Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

MRASL : Les drones peuvent jouer un rôle dans les missions humanitaires

10 août 2016 - Source : NOUVELLES

Les 27 et 28 août prochains, le comité étudiant MRASL de Poly se mesurera aux autres finalistes d’une compétition de drones qui vise à prouver que ces appareils peuvent être utiles dans le cadre de missions humanitaires.

L’équipe du comité étudiant MRASL, abréviation de Mobile Robotics and Autonomous Systems Laboratory, se rendra à Rome, NY, les 27 et 28 août prochains pour compétitionner avec les neuf autres finalistes qui se sont qualifiés pour le DJI Developper Challenge, une compétition de drones dotée d’un grand prix de 100 000 $ US!

Le but de la compétition, qui compte au nombre de ses collaborateurs le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), est de démontrer que les drones peuvent être utiles dans des missions humanitaires, en particulier pour repérer de façon entièrement autonome des survivants. « Parmi les défis que les équipes participantes ont dû relever, le plus difficile jusqu’à présent a été de faire atterrir le drone de façon autonome sur un véhicule en mouvement », a souligné André Phu-Van Nguyen, l’un des membres de l’équipe MRASL.

 

 

L’équipe MRASL est formée de cinq étudiants du Laboratoire de robotique mobile et des systèmes autonomes de Polytechnique Montréal : Dang Quang Nguyen, étudiant à la maîtrise; Gabriel-Andrew Pollo Guilbert, étudiant au baccalauréat; André Phu-Van Nguyen, étudiant à la maîtrise; Duc Tien Nguyen, doctorant; et Alexandre Borowczyck, récent diplômé à la maîtrise et employé de CAE. Leurs travaux sont dirigés par les professeurs Richard Gourdeau, Jérôme Le Ny et David Saussié, du Département de génie électrique et responsables du Laboratoire.

Plus de 130 projets ont été soumis lors de la phase initiale de ce concours et au terme de trois rondes d’élimination, l’équipe étudiante de Polytechnique a été choisie au nombre des 10 finalistes qui participeront à la grande finale et qui méritera à l’équipe gagnante le grand prix de 100 000 $ US. MRASL est la seule équipe canadienne en lice.

Pour se qualifier, les équipes devaient se mettre en contexte d’une mission de sauvetage et concevoir une application permettant au drone de décoller d’un véhicule en mouvement, de collecter des données concernant les survivants d’un désastre, de transmettre ces données au véhicule et de revenir se poser sur le même véhicule, toujours en mouvement, et le tout de façon complètement autonome. Un défi de taille que les étudiants de Polytechnique se sont affairés à relever!  

Le DJI Developper Challenge est une initiative de la société DJI, en collaboration avec le Ford Innovation Lab et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Bonne chance à l’équipe!

De gauche à droite : Dang Quang Nguyen, étudiant à la maîtrise; Gabriel-Andrew Pollo Guilbert, étudiant au baccalauréat; André Phu-Van Nguyen, étudiant à la maîtrise; Duc Tien Nguyen, doctorant; et Alexandre Borowczyck, récent diplômé à la maîtrise et employé de CAE.

Pour en savoir plus

Site web du Laboratoire de robotique mobile et des systèmes autonomes

Dernières nouvelles sur le site de la compétition

Clip vidéo à propos du concours

 

 

À lire aussi

NOUVELLES |  21 août 2015
ROBOTIQUE AÉRIENNE: Le drone de Polytechnique Montréal se classe au premier rang de l'Amérique du Nord!  |  Lire
NOUVELLES |  1 septembre 2016
Robotique aérienne: Elikos - toujours premier en Amérique du Nord !  |  Lire