Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Poly-Monde 2019 : le Canada et le Japon comparés sous l’angle des technologies des médias, de la robotique et de la mobilité

29 novembre 2019 - Source : NOUVELLES

Le comité étudiant Poly-Monde de Polytechnique Montréal a publié le rapport de sa mission industrielle qui s’est déroulée au Japon en mai 2019.

Les membres de l’édition 2019 de Poly-Monde, accompagnés du professeur Marcellin Joanis (à droite), devant le château Himeji lors de leur mission industrielle au Japon. (Photo : Poly-Monde)

Les membres de l’édition 2019 de Poly-Monde, accompagnés du professeur Marcelin Joanis (à droite), devant le château Himeji lors de leur mission industrielle au Japon. (Photo : Poly-Monde)

 

Lors d’une soirée tenue récemment à Montréal, les participantes et les participants de l’édition 2019 de Poly-Monde ont fait le bilan des activités de la trentième mission industrielle annuelle de l’histoire du comité, en présence d’amis, de parents, de partenaires et de membres de missions précédentes. Lors de la conférence, les membres de Poly-Monde ont présenté les points clés de leur expérience en terre nippone.

Après plus de 75 visites industrielles réalisées au Canada et au Japon, les étudiantes et les étudiants de Polytechnique ont mis en lumière les enjeux pressants des économies nippone et canadienne, en particulier dans les secteurs de la mobilité urbaine, de la robotique et des technologies des médias. C’est plus d’un an de travail qui est résumé dans un rapport de mission qui a été rédigé par les 23 membres de Poly-Monde.

Parmi leurs principales découvertes, les membres de Poly-Monde ont soulevé l’influence de la structure sociale japonaise sur l’utilisation des médias traditionnels au Japon, qui gardent une grande importance par rapport aux dernières technologies. Également, l’analyse du secteur de la robotique a permis de mettre en lumière les différences au niveau de l’acceptabilité sociale des robots, à la maison comme en milieu de travail. Le contraste entre les mœurs canadiennes et japonaises sur l’utilisation de l’automobile et du transport en commun sont aussi au nombre des sujets phares de l’étude comparative.



Laurent Montreuil, étudiant à la maîtrise en génie industriel et coordonnateur de l’édition 2019 du comité étudiant Poly-Monde, fait un bilan de la mission réalisée au Japon. (Photo : Poly-Monde)

Laurent Montreuil, étudiant à la maîtrise en génie industriel et coordonnateur de l’édition 2019 du comité étudiant Poly-Monde, fait un bilan de la mission réalisée au Japon. (Photo : Poly-Monde)
 

Le rapport souligne également à quel point les économies canadiennes et nippones sont intimement liées. Les deux pays prennent part au G7, au G20, au Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) et à la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC). En 2017, les investissements directs étrangers (IDE) du Japon au Canada atteignaient 29,6 milliards de dollars.

Par ailleurs, durant la soirée de bilan, Martin Michaud, membre de la mission Poly-Monde 1995 qui s’est aussi tenue au Japon, a partagé son expérience sur l’évolution de la culture japonaise à l’ère de l’industrie 4.0.

Le rapport de l’édition 2019 de la mission industrielle de Poly-Monde peut être consulté ici.

À propos de Poly-Monde

Depuis sa fondation en 1990, le comité étudiant Poly-Monde rassemble chaque année plus d’une vingtaine de futures ingénieurs et futurs ingénieurs afin d'effectuer une mission industrielle d'envergure. La diversité des spécialités de génie qui sont représentées au sein du comité ainsi qu'une préparation académique rigoureuse permettent au groupe d'analyser trois secteurs présentant des enjeux au Canada, plus spécifiquement au Québec, puis de les comparer avec le pays à l'étude.

Chaque mission de Poly-Monde débute par plusieurs mois de préparation où les étudiantes et les étudiants observent les secteurs visés à Montréal et dans diverses villes canadiennes, suivis par l’organisation d’une mission industrielle de trois semaines dans le pays hôte. Cette mission est l’occasion de visiter des entreprises, des universités et des gouvernements dans le but de comparer leurs contextes socio-économique et technologique avec ceux du Québec du Canada. Les constats et apprentissages en découlant sont compilés dans un rapport produit et édité par les étudiantes et les étudiants du comité.
 

En savoir plus

Rapport de mission de l’édition 2019 du comité Poly-Monde
Site de l’édition 2019 du comité Poly-Monde

À lire aussi

NOUVELLES |  2 avril 2008
Poly-Monde s'offre la Russie pour ses 20 ans!  |  Lire
NOUVELLES |  6 mai 2002
Poly-Brésil Suivez la mission  |  Lire