Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Le génie à l’international : réunion des délégués du Réseau d’excellence des sciences de l’ingénieur de la Francophonie (RESCIF) à Polytechnique Montréal

22 août 2019 - Source : NOUVELLES

Polytechnique Montréal a été l’hôte récemment de la 15e rencontre semestrielle des représentants du RESCIF, un réseau international d’institutions universitaires en génie qui ont en commun l’emploi de la langue française.

Des délégués de treize institutions universitaires d’Afrique, des Amériques, d’Asie, d’Europe et du Moyen-Orient ont convergé vers Polytechnique Montréal à la fin du printemps dernier afin de faire le point sur leurs activités et proposer des perspectives à court terme. L’événement était organisé par l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro, en Côte d’Ivoire, avec le soutien de Polytechnique.

Notamment, les échanges ont porté sur la promotion de l’entrepreneuriat dans les institutions membres, par l’entremise du partage d’expérience et de pratiques exemplaires. Des discussions ont porté sur un projet commun en lien avec cette thématique qui avait été proposée par une commission lors de la séance précédente, qui a eu lieu à l’Université catholique de Louvain, en Belgique, en 2018.

En outre, des échanges ont porté sur les activités des laboratoires conjoints, en particulier à propos du dernier-né ayant pour thématique les données volumineuses. Également, Daniel Normandin, directeur exécutif de l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire (EDDEC) a été invité à la rencontre afin de présenter les activités de l’institut aux membres du RESCIF. D’autre part, une partie du programme de la rencontre a été consacrée aux activités de la 14e Journée de l’enseignement et de l’apprentissage de Polytechnique Montréal.

Line Dubé, directrice générale de Polytechnique Montréal International (POINT), Ghislain Rivard, conseiller principal au POINT, Louise Millette, directrice du Département des génies civil, géologique et des mines et responsable du Bureau du développement durable, ainsi que Raymond Desjardins et Musandji Fuamba, professeurs titulaires au Département des génies civil, géologique et des mines, ont participé aux activités de la séance du RESCIF.

Coopération pédagogique et technologique

Créé en 2010 à l’initiative de l’École polytechnique fédérale de Lausanne, le Réseau d’excellence des sciences de l’ingénieur de la Francophonie, qui regroupe quinze universités technologiques, vise à répondre à certains défis majeurs des pays émergents et en développement. Par l’entremise d’une coopération novatrice, ciblée et durable, les actions de ce réseau s’articulent autour des thématiques prioritaires de la gestion de l’eau, de l’énergie, de la santé, de la nutrition et de l’urbain.

Notamment, le RESCIF se propose de jouer un rôle de pionnier dans le domaine des formations gratuites ouvertes à tous (massive open online course ou MOOC en anglais). Polytechnique Montréal pourra mettre à contribution son expérience dans ce domaine afin d’encourager le recours à cette approche pédagogique novatrice dans le monde francophone.

Polytechnique Montréal International a été heureuse d’accueillir les membres du RESCIF et d’appuyer l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) dans le déroulement de la rencontre. Après huit années de présidence de l’École polytechnique fédérale de Lausanne, qui ont favorisé la création de plusieurs laboratoires conjoints et la mobilité scientifique entre le nord et le sud, l’INP-HB a pris le relais de la présidence et du secrétariat général du réseau en juillet 2018. Koffi N'Guessan, directeur général de l’INP-HB et nouveau président en exercice du RESCIF, s’est engagé à travailler pour la pérennisation des acquis, à relever de nouveaux défis et à établir des ponts avec des organismes à buts similaires du monde anglophone et lusophone.

Soulignons que la 15e séance semestrielle des délégués du Réseau d’excellence des sciences de l’ingénieur de la Francophonie était la deuxième rencontre à être tenue à Polytechnique Montréal depuis l'établissement du réseau. En 2015, l’université d’ingénierie montréalaise avait accueilli une rencontre de délégués ainsi qu’une séance des présidents du RESCIF.

Des participantes et participants à la 15e séance semestrielle du Réseau d’excellence des sciences de l’ingénieur de la Francophonie, tenue en mai 2019 à Polytechnique Montréal.

Des participantes et participants à la 15e séance semestrielle du Réseau d’excellence des sciences de l’ingénieur de la Francophonie, tenue en mai 2019 à Polytechnique Montréal. 
Rangée avant : Dimitrios Noukakis, chef de projet des MOOCs à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse); Line Dubé, directrice de Polytechnique Montréal International; Pr Sandra Soares-Frazao, délégué du RESCIF de l’Université catholique de Louvain (Belgique); Pr Élie Muhsin Rahhal, délégué du RESCIF de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (Liban); Pr Samir Bennani, délégué du RESCIF de l’École Mohammadia d’ingénieurs à l’Université Mohammed V de Rabat (Maroc).
Rangée du fond : Yuri Changkakoti, délégué du RESCIF de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse) ; Mathieu Renaud, vice-président du marketing et des relations internationales de l’École polytechnique de Paris (France); Pr Kaoussi Benjamen Yao, directeur de l’École doctorale de l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro (Côte d’Ivoire); Pr Pierre Lemaire-Auger, délégué du RESCIF de l’Institut national polytechnique de Grenoble (France); Francis Sempore, directeur des relations internationales et de la formation continue à l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement de Ouagadougou (Burkina Faso); Ghislain Rivard, conseiller principal à Polytechnique Montréal International.

À lire aussi

NOUVELLES |  19 novembre 2015
Rencontre des chefs d’établissement du RESCIF à Polytechnique: un bilan  |  Lire
NOUVELLES |  20 octobre 2010
L'École Polytechnique de Montréal se joint à la création du RESCIF - le Réseau d'excellence des sciences de l'ingénieur et de la Francophonie  |  Lire