Carrefour de l'actualité

À lire dans le magazine Poly: santé et données massives, portrait de dames de génie et bien plus!

30 septembre 2015 - Source : NOUVELLES
Dans le dernier numéro du magazine Poly, notre grand dossier fait le point sur la contribution des données massives aux soins de santé et nous vous présentons notamment un portrait de deux ingénieures, récipiendaires d'un doctorat honoris causa.

Page couverture - magazine Poly - été 2015Les données se multiplient à un rythme effréné dans toutes les sphères d'activités et de nos vies. Nous sommes à l'ère des mégadonnées, ce qu'on appelle aussi le big data. Dans cette perspective, en mai dernier, Polytechnique soulignait la création de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la science des données pour la prise de décision en temps réel. Titulaire de cette chaire, le Pr Andrea Lodi nous dresse un portrait des enjeux et des impacts des données massives en santé.

Nommé directeur général de Polytechnique en juin dernier pour un nouveau mandat, Christophe Guy ne cache pas son ambition : faire reconnaître à l'échelle nationale et internationale Polytechnique comme étant une des meilleures institutions d'enseignement et de recherche en génie au Canada. D'ailleurs Polytechnique, dont l'accréditation des programmes de baccalauréat a été récemment renouvelée par le Bureau canadien d'agrément des programmes de génie (BCAPG), entreprend son arrimage avec le Processus de Bologne, un programme d'harmonisation des systèmes d'enseignement supérieur européens.

« Cette démarche fait entrer Polytechnique dans le cercle des grandes institutions universitaires de génie internationales et aidera nos diplômés souhaitant faire carrière ou poursuivre des études à l'étranger », commente M. Guy. La reconnaissance internationale accrue de Polytechnique devrait également favoriser l'augmentation du nombre d'étudiants aux cycles supérieurs, une priorité pour l'institution.

Durant la dernière année universitaire, Polytechnique a décerné un doctorat honoris causa à deux femmes d'exception, des dirigeantes d'entreprise à la brillante carrière. Deux modèles pour les jeunes ingénieurs des deux sexes avec qui Catherine Florès s'est entretenue.

La première est Hélène Brisebois, diplômée de Poly en 1987, associée de la firme de SDK depuis 1989 et dont elle deviendra présidente en 2007, ce qui fait d'elle à ce jour une des rares femmes présidentes d'une firme d'ingénieurs-conseils au Québec. La seconde est Barbara Dalibard, directrice générale de SNCF Voyageur et figure de proue du secteur français des transports.

À ne pas manquer également, le point sur la recherche avec Gilles Savard, directeur de la recherche de l'innovation et, désormais, des affaires internationales, ainsi que sur les affaires académiques, avec Steven Chamberland, nouvellement nommé directeur des affaires académiques et de la vie étudiante.

On fait également un constat prometteur sur le nouveau microprogramme en innovation technologique et commercialisation dont la première cohorte vient de compléter le programme.

Parmi nos chroniques, prenez connaissance des conseils d'un expert pour mieux préparer un ingénieur témoin dans le cadre d'un procès et consultez le portrait de Marc-Antoine Carrier, étudiant de l'année du programme Coop Canada-Japon. Également au programme les dernières nouvelles des activités de l'Association des diplômés et de la Fondation de Polytechnique.

Vous pouvez lire le magazine Poly en ligne en format virtuel, télécharger le PDF ou installer l'application sur votre tablette depuis la boutique Apple Store ou Google Play.

Bonne lecture !

À lire aussi

22 mai 2015
NOUVELLES

À la conquête du big data : Polytechnique Montréal recrute le scientifique de renom Andrea Lodi

24 février 2011
NOUVELLES

Sébastien Robichaud des Carabins de Montréal choisi pour représenter le RSEQ pour le prix Dale Iwanoczko