Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

L’Institut de l’énergie Trottier partenaire de la première heure d’un nouvel institut pancanadien sur le climat

10 avril 2019 - Source : NOUVELLES

La Coalition pancanadienne d’organisations expertes, dont fait partie l’Institut de l’énergie Trottier de Polytechnique Montréal, a remporté le concours d’appel à propositions du gouvernement du Canada pour la création d’un nouvel institut indépendant sur le climat.

L’examen rigoureux effectué par Environnement et Changement climatique Canada des nombreuses propositions reçues dans le cadre de l’Initiative pour la mobilisation d’experts a révélé une très haute concentration de savoirs ainsi qu’un fort potentiel structurant dans le projet présenté par la Coalition.

Réunissant une quinzaine d’organisations diversifiées et réputées de partout au pays, cette coalition s’est engagée à mettre sur pied un institut national indépendant, sans but lucratif et axé sur les politiques, dont les travaux seront centrés sur la croissance propre et les changements climatiques.

« L’originalité du mandat de cet institut est qu’il vise à proposer des politiques et des gestes qui intègrent le développement économique, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’adaptation, plutôt que de penser ces actions en silo. Cette approche permettra de faire en sorte que la transformation qui doit se produire sera bénéfique pour l’ensemble des citoyennes et des citoyens », a souligné Normand Mousseau, directeur académique de l’Institut de l’énergie Trottier (IET) de Polytechnique Montréal.

Dès le printemps, l’équipe de l’IET ainsi que tous les spécialistes canadiens impliqués se mettront au travail afin de produire, de communiquer et de rassembler des renseignements fiables, des avis stratégiques et des pratiques exemplaires à l’intention des citoyens canadiens et des gouvernements. Ces outils seront soutenus par des activités de recherche, d’analyse et de mobilisation hautement crédibles et inclusives.

« Notre gouvernement accorde une grande importance à la prise de décisions fondées sur des connaissances scientifiques fiables et des faits. Cet institut fournira des avis éclairés aux décideurs et établira des pratiques exemplaires pour veiller à ce que les actions futures reposent sur des données probantes. Des Canadiens de partout au pays et de tous horizons, entreprises, jeunes, gouvernements et bien d’autres, bénéficieront des travaux de ce nouvel institut », a déclaré l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique du gouvernement du Canada, lors de l’annonce.

La Coalition pancanadienne d’organisations expertes sera admissible à recevoir jusqu’à 20 millions de dollars sur cinq ans, à compter de cette année, pour mettre en œuvre sa vision pour l’institut.

En plus de l’IET, quatre autres partenaires québécois prennent part au projet, soit Ouranos, la Commission de l’écofiscalité, la Fondation familiale Trottier et Switch (l’Alliance pour une économie verte au Québec).

En savoir plus

Site de l’Institut de l’énergie Trottier
Document d'information du gouvernement du Canada à propos de la Coalition pancanadienne d'organisations expertes

 

Logo de l'Institut de l'énergie Trottier

À lire aussi

NOUVELLES |  17 mai 2018
Enjeux environnementaux : une initiative de l’Institut de l’énergie Trottier interpelle la classe politique au Québec  |  Lire
NOUVELLES |  7 février 2018
Projet Le climat, l’État et nous : 24 experts universitaires s’associent à l’Institut de l’énergie Trottier, au scientifique en chef du Québec et à l’Institut du Nouveau Monde  |  Lire