Carrefour de l'actualité

Le gouvernement du Québec appuie un projet majeur de développement du campus de Polytechnique Montréal

7 juillet 2022 - Source : NOUVELLES

Le ministère de l’Enseignement supérieur octroie 66,1 millions de dollars à Polytechnique dans le cadre d’un projet d’acquisition, d’agrandissement et de réaménagement d’espaces dans deux pavillons. Ce grand projet permettra de combler une partie du déficit d’espace pour l’enseignement et la recherche, facilitera les déplacements actifs et contribuera au verdissement du campus.

Représentation des agrandissements projetés au pavillon J.-Armand-Bombardier, sur le campus de Polytechnique Montréal. (Illustration : NFOE+DMA+Provencher_Roy en collaboration avec Projet|Paysage)
Représentation des agrandissements projetés au pavillon J.-Armand-Bombardier, sur le campus de Polytechnique Montréal. (Illustration : NFOE+DMA+Provencher_Roy en collaboration avec Projet|Paysage)


Le gouvernement du Québec a annoncé un appui financier de 49,5 millions de dollars à Polytechnique Montréal pour l’achat de la moitié du pavillon J.-Armand-Bombardier qui est détenue et utilisée par l’Université de Montréal depuis l’inauguration de l’édifice.

Également, le gouvernement québécois a accordé à Polytechnique 16,6 millions de dollars pour l’élaboration du dossier d’affaires du projet d’acquisition et d’agrandissement du pavillon J.-Armand-Bombardier et de réaménagement d’espaces du pavillon principal.

À terme, dans le cadre de ce projet évalué au total à environ 227 millions de dollars, Polytechnique Montréal ajoutera plus de 8 000 mètres carrés à sa superficie nette et bénéficiera aussi de près de 5 000 mètres carrés d’espaces modernisés au pavillon principal.

« Polytechnique Montréal se réjouit de cette annonce importante qui nous permettra d'aller de l'avant avec le projet d'acquisition, de réaménagement et d'agrandissement du Pavillon J.-Armand-Bombardier », déclare Gilles Savard, directeur général par intérim de Polytechnique Montréal. « Ce projet constitue une première phase du plan de développement de notre campus, dont l'objectif est de répondre aux besoins croissants en matière de formation et de recherche dans le secteur du génie. Nous remercions le gouvernement pour cet investissement majeur, qui témoigne de la confiance donnée à notre établissement et de l'importance qu'il accorde à notre secteur. »

Cet appui au développement du campus de Polytechnique s’inscrit dans un investissement de plus de 440 millions de dollars du gouvernement du Québec dans les projets de six établissements d’enseignement collégial ou universitaire – dont un projet d’agrandissement à l’Université de Montréal – qui sont inscrits au Plan québécois des infrastructures 2022-2032.

« Cet engagement est une autre preuve de la volonté de notre gouvernement de faire de l'enseignement supérieur un levier incontournable pour le développement économique du Québec », indique Danielle McCann, ministre de l'Enseignement supérieur. « Ces projets, qui visent à augmenter l'accessibilité aux études, permettront à davantage d'étudiantes et d'étudiants de suivre une formation de qualité dans un environnement moderne et adapté aux besoins du marché. L'éducation est une priorité pour nous et c'est par des choix concrets comme ceux-ci que nous le démontrons. »

« Montréal se classe parmi les meilleures villes universitaires au monde et il nous faut maintenir ce statut », souligne Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports, responsable de la Métropole et de la région de Montréal. « Grâce aux projets d'infrastructure de Polytechnique Montréal et de l'Université de Montréal, qui sont essentiels pour combler les déficits d'espace, nous allons maintenir l'attractivité et la compétitivité de ces deux établissements universitaires francophones de notre métropole. Avec le soutien de notre gouvernement, ces deux établissements phares pourront continuer d'accueillir convenablement des étudiants d'ici et d'ailleurs et de former la relève au Québec. »

Pavillon J.-Armand-Bombardier : de nouveaux espaces et davantage de verdure sur le campus

Dans le cadre du projet d’acquisition, d’agrandissement et de réaménagement, Polytechnique Montréal ajoutera à sa superficie nette les 5 300 mètres carrés d’espace appartenant à l’Université de Montréal dans le pavillon J.-Armand-Bombardier. Une portion de cette nouvelle superficie fera éventuellement l’objet de réaménagements en fonction des besoins de la communauté polytechnicienne.

