Carrefour de l'actualité

Philanthropie et recherche : une alliance heureuse

Par François Bertrand, directeur de la recherche et de l’innovation
3 décembre 2023 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Automne 2023)
3 décembre 2023 - Source : Magazine Poly
VersionPDFdisponible (Automne 2023)
François Bertrand, directeur de la recherche et de l'innovation
(Photo : Denis Bernier)


Récemment, Polytechnique a reçu un don substantiel de la Fondation familiale Trottier. Totalisant 14 M$ jusqu'en 2030, celui-ci soutiendra non seulement la prolongation des activités de l'Institut de l'énergie Trottier (IET), mais également la création d'une chaire philanthropique dédiée à la transition énergétique. Ce geste d'une générosité exceptionnelle me fournit l'occasion idéale d'évoquer l'impact de la philanthropie dans la recherche menée à Polytechnique.

Visées à long terme et liberté de recherche

En premier lieu, rappelons que l’influence des travaux de recherche de Polytechnique est tout autant sociétale que scientifique. Animés de la volonté de poser des gestes significatifs pour la société, nos donatrices et donateurs concilient leurs objectifs avec les nôtres et nous aident à répondre à des enjeux de société cruciaux.

De plus, libres d’intérêts commerciaux, leurs dons permettent à nos équipes de recherche d’explorer en toute liberté des voies novatrices, parfois plus risquées mais dont le potentiel peut, à long terme, se révéler transformateur pour la société. Je pense en particulier aux projets en recherche plus fondamentale, moins attrayants pour les entreprises en raison de leur manque de retour sur investissement immédiat, mais qui forment la base d’avancées technologiques majeures.

Le soutien philanthropique apporté à la recherche offre également l’avantage de limiter les conflits d'intérêts. En effet, il comporte moins de risques d'être assorti de conditions ou de contraintes susceptibles d'influencer les résultats de la recherche en faveur d'une entreprise partenaire. C’est ainsi que l'équipe de l'IET peut mener ses travaux en toute indépendance, préservant une neutralité essentielle dans son approche collaborative.

Coup de pouce à la nouvelle génération de talents

En particulier, les conditions offertes par une chaire financée par un don majeur, telle la grande latitude pour suivre ses propres intérêts de recherche, sont susceptibles d’attirer les jeunes talents scientifiques et de propulser leur carrière. Je pense, par exemple, aux cotitulaires actuels de la Chaire philanthropique en génie des matériaux financée par la fondation Famille Jacques L'Écuyer, les professeurs Étienne Martin et Jean-Philippe Harvey. Le premier œuvre dans le domaine des technologies de fabrication additive et le second, dans le domaine du recyclage des matériaux. Ils dirigent tous deux des projets très prometteurs en termes d’innovations, pour lesquels ils ont pu obtenir de nouvelles subventions et conclure des partenariats. Autre exemple, celui du Pr Philippe Pasquier, spécialisé en géothermie. L’IET lui a donné les moyens de démarrer ses activités et de faire la démonstration de la pertinence de ses travaux sur les puits à colonne permanente, ce qui lui a permis d’obtenir assez rapidement des fonds d’organismes subventionnaires pour la création de sa chaire et le développement de projets de démonstration dans des écoles.

De plus, en permettant aussi d’attribuer des bourses à des étudiants, la philanthropie joue un rôle vital dans la formation de la prochaine génération de chercheurs.

Notons également qu’elle peut apporter des avantages en dehors de nos laboratoires et salles de classe, en contribuant à enrichir l'expérience étudiante. À titre d’exemple : le PolyFab, le laboratoire de fabrication de Polytechnique créé grâce à un don de Normand Brais. Ce lieu encourage la créativité de nos étudiants et étudiantes en leur fournissant en libre-service toutes les ressources nécessaires pour réaliser du prototypage et ainsi tester leurs idées.  

Une stratégie éthique

La recherche à Polytechnique offre sans conteste un terrain propice à la réalisation de projets philanthropiques à forts impacts sociétaux et nous souhaitons encourager cette alliance fructueuse avec nos donatrices et donateurs. Toutefois, nous veillons à ce qu’elle soit assortie d'une ligne de conduite éthique. Les dons que nous acceptons par l’intermédiaire de la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal doivent être consacrés à des activités reliées à nos stratégies de recherche, et nous aider in fine à accomplir notre mission.

Cette vision promeut donc une véritable collaboration entre Polytechnique et ses donatrices et donateurs, génératrice d’innovations scientifiques et technologiques, qui assure l'indépendance intellectuelle et fait progresser les connaissances au service de la société dans son ensemble.  

 

En bref

  • Polytechnique a reçu un don important de la Fondation familiale Trottier, soutenant l'Institut de l'énergie Trottier (IET) et la création d'une chaire philanthropique pour la transition énergétique jusqu'en 2030.
     
  • La philanthropie dans la recherche à Polytechnique offre une liberté de recherche sans contraintes commerciales, encourage la recherche fondamentale, limite les conflits d'intérêts, attire les jeunes talents scientifiques, propulse les carrières, attribue des bourses aux étudiants, et contribue à enrichir l'expérience étudiante tout en suivant une ligne de conduite éthique.

À lire aussi

4 octobre 2023
NOUVELLES

Transition énergétique : 14 M$ pour catalyser science et gouvernance

1 novembre 2023
Magazine Poly

Transition énergétique : passons à la vitesse supérieure

Mots-clés