Carrefour de l'actualité

Vous êtes ici

Station Polytechnique-Alstom : une voiture de métro pour améliorer le bien-être et la santé mentale des étudiants

18 mai 2018 - Source : NOUVELLES

Grâce à un don d’Alstom, les étudiants du comité Station Polytechnique donneront une seconde vie à une voiture MR-63 qui sera installée en permanence au cœur des pavillons Lassonde en 2019. Ce nouvel espace sera dédié à la santé et au bien-être de la communauté étudiante.

Rendu de la Station Polytechnique-Alstom qui sera installée sur un support en acier, dans le vide technique d’une cage d’escalier, dans l’Atrium Lorne-M.-Trottier des pavillons Lassonde de Polytechnique Montréal. (Rendu : EVOQ Architectes)

 

Le jeudi 17 mai 2018, Polytechnique Montréal a souligné l’inauguration du projet du comité étudiant Station Polytechnique, qui vise à recycler, valoriser et intégrer une voiture de métro MR-63 dans les pavillons Claudette-MacKay-Lassonde et Pierre-Lassonde, ainsi qu’une contribution au projet de 300 000 dollars de l’entreprise Alstom qui est active dans le secteur du transport ferroviaire. L’événement a eu lieu dans l’Atrium Lorne-M.-Trottier, près du futur emplacement de l’espace qui portera le nom « Station Polytechnique-Alstom ».

Le projet de réutilisation d’une voiture de métro est une initiative d’étudiants de Polytechnique Montréal, regroupés au sein du comité Station Polytechnique, qui ont répondu à un appel de projets de la Société de transport de Montréal (STM) en 2016. En plus de valoriser une pièce patrimoniale montréalaise, le projet en cours vise à promouvoir le bien-être et à sensibiliser la communauté étudiante aux problèmes de santé mentale, tout en encourageant la créativité.

Avec l’appui de la Fondation de Polytechnique, le projet a reçu le soutien financier de l’entreprise Alstom qui permettra de réaménager la voiture au cours de la prochaine année. À l’été 2019, la voiture sera installée à Polytechnique sur un support dans le vide technique d’une cage d’escalier, dans l’atrium au troisième étage des pavillons Lassonde. Avec ses 22 fenêtres, la Station Polytechnique-Alstom sera un lieu ouvert sur les activités de Polytechnique.

Mesurant 17 mètres de longueur, 2,5 mètres de largeur et 3 mètres de hauteur et pesant 13 tonnes avec tous leurs équipements, les voitures de métro MR-63 sont les toutes premières à avoir sillonné le métro de Montréal à compter de 1966. La voiture de métro qui a été récupérée par le comité Station Polytechnique avait la capacité de transporter jusqu’à 109 passagers à l’heure de pointe sur le réseau de métro de Montréal.

Vouée au bien-être des étudiantes et étudiants

La Station Polytechnique-Alstom se démarquera dès l’automne 2019 en accueillant une série d’activités en lien avec le bien-être de la population étudiante. L’espace sera accessible à tous et en tout temps pour s’y reposer, lire et réfléchir à des idées originales.

Au cours de la dernière décennie, la santé mentale est devenue un important sujet de préoccupation pour les universités canadiennes. Selon un rapport du Commissaire à la santé et au bien-être du Québec qui a été publié en 2012, 75 % des troubles mentaux apparaissent avant l’âge de 25 ans – un groupe auquel appartiennent la plupart des étudiants universitaires - et que les garçons sont les plus à risque.

« Ces dernières années, le Service aux étudiants de Polytechnique et les deux associations étudiantes ont mené plusieurs consultations pour connaître les préoccupations des étudiants de Polytechnique. Le stress lié aux études, la banalisation de la souffrance, la méconnaissance des services offerts et le manque d’espaces pour échanger sur d’autres sujets que les études sont des enjeux qui sont clairement ressortis », expliquent Raphaël Obonsawin et Érika Lajeunesse, étudiants à Polytechnique et membres du comité Station Polytechnique.

« Avec le projet Station Polytechnique-Alstom, nous souhaitons répondre à ces préoccupations. La voiture deviendra un lieu familier où il fera bon échanger et se détendre et la programmation permettra de mieux faire connaître les services d’aide offerts à Polytechnique », indiquent-ils.

« Il m’apparaît important de souligner que cette initiative a été imaginée et soutenue par des étudiants passionnés, guidés par leur créativité et leur audace », déclare Philippe A. Tanguy, directeur général de Polytechnique Montréal. « On ne peut que se réjouir de l’appui d’Alstom envers ce projet innovant et multidisciplinaire qui permettra de valoriser une pièce du patrimoine de l’ingénierie au cœur même de Polytechnique, tout en bonifiant la qualité de vie des étudiants. »

Angelo Guercioni, président et directeur général d’Alstom Canada, indique que l’entreprise est très heureuse de s’associer avec Polytechnique Montréal pour assurer la préservation d’une tranche de l’histoire du transport collectif de Montréal et d’Alstom au Québec.

