Carrefour de l'actualité

Une nouvelle solution pour assurer la cybersécurité des PME

Entrepreneuriat

Par Meryl Gilgenkrantz
19 juin 2022 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Été 2022)
19 juin 2022 - Source : Magazine Poly
VersionPDFdisponible (Été 2022)
Les fondateurs de Cyphax

Fazil Messaoud et Lycia Mameri, cofondateurs de Cyphax

La protection des données des infrastructures critiques est une préoccupation majeure, plus que jamais d’actualité. Pourtant, un grand nombre de petites et moyennes organisations sont encore mal équipées en cybersécurité. Cyphax, entreprise fondée par Fazil Messaoud et Lycia Mameri, respectivement diplômé et étudiante en génie informatique, propose une solution innovante et simple d’utilisation pour répondre aux défis rencontrés par ces entreprises.

Les chemins de ce couple d’entrepreneurs originaires d’Algérie n’ont cessé de se croiser depuis leur enfance. Passionnés d’informatique et par le développement de logiciels, les deux se spécialisent rapidement dans deux domaines porteurs : l’intelligence artificielle (IA) pour l’une, et la cybersécurité pour l’autre. Des expertises complémentaires qui sont à la base de leur projet entrepreneurial.

C’est en 2020 que l’idée de fonder Cyphax naît alors que Fazil Messaoud travaille sur son projet de maîtrise en génie informatique. « Il y avait une opportunité à saisir sur le marché pour aider les consommateurs à se protéger de manière simple et efficace des cyberattaques », déclare le jeune entrepreneur. Le prototype qu’il développe consiste alors en un petit appareil qui détecte et neutralise les menaces informatiques, grâce notamment à l’utilisation de l’IA. « Avant de nous lancer dans le développement, nous avons pris le temps d’interroger une centaine de personnes afin de valider l’intérêt des consommateurs pour ce type de solution », rapporte Lycia Mameri.

Le duo comprend rapidement que leur marché cible est ailleurs. Cyphax rejoint alors le programme Cybersécurité du Bureau de soutien à l’entrepreneuriat de Polytechnique à l’automne 2021. La première phase du parcours leur permet de tester de nouvelles méthodes pour valider leur idée. « Il y a encore beaucoup d’incompréhension face aux cybermenaces et un vrai besoin chez les professionnels des petites et moyennes entreprises qui ont un bureau physique, comme les psychologues, les dentistes ou encore les courtiers hypothécaires. Ces infrastructures exposées aux cyberattaques doivent se doter de moyens pour protéger les données personnelles de leurs patients ou clients. » Mais les solutions existantes nécessitent un expert pour les configurer, les mettre à jour et les utiliser. « Nous avons donc repensé notre technologie pour qu’elle soit facile à configurer et à opérer… un peu comme une borne Internet livrée chez soi! », ajoute Fazil Messaoud.

Pour le couple d’entrepreneurs nouvellement parents, le défi principal réside dans la conciliation de toutes les sphères de leur vie, tout en s’investissant dans leur projet entrepreneurial. « Tout s’enchaîne très vite, il faut interroger des personnes, collecter des données, capter les besoins, démarcher des prospects. » Au printemps dernier, le duo a amorcé la deuxième phase du programme, qui lui permettra de bénéficier de l’expertise des professeurs de Polytechnique pour peaufiner son prototype. Cet automne, ils recruteront des stagiaires pour les aider à finaliser un produit minimum viable. D’ici là, Cyphax est à la recherche de bêtatesteurs, avec « l’objectif d’apporter une solution le plus rapidement possible aux professionnels ».

À lire aussi

28 avril 2022
NOUVELLES

Entrepreneuriat à Polytechnique Montréal en 2021 : sous le signe du dynamisme et du développement

28 janvier 2021
NOUVELLES

Création d’un pôle de recherche en cybersécurité maritime