Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Nathalie de Marcellis-Warin est nommée au CA du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies

7 octobre 2019 - Source : NOUVELLES

Le Conseil des ministres du gouvernement du Québec vient de nommer la professeure Nathalie de Marcellis-Warin, du Département de mathématiques et de génie industriel, au conseil d’administration du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT).

Spécialiste des mathématiques appliquées et titulaire d’un doctorat en Sciences de gestion de l’École Normale Supérieure de Cachan (France), la professeure de Marcellis-Warin est également présidente-directrice générale du CIRANO, le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations, depuis 2016. Nathalie de Marcellis-Warin est aussi Visiting Scientist à la Harvard T. Chan School of Public Health et chercheure associée à l’Institut de valorisation des données (IVADO). Elle est membre du Groupe de recherche en gestion et mondialisation de la technologie de Polytechnique ainsi que membre associée du Centre interuniversitaire de recherche, réseau d’entreprise, logistique et transport (CIRRELT).

Ses intérêts de recherche portent sur la gestion des risques et la théorie de la décision dans différents contextes de risque et d’incertitude ainsi que les politiques publiques mises en place. Ses projets touchent plus spécifiquement trois domaines : la perception des risques et l’acceptabilité sociale des décisions publiques; la gestion des risques ayant des impacts sur la santé et l’environnement; et la gestion des risques technologiques émergents, notamment dans le contexte de la transformation numérique et de l’IA.

Ses travaux de recherche combinent l’analyse économique, l’analyse coût-bénéfice, l’analyse de données d’enquêtes et la science des données et plus récemment l’analyse de données massives non structurées développée dans un projet de recherche en collaboration avec Harvard.

Alors qu’elle était vice-présidente des groupes Risques et Développement durable du CIRANO, la Pre de Marcellis-Warin a dirigé des projets faisant appel à une autre de ses expertises et de ses passions : la gestion des risques liés à la logistique des matières dangereuses. D’ailleurs, un ouvrage sur ce sujet est paru quelques mois après la catastrophe de Lac-Mégantic en 2013, ouvrage qui fut publié sous sa direction en collaboration avec ses collègues Ingrid Peignier, du CIRANO, et le Pr Martin Trépanier, de Polytechnique.

« La mission des Fonds de recherche du Québec est de soutenir la recherche, la formation de la relève et mobilisation des connaissances pour répondre aux grands défis de notre société », a souligné Mme de Marcellis-Warin. « En joignant le CA du FRQNT, je souhaite notamment aider à améliorer l’accès aux données pour les chercheurs ainsi qu’à sensibiliser les décideurs publics de l’importance d’utiliser des données probantes pour prendre des décisions de politiques publiques éclairées. »

Mme de Marcellis-Warin a participé à l’élaboration de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’IA et elle est co-responsable de la fonction « Veille et Enquêtes » de l’Observatoire international des impacts socioéconomiques de la transformation numérique et de l'intelligence artificielle (OBVIA). Depuis 2011, elle dirige le projet du Baromètre CIRANO sur la perception des risques au Québec qui collecte annuellement des données sur les préoccupations des Québécois pour 47 enjeux de société. Elle a publié de nombreux articles scientifiques, plusieurs ouvrages et plus de 30 rapports pour le gouvernement et d’autres organisations. Elle a donné plus d’une centaine de conférences et elle est régulièrement sollicitée pour parler dans les médias.

Nathalie de Marcellis-Warin

Professeure Nathalie de Marcellis-Warin

 

En savoir plus

Fiche d’expertise
Site du Département de mathématiques et de génie industriel de Polytechnique Montréal
CIRANO

À lire aussi

Magazine Poly |  3 juin 2019
Pre Nathalie de Marcellis-Warin, le goût de bâtir  |  Lire
NOUVELLES |  24 septembre 2013
Quand le risque zéro n'existe pas : lancement du livre Stratégies logistiques et matières dangereuses.  |  Lire