« Notre histoire au Québec remonte aux grands projets hydroélectriques ainsi qu’à la remise à neuf des voitures MR-63, inspirées des MR-59 à Paris », souligne M. Guercioni. « Nous sommes, par conséquent, très fiers de ce partenariat, non seulement parce que le projet immortalise un symbole emblématique de cette ville et nous ramène à nos débuts, mais aussi parce que l’essence du projet est en lien avec les valeurs d’Alstom et que ce sont les étudiants qui le mettent au point. »

« La Station Polytechnique-Alstom aura un impact qui améliorera de façon significative le bien-être de nos étudiants », souligne Isabelle Péan, présidente-directrice générale de la Fondation de Polytechnique. « Par son généreux don, l’entreprise Alstom pose un geste concret envers la relève en génie et nous l’en remercions. »

Vidéo du projet de la Station Polytechnique-Alstom

 

Petite histoire d’un grand projet

En 1963, la Ville de Montréal a donné à l’entreprise Canadian Vickers le mandat de construire les voitures qui allaient circuler dans ses tunnels pour créer le métro de Montréal. Notamment, des technologies d’Alstom ont été intégrées à la conception des voitures.

Cinquante ans plus tard, la Société de transport de Montréal a annoncé que les voitures MR-63, qui avaient atteint leur fin de vie utile, seraient mises au rancart et remplacées par des voitures neuves et plus fiables. Pour soutenir les valeurs de société durable, la STM a lancé un appel de projets en 2016, offrant ainsi aux citoyens la possibilité de reconvertir des voitures de métro retirées des voies. Le projet soumis par les étudiants de Polytechnique en avril 2016 a été l’un des sept projets finalistes retenus par la STM en octobre de la même année parmi la trentaine de soumissions reçues.

Le choix de l’emplacement final de la voiture de métro a été réalisé en juin 2017, avec l’architecte des pavillons Lassonde. Dès l’été 2017, la Fondation de Polytechnique a amorcé des sollicitations auprès de donateurs pour ce projet d’envergure. À la suite de la réalisation d’une étude de faisabilité à l’automne 2017, la direction de Polytechnique a donné son approbation au projet en décembre 2017. C’est au même moment que la vocation du projet, orientée vers le bien-être des étudiants, a été définie.

Le comité Station Polytechnique a pris possession de la voiture de métro le 2 mai 2018. Celle-ci a été transportée sur un fardier à travers la ville de Montréal jusqu’à un atelier où elle sera complètement réaménagée en fonction de sa nouvelle vocation. Le design s’appuiera sur les intérieurs imaginés par des étudiants de la Faculté d’aménagement de l’Université de Montréal ayant répondu à un concours lancé par le comité Station Polytechnique en janvier 2018. Alors que les préparatifs de réaménagement ont été amorcés dès la prise de possession de la voiture, la réalisation des plans et des devis aura lieu à l’été et l’automne 2018.

Le véhicule patrimonial fera son entrée officielle à Polytechnique en août 2019. Il faudra alors ouvrir un mur vitré donnant sur l’Atrium Lorne-M.-Trottier des pavillons Lassonde afin d’installer de façon définitive la voiture sur un gigantesque support en acier. L’inauguration de la Station Polytechnique-Alstom aura lieu à l'automne 2019.

Démarré par six étudiants, le comité Station Polytechnique a grandi et est maintenant composé de 14 étudiants et diplômés de Polytechnique Montréal et d’autres établissements universitaires.

 

Les dignitaires et les représentants du comité étudiant qui ont pris la parole lors de l’événement d’inauguration du projet Station Polytechnique-Alstom et de reconnaissance du don d’Alstom pour le projet.

Les dignitaires et les représentants du comité étudiant Station Polytechnique qui ont pris la parole lors de l’événement d’inauguration du projet Station Polytechnique-Alstom et de reconnaissance du don d’Alstom pour le projet. De gauche à droite : Carl Desrosiers, membre des conseils d’administration de la Fondation de Polytechnique et de Polytechnique Montréal; Isabelle Péan, présidente-directrice générale de la Fondation de Polytechnique; Catherine Joly-Lapalice, représentante de Station Polytechnique; Raphaël Obonsawin, représentant de Station Polytechnique; Philippe A. Tanguy, directeur général de Polytechnique Montréal; Angelo Guercioni, président et directeur général d’Alstom Canada; Souheil Abihanna, vice-président et directeur des grands comptes d’Alstom Canada; Denis Tremblay, président du conseil d’administration de la Fondation de Polytechnique.

En savoir plus

Site du comité étudiant Station Polytechnique
Site de la Fondation de Polytechnique

À lire aussi

NOUVELLES |  16 janvier 2017
« Rapport de durabilité 2015-2016 » : le point sur les progrès en développement durable à Polytechnique Montréal  |  Lire
NOUVELLES |  20 septembre 2017
Polytechnique Montréal se dote d'un plan d'action en mobilité durable  |  Lire