Également, Polytechnique prévoit se doter d’une superficie nette additionnelle de 2 800 mètres carrés en complément aux infrastructures existantes. D’une part, une aile de cinq étages sera construite sur le côté est du pavillon J.-Armand-Bombardier afin d’ajouter de nouveaux espaces dans l’édifice.

« Le pavillon J.-Armand-Bombardier et son agrandissement abriteront des équipes de recherche oeuvrant en majorité dans le domaine des matériaux de pointe et des procédés innovants pour des applications allant de la nanorobotique à l’aérospatiale, en passant par la microélectronique, les nanotechnologies et les biotechnologies » indique Patrick Desjardins, directeur du développement du campus à Polytechnique Montréal. « Des espaces sont aussi prévus pour appuyer les activités visant à soutenir et stimuler l’entrepreneuriat étudiant. »

D’autre part, une infrastructure semi-souterraine de deux étages, recouverte d’arbres et de verdure et dotée de sentiers et d’aires communautaires, sera ajoutée au pavillon J.-Armand-Bombardier et reliée au pavillon principal. Le « toit » de cette nouvelle infrastructure offrira ainsi un nouveau passage piétonnier entre l’arrière du campus, où se trouve notamment le chemin de ceinture sur le mont Royal, et les entrées des pavillons principal et J.-Armand-Bombardier. Également, l'infrastructure permettra aux personnes de se déplacer d'un pavillon à l'autre sans devoir passer par l'extérieur.

« Le déplacement de la circulation à l’arrière des bâtiments permettra la création d’un lien piétonnier vers la montagne et le chemin de ceinture. Nous concevrons des espaces de vie extérieurs de grande qualité, pour le bénéfice de l’ensemble de la communauté, avec l'objectif de créer un véritable "campus Polytechnique" », ajoute M. Desjardins.


Vue de l'esplanade sur le toit de l'infrastructure semi-souterraine et de la nouvelle aile en projet au pavillon J.-Armand-Bombardier. (Illustration : NFOE+DMA+Provencher_Roy en collaboration avec Projet|Paysage)
Vue de l'esplanade sur le toit de l'infrastructure semi-souterraine et de la nouvelle aile en projet au pavillon J.-Armand-Bombardier. (Illustration : NFOE+DMA+Provencher_Roy en collaboration avec Projet|Paysage)


Réaménagement du pavillon principal : des espaces adaptés pour l’enseignement et la recherche

Dans le cadre de ce projet majeur, Polytechnique Montréal procédera également au réaménagement d’une superficie nette d’environ 4 800 mètres carrés au pavillon principal, dans les ailes situées à l’arrière de l’édifice. Ces réfections viseraient principalement la modernisation de laboratoires destinés à l’enseignement et à la recherche.

« Des secteurs du pavillon principal, construits en 1957 et pratiquement jamais rénovés, seront complètement transformés pour répondre aux besoins de la formation et de la recherche », explique Patrick Desjardins. « Notamment, on réaménagera et bonifiera les espaces utilisés dans le cadre des programmes de génie des mines et de génie géologique. Aussi, le projet dotera le Département de génie mécanique de nouvelles installations dans les domaines de la mécanique du bâtiment et de l’hydrodynamique. Les nouveaux espaces seront conçus pour favoriser les apprentissages et améliorer l’expérience étudiante. »

Polytechnique Montréal poursuivra au cours des prochains mois les étapes de planification et de financement de ce projet, notamment l’élaboration d’un dossier d’affaires et la préparation de plans et devis. L’université prévoit soumettre un dossier final pour ce grand projet au gouvernement du Québec au début de 2023. Advenant l’obtention d’une autorisation du Conseil des ministres et l’obtention du financement nécessaire, la réalisation du projet pourrait débuter sur le campus en 2023.

Les firmes retenues pour la préparation des plans et devis sont le consortium NFOE+DMA+Provencher_Roy en collaboration avec Projet|Paysage, pour l’architecture et l’architecture de paysage, le consortium gbi+EXP, pour l'ingénierie électromécanique, et la firme EXP, pour l'ingénierie civile et la structure.

À lire aussi

7 novembre 2002
NOUVELLES

Présentation officielle du pavillon J.-A.-Bombardier L'École Polytechnique et l'Université de Montréal se donnent une nouvelle interface multidisciplinaire

16 décembre 2002
NOUVELLES

Prix d'excellence pour le Pavillon J.-Armand-Bombardier