 avril 2018
Le comité étudiant Projet Esteban de Polytechnique Montréal dévoile sa nouvelle voiture solaire  |  Lire