Partenaire d'Americana

La CRVMR animera une session sur les flux de matières résiduelles au coeur de l'économie circulaire dans le cadre de la 13e édition d'Americana qui se tiendra du 26 au 28 mars 2019 au Palais des congrès de Montréal.

Inscrivez-vous!

Notre vision

La Chaire a pour vision d'être un centre d’expertise reconnu sur les plans national et international dans le domaine de la valorisation et de la gestion des matières résiduelles.

À votre service!

La Chaire aidera ses partenaires à appuyer leurs futurs choix de gestion des matières résiduelles sur des études crédibles et indépendantes.

Voir nos partenaires

Modèle d'économie circulaire

Concrètement, les chercheurs identifieront des procédés qui permettront de valoriser la plus grande fraction possible des ordures ménagères et, ainsi, de diminuer l'enfouissement.

Research Chair in Waste Recovery

Contactez-nous

Accueil

Mandat de la crVMR

Inspirée par la volonté de la Ville de Montréal d’aller de l’avant dans la recherche de solutions efficaces et innovantes pour aborder la problématique de la valorisation des matières résiduelles, la Chaire de recherche sur la Valorisation des Matières Résiduelles (Chaire VMR) a officiellement vu le jour à Polytechnique Montréal en novembre 2015. La Chaire propose ainsi une programmation de calibre international visant à développer et à déterminer quelles solutions devraient être mises en œuvre en vue de valoriser plus efficacement les matières résiduelles, et ce, dans une optique d’économie circulaire et de réduction des impacts négatifs sur les plans social, économique et environnemental.

La Chaire œuvre en vue de devenir un centre d’expertise reconnu sur les plans national et international dans le domaine de la valorisation et de la gestion des matières résiduelles.

Les activités de la Chaire ont commencé le 1er janvier 2016, dans le cadre d’un mandat de 5 ans (2016-2020) et avec la Ville de Montréal comme unique partenaire initial. Depuis, déjà trois autres partenaires se sont joints à la Chaire : RECYC-QUÉBEC, la Ville de Laval et la Ville de Gatineau (voir Partenaires). En outre, plusieurs autres municipalités ont d’ores et déjà exprimé leur intérêt pour la Chaire.

La Chaire est dirigée par son titulaire principal, le Professeur Robert Legros, et par son co-titulaire, le Professeur Réjean Samson (voir Équipe). Et, afin de pleinement considérer les impacts sociaux, économiques et environnementaux dans sa programmation de recherche, la Chaire est devenue en 2016 une unité de recherche associée au CIRAIG, le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits et services (www.ciraig.org).

Au travers d’une programmation définie autour de trois thèmes de recherche complémentaires, la Chaire vise à créer des liens étroits et durables avec ses partenaires, ce qui permettra de :

  • réaliser des projets de recherche répondant à leurs besoins
  • produire des résultats scientifiques de haute qualité et innovateurs
  • former du personnel hautement qualifié (PHQ)
  • favoriser les activités de transfert technologique et de connaissances vers les partenaires

    Press Review

    Le téléjournal - Gestion des déchets à Gatineau : l'enfouissement n'est plus la solution envisagée
    October 18, 2018, Radio-Canada, Le téléjournal - Gestion des déchets à Gatineau : l'enfouissement n'est plus la solution envisagée, La Ville de Gatineau et les MRC de la région financent présentement une étude de cinq ans menée par une chaire de recherche de Polytechnique Montréal pour trouver une solution régionale.
    Du biocarburant à la base de déchets résidentiels
    July 31, 2017, TVA Nouvelles, Du biocarburant à la base de déchets résidentiels, « C’est un incroyable gaspillage de ressources», se désole Laurent Spreutels, chercheur à la Chaire de recherche sur la valorisation des matières résiduelles de Polytechnique Montréal. Son équipe conseille les villes de Montréal, de Laval et de Gatineau dans la gestion de leurs déchets.
    Du biocarburant à base de déchets résidentiels
    July 31, 2017, Le Journal de Montréal, Du biocarburant à base de déchets résidentiels, « C’est un incroyable gaspillage de ressources », se désole Laurent Spreutels, chercheur à la Chaire de recherche sur la valorisation des matières résiduelles de Polytechnique Montréal. Son équipe conseille les villes de Montréal, de Laval et de Gatineau dans la gestion de leurs déchets.

    Contactez-nous