Carrefour de l'actualité

Évaluation nationale des infrastructures au Canada : Polytechnique Montréal contribue à une réflexion pour des infrastructures durables et résilientes

8 juillet 2021 - Source : NOUVELLES

Des membres du corps professoral de Polytechnique formulent des recommandations concernant les besoins en infrastructures de recherche dans le cadre de la première Évaluation nationale des infrastructures du gouvernement du Canada.

Polytechnique campus


Polytechnique Montréal a répondu récemment à un appel du gouvernement fédéral, lancé au printemps dernier par l’entremise du document de mobilisation « Bâtir le Canada que nous voulons avoir en 2050 », en soumettant à Infrastructure Canada un mémoire intitulé « L’ingénierie au cœur des infrastructures durables ».

Dans le cadre de l’Évaluation nationale des infrastructures au Canada, le gouvernement canadien sollicitait des commentaires à propos de trois grandes priorités, soit l’évaluation des besoins en infrastructures du Canada et l’établissement d’une vision à long terme, l’amélioration de la coordination entre les propriétaires des infrastructures et les bailleurs de fonds, et la détermination des meilleures façons de financer les infrastructures.

De tout temps, les ingénieures et les ingénieurs ont été au coeur du développement des infrastructures au pays, qu’il s’agisse d’infrastructures maritimes, de chemins de fer, d’autoroutes, de barrages, de réseaux électriques ou de télécommunications, etc. Pour son mémoire, Polytechnique a choisi de donner la parole à des professeures et des professeurs, provenant de différents départements, qui sont des expertes et experts mondialement reconnus dans leur domaine.

En tant que scientifiques oeuvrant dans une université à vocation scientifique et technologique, ces personnes cherchent à avoir un impact positif en assumant une responsabilité élargie sur les plans social, environnemental et économique. Il s’agit du fondement même de l’ingénierie durable. Leurs contributions ont pour objectif d’attirer l’attention des autorités sur les enjeux et les opportunités qui sont propres aux infrastructures de leurs secteurs : les télécommunications, la cybersécurité, la chimie verte, le transport et la mobilité, etc.

Le mémoire de Polytechnique contient des observations et des recommandations formulées par les professeures et les professeurs suivants, ainsi que de leurs collaboratrices et collaborateurs :

  • Abdellah Ajji, professeur titulaire et directeur du Département de génie chimique
  • Nora Boulahia Cuppens, professeure titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel
  • Frédéric Cuppens, professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel
  • Réjean Samson, professeur titulaire du Département de génie chimique, et directeur général du Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG)
  • Brunilde Sansò, professeure titulaire au Département de génie électrique
  • Martin Trépanier, professeur titulaire au Département de mathématiques et de génie industriel, et directeur du Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport (CIRELLT)

Deux entités de Polytechnique, soit la Direction du développement du campus et le Bureau de développement durable, ont aussi contribué au mémoire.

Dans son mémoire, Polytechnique Montréal formule également une série de recommandations concernant les nouveaux projets d’infrastructure et les projets de maintenance de l’environnement bâti au Canada. On y propose notamment une révision du modèle de gouvernance et un examen de durabilité pour les projets d’infrastructure, une définition claire des objectifs de chaque projet avec utilisation d’indicateurs, ainsi que l’adoption d’une stratégie d’approvisionnements responsables. Polytechnique suggère également l’implication d’expertes et d’experts de plusieurs disciplines et de spécialistes en développement durable lors de l’élaboration des appels d’offres et des appels à projets, pour la prise de décisions éclairées par les connaissances les plus à jour.

Polytechnique Montréal espère que cette contribution à la réflexion collective à propos des importants chantiers qui s’annoncent partout au pays apportera un éclairage utile et constructif sur les besoins en infrastructures dans différents secteurs.


En savoir plus

Mémoire soumis par Polytechnique Montréal à Infrastructure Canada
Document de mobilisation sur la première Évaluation nationale des infrastructures du Canada
Site d’Infrastructure Canada

À lire aussi

2 octobre 2020
NOUVELLES

Le professeur Bruno Blais nommé au Conseil des chercheurs de la Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique

22 juin 2022
NOUVELLES

La professeure Nora Boulahia Cuppens nommée au sein d’un comité d’experts en cybersécurité et en numérique du gouvernement du Québec