Carrefour de l'actualité

Yabo Octave Niamié, professeur adjoint au Département de mathématiques et de génie industriel

Rencontre avec de nouveaux professeurs

Par Nathalie Richard
5 octobre 2021 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Automne 2021)
5 octobre 2021 - Source : Magazine Poly
VersionPDFdisponible (Automne 2021)
Professeur Yabo Octave Niamé
(Photo Caroline Perron)

Yabo Octave Niamié détient un doctorat en administration de l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal (ESG UQAM). Avant de démarrer une nouvelle carrière en enseignement et en recherche à Polytechnique en juin 2021, il a travaillé dans le milieu du financement et de l’assurance-crédit, pour ensuite s’investir en entrepreneuriat. Il a contribué au lancement de plusieurs entreprises en finance technologique (Fintech) et de plusieurs incubateurs, au Québec et à l’international.

Que représente pour vous ce changement de carrière vers l’enseignement et la recherche?

Mes expériences précédentes me permettent d’avoir une connaissance terrain de ce qu’est l’entrepreneuriat et la gestion. Maintenant, en tant que chercheur, je peux prendre le recul nécessaire pour approfondir mes observations et ma compréhension.

Quels sont vos sujets de recherche?

L’entrepreneuriat en général, qui me passionne. Mais je souhaite particulièrement travailler sur les incubateurs et les accélérateurs, des phénomènes nouveaux qui prennent de l’ampleur. Il existe aujourd’hui un aspect numérique de l’incubation. Est-ce que ce modèle sera en mesure de livrer les mêmes promesses que l’incubateur physique? C’est une question que je me pose. 

L’argumentaire des entrepreneurs m’intéresse également. Peut-il être fait autrement? Je souhaite aussi aborder le problème du financement des entreprises en démarrage. Les entrepreneurs se plaignent de ne pas avoir d’argent, tandis que les financeurs déplorent de ne pas recevoir de bons projets. J’aimerais comprendre cette situation.

Qu’est-ce qui vous plaît particulièrement à Polytechnique?

D’être au cœur de l’innovation. C’est l’endroit idéal pour observer et apprendre. Je me réjouis de pouvoir découvrir d’autres volets de l’entrepreneuriat ici, tels que la cybersécurité ou l’économie circulaire.

À lire aussi

10 septembre 2021
Magazine Poly

Eva Alonso Ortiz, professeure adjointe au Département de génie électrique

7 août 2021
Magazine Poly

Walid Jomaa, professeur adjoint au Département de mathématiques et de génie industriel