Département de génie informatique et génie logiciel

Vous êtes ici

Introduction

Les activités de formation aux cycles supérieurs en génie informatique de Polytechnique Montréal visent la formation de diplômés de haut niveau détenant les connaissances requises pour soutenir la croissance d’une économie basée sur le savoir.  Elles cherchent également le développement de la rigueur intellectuelle, de la curiosité scientifique et de la créativité nécessaires à l’intégration d’activités professionnelles de pointe en recherche scientifique et en enseignement universitaire. 

Infrastructures de recherche

Le département de génie informatique dispose actuellement de 10 serveurs et de 225 postes de travail répartis dans une dizaine de laboratoires pour l’ensemble de ses enseignements pratiques aux différents cycles.  De plus, un laboratoire multifonctionnel est réservé aux cours de cycles supérieurs à grande population.  Une dizaine de laboratoires de recherche dotés d’équipements spécialisés s’ajoutent à ces infrastructures.

Axes de recherche

Nos domaines de recherche se répartissent selon ces axes prioritaires :

Ingénierie et analytique du logiciel

L’ingénierie du logiciel inclut l’étude des besoins, le choix de l’architecture, la conception détaillée, la construction, la mise en service, l’exploitation et la maintenance des logiciels. L’analytique du logiciel implique l’obtention, la modélisation, l’analyse et la visualisation des données empiriques concernant les processus logiciels et les différents artefacts issus de ces processus en vue d’éclairer les décisions d’ingénierie du logiciel.

Cybersécurité et fiabilité des systèmes informatiques

La cybersécurité regroupe un éventail très vaste d’intérêts. Elle inclut l’étude des logiciels malicieux et le renforcement des systèmes informatiques contre eux, la sécurité des infrastructures critiques, les stratégies de défense contre les attaques informatiques, les questions de cyber enquêtes et la protection des informations et de la vie privée.

Imagerie médicale computationnelle

Ce domaine interdisciplinaire utilise la puissance du traitement des images et de l’information pour aider le personnel médical à poser les bons diagnostics et à optimiser les procédures chirurgicales. En GIGL, les chercheurs de ce domaine collaborent de près avec des équipes de médecins radiologistes, chirurgiens, oncologues et ophtalmologistes.

Informatique mobile et infonuagique

Ce domaine de recherche concerne la gestion de la mobilité, le partage et la répartition des ressources de stockage et de traitement des données à travers des machines mises en réseaux. Il rend possible l’organisation, l’entreposage et le traitement de cette information à travers la planète.

Multimédia et divertissement numérique

Le multimédia et le divertissement numérique incluent des sujets tels que la représentation et le traitement des données audio et vidéo, les interfaces humain- machine, la réalité virtuelle ou augmentée, les systèmes intelligents, temps réel et répartis.

Science des données et intelligence artificielle

Ce domaine concerne l’étude, l’analyse et la conception de systèmes informatiques pour l’analyse des données et des mégadonnées ainsi que de systèmes intelligents s’apparentant à l’humain par leur comportement, leur capacité à apprendre et à s’adapter, leur façon de communiquer et leur aptitude à prendre des décisions. Il inclut le traitement de la langue naturelle, la visualisation des données, la recherche d’information et la vision artificielle. Les systèmes développés peuvent être appliqués à des problèmes reliés entre autres aux villes intelligentes, aux transports (dont les véhicules autonomes), à la prise de décision dans les entreprises, à l’analyse de document et au traitement des images et vidéos.

Systèmes cyberphysiques et embarqués

Les systèmes cyberphysiques et embarqués regroupent le matériel et le logiciel informatique pour interagir entre eux et avec le monde qui nous entoure. Ce domaine hautement interdisciplinaire inclut entre autres les systèmes de surveillance et d’intervention médicale, la ville intelligente, les véhicules autonomes et les systèmes robotiques.