Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Concours « Ma thèse en 180 secondes » 2018 de l’Acfas : Dmitri Fedorov obtient la deuxième place grâce à ses recherches sur les systèmes mécaniques autoadaptatifs

23 mai 2018 - Source : NOUVELLES

Dmitri Fedorov, doctorant en génie mécanique à Polytechnique Montréal, décrit son sujet de recherche qui lui a valu de monter sur le podium lors de la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes, qui a été tenue récemment au 86e Congrès de l’Acfas.

Lors de la finale nationale du populaire concours de présentation de sujets de recherche en trois minutes, qui a été tenue par l’Association francophone pour le savoir (Acfas), devant public, le mercredi 9 mai 2018 à l’Université du Québec à Chicoutimi, Dmitri Fedorov, représentant Polytechnique Montréal, a retenu l’attention des membres du jury avec sa présentation intitulée « Conception de systèmes mécaniques autoadaptatifs pour la locomotion ».

« Mon projet explore un nouveau domaine d’application, soit la marche, pour une classe de mécanismes qu’on qualifie de sous-actionnés », explique Dmitri Fedorov à la suite de sa performance au congrès de l’Acfas. « Ce type de systèmes mécaniques possède un nombre de moteurs inférieurs à celui du nombre de degrés de liberté, soit des mouvements indépendants que le mécanisme peut accomplir. »

Selon le doctorant à Polytechnique Montréal, l’application la plus commune de ces systèmes mécaniques est la conception de mains robotiques, qu’il s’agisse de prothèses ou de préhenseurs mécaniques, qui s’inspirent de la main humaine. « Chacun de nos doigts est lui-même sous-actionné, puisque l’action d’un seul muscle est divisée entre la fermeture de plusieurs phalanges, permettant ainsi au doigt de s’adapter mécaniquement à l’objet qu’il enveloppe », décrit-il.

Durant sa présentation à la finale du concours MT180, Dmitri a indiqué qu’il concevait des jambes robotiques où les différents mouvements qui composent la marche sont liés à l’action d’un seul moteur.

« Le mécanisme de transmission change la proportion dans laquelle ces différents mouvements – la propulsion de la jambe vers l’avant à la recherche d’un nouvel appui, ou encore la rétraction de la jambe pour enjamber un obstacle, par exemple – sont générés, à la manière d’un différentiel qu’on retrouve dans chaque automobile, en fonction de la nature de terrain à parcourir », précise-t-il.

« Avec le sous-actionnement, il est possible d’obtenir ce comportement de façon purement mécanique, sans nécessiter de système électronique, de capteur, ou de moteur additionnel, ce qui permet de réduire le coût du système », ajoute Dmitri.

Il est possible de voir la prestation de Dmitri Fedorov à la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes dans cette captation vidéo (à 39 : 00)

 

Miniature de la captation vidéo de la présentation de Dmitri Fedorov à la finale nationale du concours «Ma thèse en 180 secondes» 2018 de l'Acfas

 

Dmitri Fedorov est le quatrième représentant de Polytechnique Montréal à monter sur le podium d’une finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes de l’Acfas. Odile Vekemans, en 2015, Sami Hached, en 2014, et Viviane Lalande, en 2012, ont obtenu le premier prix lorsqu’ils ont représenté Polytechnique Montréal à la finale nationale du concours. Également, Sami Hached a obtenu le prix du public lors de l’édition 2014 du concours.

Toutes nos félicitations à Dmitri!

 

Dmitri Fedorov, lauréat du 2e prix au concours «Ma thèse en 180 secondes» 2018

Dmitri Fedorov (à droite) lauréat du deuxième prix de la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes 2018, en compagnie de Sarah Lafontaine (au centre), de l'Université de Sherbrooke, lauréate du premier prix et du prix du public, et Guillaume Dufton (à gauche), de l'Université Laval, lauréat du troisième prix. (Photo : Acfas) 

 

En savoir plus

Site de la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes
Site du Département de génie mécanique de Polytechnique Montréal

À lire aussi

NOUVELLES |  4 juin 2015
Odile Vekemans, grande gagnante de la finale nationale du concours « Ma thèse en 180 secondes » de l'Acfas  |  Lire
NOUVELLES |  28 mai 2014
Sami Hached, grand gagnant de la finale nationale du concours Ma thèse en 180 secondes de l'Acfas  |  Lire
NOUVELLES |  8 mai 2012
L'étudiante Viviane Lalande grande gagnante du concours Votre soutenance en 180 secondes de l'Acfas  |  Lire