Carrefour de l'actualité

Ora Médical : aider les petits à prendre leur envol

Entrepreneuriat

Par Martin Primeau
17 juin 2022 - Source : Magazine Poly  | VersionPDFdisponible (Été 2022)
17 juin 2022 - Source : Magazine Poly
VersionPDFdisponible (Été 2022)
Sarah Lambert, cofondatrice d'Ora MédicalSarah Lambert, cofondatrice et dirigeante d'Ora Médical, avec une jeune patiente

Depuis la fin de son parcours entrepreneurial à Polytechnique Montréal à l’été 2020, la jeune pousse Ora Médical a poursuivi son envol, accumulant les prix et les appuis. L’entreprise prépare maintenant le lancement, en 2023, de son premier produit commercial : un déambulateur intelligent baptisé « Homy ». Un outil qui vise à aider les enfants en difficulté, et éventuellement les adultes, à apprendre ou à réapprendre à marcher.

C’est un parcours hors du commun qui a conduit Sarah Lambert à diriger aujourd’hui sa propre entreprise. Après avoir terminé un baccalauréat en physiothérapie, la jeune femme a ajouté une corde à son arc au Département de génie mécanique de Polytechnique Montréal. Avant même de décrocher son diplôme, elle cofondait Ora Médical  en compagnie de Louis St-Pierre, un autre diplômé de Polytechnique.

On doit à la société technique Métis la rencontre des deux entrepreneurs. Alors que le groupe développait des solutions d’ingénierie pour répondre à des problématiques biomédicales, Sarah a parlé à son collègue de son projet de concevoir un outil d’aide à la marche. Une idée née plusieurs années avant, au cours d’un stage en physiothérapie. « J’avais remarqué que les patients progressaient lentement parce qu’ils s’entraînaient à la marche une fois toutes les deux ou trois semaines au centre de physiothérapie, explique-t-elle. En leur offrant un outil à utiliser à la maison, je me suis dit qu’on pourrait les aider beaucoup plus rapidement. »

Avec cet objectif en tête, le duo démarre officiellement le projet en 2019, puis intègre une cohorte de jeunes entrepreneurs supervisée par le Bureau de soutien à l’entrepreneuriat de Polytechnique Montréal. « C’est là qu’on a appris les bases de l’entrepreneuriat », souligne la présidente d’Ora. Au terme de cette aventure de quelques semaines, Sarah Lambert permettait à son équipe de décrocher deux prix lors du « demo day ». Le magazine Poly le soulignait d’ailleurs dans un texte publié en septembre 2020 (« Ora : un outil pour l’aide à la marche »). Et ce n’était là qu’un prélude à de bien plus grands exploits.

OBJECTIF 2023

Près de deux ans plus tard, l’équipe d’Ora Médical approche déjà d’un jalon important, celui de la commercialisation. Le groupe a conçu un prototype de déambulateur qui se démarque de ce qui existe déjà sur le marché, en soutenant le patient par la taille de façon partielle. Au lieu de s’appuyer sur ses avant-bras pour rester debout, l'utilisateur est amené à mettre son poids sur ses pieds pour muscler ses jambes. L’appareil détecte aussi l’état de fatigue du patient grâce à des capteurs et ajuste son soutien en conséquence.

L’équipe d’Ora a mis le Homy à l’épreuve à l’automne 2021 avec une poignée de jeunes volontaires. Les premiers tests se sont révélés spectaculaires. « À partir de ce moment-là, on a réalisé que le prototype fonctionnait vraiment », confie Sarah Lambert. En mars dernier, le groupe a démarré une première étude clinique auprès d’enfants atteints de paralysie cérébrale. À terme, une quinzaine d’entre eux devraient avoir suivi un programme d’entraînement assisté par le Homy. L’entreprise compte ensuite se servir de ces résultats pour obtenir des lettres d’intention de clients potentiels, puis intéresser des firmes de capital-risque afin d’appuyer la commercialisation du Homy dès 2023.

L’entreprise a déjà obtenu plusieurs appuis ces derniers mois, à commencer par celui de l’incubateur du Centech qui l’a prise sous son aile pour deux ans. Ora a également décroché en 2021 l’une des quatre bourses Pierre-Péladeau et, tout dernièrement, la très prestigieuse bourse de l’Institut ontarien du cerveau (Ontario Brain Institute) d’une valeur de 100 000 dollars.

À lire aussi

10 septembre 2020
Magazine Poly

Ora : un outil pour l’aide à la marche