Répertoire des expertises

Chaire de recherche du Canada sur l'intégration des matériaux nanoscopiques et hybrides

Affilié à

Coordonnées

Professeurs / Chercheurs

Descriptif de la recherche

La Chaire de recherche du Canada sur l'intégration des matériaux nanoscopiques et hybrides élabore des techniques avancées de nanofabrication et d'intégration des matériaux pour réaliser des nanostructures hybrides semi-conductrices produites sur mesure. Les travaux de recherche poursuivis par la Chaire conduiront à la fabrication de matériaux fonctionnels novateurs utilisés dans le cadre d'applications en nanoélectronique et en optoélectronique, ainsi que pour la conversion vers une énergie propre et pour des biotechnologies intégrées.
La fabrication de matériaux et les méthodes d'ingénierie intègrent de plus en plus la nanotechnologie afin de résoudre tous les importants problèmes du 21e siècle, qu'il s'agisse de préserver l'environnement, de mettre en place de nouveaux outils de communication, de fabriquer des véhicules et des aéronefs efficaces, d'accroître la sécurité des populations ou de leur fournir de meilleurs soins médicaux. Pour s'attaquer à des défis aussi diversifiés, il faut effectuer en collaboration des recherches multidisciplinaires intégrées. Il importe en particulier d'améliorer nos connaissances sur les nanomatériaux semi-conducteurs fonctionnels.
Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l'intégration des matériaux nanoscopiques et hybrides à l'École Polytechnique de Montréal, Oussama Moutanabbir s'attache à élargir la compréhension fondamentale qu'on a des propriétés physiques de base d'un éventail de nanomatériaux semi-conducteurs, dont les nanomembranes,  les nanofils, les couches bidimensionnnelles, les surstructures et les points quantiques.
À cette fin, M. Moutanabbir et son équipe du Laboratoire des matériaux nanoscopiques et hybrides élaborent et utilisent des combinaisons uniques d'outils de nanofabrication et d'intégration permettant de réaliser un éventail de matériaux nanostructurés complexes qui varient de l'électronique étirable et flexible créée à partir de nanomembranes semi-conductrices flexibles aux cellules photovoltaïques à haut rendement fondées sur des technologies de liaison des couches directe et de transfert des couches ultraminces.
L'impact de cette recherche est important. Associer les phénomènes quantiques et la nanoscopie permettra de produire un tout nouveau genre de matériaux fonctionnels utilisés dans le cadre d'applications en nanoélectronique et en optoélectronique ainsi que pour la conversion vers une énergie propre et pour des biotechnologies intégrées

Personnel de recherche

  • Professeurs / chercheurs : 1

 

© École Polytechnique de Montréal
Bottin | Plan du site | Recherche | Conditions