Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Mines et environnement : près de 2 M$ en subventions pour les chercheurs de l’IRME UQAT-Polytechnique

22 septembre 2016 - Source : NOUVELLES

L’équipe de chercheurs de l’Institut de recherche en mines et environnement (IRME) UQAT-Polytechnique réalisera six projets de recherche de haut niveau en environnement minier, en collaboration avec des partenaires industriels, grâce à d’importantes subventions obtenues au cours des derniers mois.

Parmi le montant obtenu par IRME UQAT-Polytechnique, 1,53 M$ émane du partenariat entre le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN) et le Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT). La somme découle du concours 2016-2017 du MERN et du FRQNT, en lien avec les Programmes de recherche en partenariat sur le développement durable du secteur minier et Valorisation des résidus miniers. Les montants qui complètent les subventions ont été octroyés par des partenaires industriels de l’IRME UQAT-Polytechnique pour la réalisation des travaux de recherche.

Les six projets de recherche de l’IRME UQAT-Polytechnique qui sont ainsi soutenus visent à restreindre les impacts environnementaux qui sont associés à l’exploitation minière. Également, ces projets permettront de développer des méthodes novatrices et efficaces de gestion des résidus miniers, autant selon une perspective environnementale qu’économique.

D'autre part, ces travaux de recherche auront des retombées positives quant à la formation de personnel hautement qualifié, mais aussi au développement de connaissances qui seront transférées à l’industrie minière et à d’autres utilisateurs des secteurs publics et privés, qui sont associés aux domaines de l’environnement, de la restauration des mines et de la gestion et de la valorisation des résidus miniers.

Des professeurs de Polytechnique Montréal à l'avant-plan

Parmi les six projets de recherche de l’IRME UQAT-Polytechnique qui ont obtenu un soutien gouvernemental et industriel, deux sont dirigés par les professeurs Li Li et Thomas Pabst de Polytechnique Montréal :

  • Le projet intitulé « Gestion intégrée des rejets miniers pour les mines à ciel ouvert : Évaluation d’une approche de disposition des résidus et stériles réactifs dans les fosses » vise à optimiser la déposition des rejets miniers en fosse par l'installation d'inclusions de roches stériles. L’approche proposée, qui vise à répondre aux critères de performances environnementales et géotechniques les plus exigeants, proposera des solutions pratiques qui pourront être appliquées rapidement sur les sites miniers.
     
  • Le projet nommé « Valorisation des roches stériles sur les sites miniers : Élaboration de critères hydrogéotechniques et opérationnels pour maximiser l'utilisation des stériles dans les couvertures, les inclusions et les structures de routes » a pour but d'étudier attentivement certaines formes de valorisation des stériles dans les recouvrements, les inclusions de roches stériles dans les parcs à résidus et les routes pour véhicules très lourds. Les chercheurs souhaitent définir des critères hydrogéotechniques qui serviront à sélectionner et employer les stériles de façon adéquate selon le contexte.

Parmi les autres projets de recherche, dirigés par des professeurs de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), deux projets bénéficieront de l’implication de chercheurs de Polytechnique Montréal. Il s’agit du projet « Développement d'une approche méthodologique visant à intégrer les changements climatiques à la conception des ouvrages de rétention des résidus miniers et de restauration », auquel participeront Michel Aubertin, Michael James et Thomas Pabst, et du projet  « Optimisation de la production de rejets désulfurés en vue de leur valorisation dans la restauration de sites miniers », dans lequel sera impliqué Thomas Pabst.

« Tous ces projets de recherche se penchent sur d’importants défis du secteur minier. Cet important appui du MERN et du FRQNT envers l’équipe de l’IRME souligne à quel point ses travaux sont d’une grande pertinence pour l’industrie, les gouvernements et la société », souligne Pascal Lavoie, le nouveau président du conseil de direction de l’IRME UQAT-Polytechnique. 

L’Institut de recherche en mines et environnement UQAT-Polytechnique a été établi en 2013 par l’UQAT et Polytechnique Montréal, dans la foulée d’un partenariat qui lie les deux établissements depuis une trentaine d’années.

     

Les professeurs Li Li et Thomas Pabst

En savoir plus :

Fiche d'expertise du professeur Li Li
Fiche d'expertise du professeur Thomas Pabst
Fiche descriptive des projets de recherche soutenus par le MERN et le FRQNT
Site web de l’IRME UQAT-Polytechnique

À lire aussi

Magazine Poly |  2 novembre 2018
L’IRME UQAT-Polytechnique aide l’industrie minière à résoudre ses défis environnementaux  |  Lire
Magazine Poly |  3 novembre 2018
Un intérêt pour les mines né au Sud, approfondi au Nord  |  Lire