Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Polytechnique Montréal reçoit 2,4 M$ pour trois chaires dans le cadre du Programme des chaires de recherche du Canada

14 décembre 2017 - Source : NOUVELLES

Les professeurs Martin Lévesque, Gregory S. Patience et Denis Seletskiy voient leurs travaux de recherche soutenus par le Programme des chaires de recherche du Canada.

Dans le cadre d'une annonce officielle des Chaires de recherche du Canada par le gouvernement fédéral, trois chaires, dont deux nouvelles, ont été accordées à Polytechnique Montréal par la ministre des Sciences, l’honorable Kirsty Duncan. Ces chaires représentent un appui à la recherche de 2,4 millions de dollars pour Polytechnique Montréal.

À l’échelle du pays, la ministre des Sciences a annoncé le financement de 176 chaires de recherche du Canada qui sont réparties dans 42 établissements d’enseignement postsecondaire. Cette annonce représente un investissement de 145,6 millions de dollars dans le Programme des chaires de recherche du Canada.

Les Chaires de recherche du Canada de niveau 1 sont détenues par des chercheurs d'exception qui sont reconnus par leurs pairs comme des chefs de file mondiaux dans leur domaine. Elles bénéficient d'un financement annuel de 200 000 dollars pendant sept ans et sont renouvelables. Les Chaires de recherche du Canada de niveau 2 sont détenues par d'exceptionnels nouveaux chercheurs qui sont reconnus par leurs pairs comme étant susceptibles de devenir des chefs de file dans leur domaine. Ces chaires bénéficient d'un financement annuel de 100 000 dollars pendant cinq ans et sont renouvelables une fois.

Voici une description des chaires de recherche de Polytechnique Montréal qui sont soutenues dans le cadre de l’annonce gouvernementale :


Chaire de recherche du Canada en modélisation multi-échelles de matériaux aérospatiaux de pointe

Titulaire : Martin Lévesque, professeur titulaire au Département de génie mécanique
Type de chaire : chaire de niveau 2 renouvelée

Les travaux du professeur Martin Lévesque portent sur des matériaux avancés comme les composites haute performance ou les superalliages de nickel qui offrent des propriétés mécaniques exceptionnelles. Notamment, il s’intéresse aux traitements de surface, comme le grenaillage, qui peuvent prolonger la vie de pièces d’aéronefs par un facteur de 20.

Le programme de recherche du professeur Lévesque vise à développer des modèles prédictifs précis pour permettre aux ingénieurs canadiens d’utiliser tout le potentiel de matériaux haute performance existants pour la conception d’aéronefs de prochaine génération qui seront plus légers, plus durables et plus sécuritaires et auront un impact moindre sur l’environnement.

L’approche multi-échelle qui est étudiée prédit l’apparition de l’endommagement à l’échelle du micromètre et propage sa progression au travers de la hiérarchie des échelles jusqu’à celle du mètre, en utilisant des modèles s’appuyant sur une base physique solide.


Chaire de recherche du Canada sur la catalyse hétérogène à haute température et haute pression

Titulaire : Gregory S. Patience, professeur titulaire au Département de génie chimique
Type de chaire : nouvelle chaire de niveau 1

Dans un contexte où le traitement du méthane émis lors du pompage du pétrole s’avère coûteux, le programme de recherche du professeur Gregory S. Patience vise le développement d’une technologie qui permettra la valorisation de ce gaz.

Les innovations qui font l’objet des travaux de recherche du professeur Patience incluent la combinaison de plusieurs réactions dans un seul récipient, fonctionnant à des températures aussi élevées que 1000o C, et en réduisant le nombre d'étapes dans le processus. Également, les travaux portent sur l’utilisation de la catalyse hétérogène sur une fibre métallique tricotée contenant du fer, du chrome et de l'alumine.

Le professeur Patience souhaite également appliquer cette technologie aux procédés qui nécessitent des produits chimiques hautement toxiques, dans le but de fabriquer de petits volumes de produits chimiques à l’échelle locale au lieu de les transporter par train, par camion ou par bateau.


Chaire de recherche du Canada en photonique quantique ultrarapide

Titulaire : Denis Seletskiy, professeur adjoint au Département de génie physique
Type de chaire : nouvelle chaire de niveau 2

Les travaux de recherche du professeur Denis Seletskiy visent à développer de nouvelles sources de lumière et des techniques d’analyse ultrarapides applicables à des phénomènes quantiques (couplage lumière-matière) avec des dynamiques à l’échelle de quelques femtosecondes (1 femtoseconde = 10-15 seconde).

En séparant l'interaction dynamique de la lumière et de la matière quantiques, à leurs échelles de temps « naturelles », le professeur Seletskiy cherchera à mieux comprendre les interactions intrinsèques qui façonnent les propriétés macroscopiques de phénomènes physiques tels que la supraconductivité à haute température.

Enfin, la possibilité de manipuler la lumière quantique sur des échelles de temps très courtes mènera à l’exploration de l'information et de la communication quantiques au travers de nouvelles approches à bande passante élevée.

Félicitations à nos professeurs!

 

Martin Lévesque, Gregory S. Patience et Denis Seletskiy

De gauche à droite : Martin Lévesque, professeur titulaire au Département de génie mécanique de Polytechnique Montréal; Gregory S. Patience, professeur titulaire au Département de génie chimique de Polytechnique Montréal; Denis Seletskiy, professeur adjoint au Département de génie physique de Polytechnique Montréal.

En savoir plus

Fiche d’expertise du professeur Martin Lévesque
Fiche d’expertise du professeur Gregory S. Patience
Fiche d’expertise du professeur Denis Seletskiy
Site du Département de génie mécanique de Polytechnique Montréal
Site du Département de génie chimique de Polytechnique Montréal
Site du Département de génie physique de Polytechnique Montréal
Site du Programme des chaires de recherche du Canada

À lire aussi

NOUVELLES |  12 février 2016
Polytechnique reçoit 7,5 M$ pour six chaires dans le cadre du Programme des chaires de recherche du Canada  |  Lire
INNOVATIO |  10 janvier 2014
Modélisation multi-échelles des matériaux de pointe pour l’aérospatiale  |  Lire