Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Intelligence artificielle : Polytechnique Montréal collabore à l’élaboration d’une déclaration et aux travaux d’un observatoire international

7 décembre 2018 - Source : NOUVELLES

Des professeurs de Polytechnique ont contribué à l’élaboration de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle. Également, des professeurs et des unités de recherche de Polytechnique Montréal participeront aux travaux de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'intelligence artificielle et du numérique.

La Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle, qui propose un cadre éthique pour le développement et le déploiement de l’intelligence artificielle (IA), a été dévoilée le 4 décembre 2018 dans le cadre d’une série de conférences et de rencontres sous le thème de l’IA dans la métropole québécoise.

Établie en co-construction par quelque 500 personnes, la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle est le résultat d’une initiative proposée par l’Université de Montréal lors du Forum IA responsable qui a eu lieu à Montréal en 2017. Cette déclaration poursuit trois grands objectifs, soit l’élaboration d’un cadre éthique pour le développement et le déploiement de l’intelligence artificielle, l’orientation de la transition numérique afin que tous puissent bénéficier de cette révolution technologique, ainsi que l’ouverture d’un espace de dialogue national et international afin qu’un développement inclusif, équitable et écologiquement soutenable de l’IA soit collectivement réussi.

S’adressant à toute personne, organisation de la société civile ou entreprise désirant participer au développement de l’intelligence artificielle de manière responsable, cette déclaration repose sur dix principes que sont le bien-être, le respect de l’autonomie, la protection de l’intimité et de la vie privée, la solidarité, la participation démocratique, l’équité, l’inclusion de la diversité, la prudence, la responsabilité et le développement soutenable.

Nathalie De Marcellis-Warin, professeure titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel de Polytechnique Montréal, a fait partie du Comité d’orientation de la Déclaration de Montréal IA responsable. « Avec l'essor de l’IA, nous devons nous assurer d’un développement responsable de l’intelligence artificielle. Nous souhaitons que cette Déclaration puisse orienter le développement technologique et que ses principes soient intégrés dans la formation des étudiants », déclare la professeure De Marcellis-Warin, qui fait aussi partie des signataires de la Déclaration.

Également, soulignons que José Fernandez, professeur agrégé au Département de génie informatique et génie logiciel, et Andrea Lodi, professeur titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel de Polytechnique Montréal, avaient participé à titre de conférenciers au Forum IA responsable de 2017, où les balises d’une pré-déclaration avaient été posées et présentées aux fins d’une réflexion citoyenne.

Observation des impacts sociétaux de l'intelligence artificielle et du numérique

D’autre part, plusieurs professeurs et unités de recherche de Polytechnique Montréal prendront part aux travaux de l’Observatoire international sur les impacts sociétaux de l'intelligence artificielle et du numérique (OIISIAN), une initiative des Fonds de recherche du Québec.

Sous la direction de la professeure Lyse Langlois de l’Université Laval pour les cinq premières années, cette entité scientifique réalisera des mandats de recherche, de veille, de formation, de consultation publique et de recommandation en matière de lois et de politiques publiques, visant à encadrer les développements de l'intelligence artificielle et du numérique.

Polytechnique Montréal et plusieurs de ses unités de recherche sont partenaires de l’observatoire où une vingtaine d’établissements universitaires et collégiaux et quelque 90 centres de recherche travailleront en collaboration avec des organismes gouvernementaux, de la société civile et du secteur privé québécois, canadiens et internationaux.

Notamment, les professeures Brenda Berkelaar et Nathalie De Marcellis-Warin et les professeurs Jean-Marc Freyret, Marcelin Joanis, Andrea Lodi, Robert Pellerin, Gilles Savard et Martin Trépanier, du Département de mathématiques et de génie industriel, ainsi que le professeur José Fernandez, du Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal, prendront part aux activités de l’OIISIAN.

Ces chercheurs s’intéresseront aux répercussions sociétales de l'intelligence artificielle et du numérique par le biais d’unités de recherche qui sont en activité ou codirigées par Polytechnique Montréal, soit la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la science des données pour la prise de décision en temps réel, le Groupe de recherche GMT, le Laboratoire Poly-Industries 4.0, de l’Institut de l’environnement, du développement durable et de l’économie circulaire (Institut EDDEC), le Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d'entreprise, la logistique et le transport (CIRRELT), le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG) et l’Institut de valorisation des données (IVADO).

« L’Observatoire vise à fédérer des experts de différentes disciplines autour des impacts sociétaux de l'intelligence artificielle. Il permettra de mieux comprendre les risques et les opportunités associés au développement de l’IA et de faire des recommandations de politiques publiques », indique Nathalie De Marcellis-Warin, qui a représenté Polytechnique à titre de cochercheuse principale durant le processus d’établissement de l’OIISIAN. « Les chercheurs de Polytechnique Montréal contribueront aux travaux de l’Observatoire dans différents domaines comme la cybersécurité et le développement durable ainsi que pour les secteurs de l’industrie 4.0, la santé et le transport. »

Multiples facettes de l'intelligence artificielle

En savoir plus

Site de la Déclaration de Montréal pour un développement responsable de l’intelligence artificielle
Site de la recherche et de l’innovation à Polytechnique Montréal
Site du Département de mathématiques et de génie industriel de Polytechnique Montréal
Site du Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal
Site de la Chaire d'excellence en recherche du Canada sur la science des données pour la prise de décision en temps réel (en anglais)
Site du Groupe de recherche GMT
Site du Laboratoire Poly-Industries 4.0
Site de l’Institut EDDEC
Site du CIRRELT
Site du CIRANO
Site du CIRAIG
Site d’IVADO

À lire aussi

Magazine Poly |  1 mars 2019
Former des ingénieurs responsables pour réaliser les promesses de l'intelligence artificielle  |  Lire
NOUVELLES |  16 novembre 2018
François Bertrand panéliste d’une rencontre internationale sur l’intelligence artificielle, les sociétés du savoir et la bonne gouvernance à Paris  |  Lire