Baccalauréat en génie logiciel

L'ingénieur logiciel formé à Polytechnique Montréal analyse, conçoit et teste des systèmes logiciels de grande envergure. Il travaille avec les plus récentes technologies dans des domaines d'application de
pointe et est responsable de l'ensemble des phases de développement de produits logiciels.

QU’EST-CE QUE LE GÉNIE LOGICIEL?

L’ingénieur logiciel analyse, conçoit, construit et teste des systèmes logiciels. Il travaille avec les plus récentes technologies dans des domaines d’application de pointe comme l’intelligence artificielle, la sécurité informatique, l’infonuagique, les applications mobiles, le web, les jeux vidéo et le multimédia.

C’est grâce à ce spécialiste si le matériel, le système d’exploitation et les logiciels interagissent entre eux pour ainsi tirer le meilleur parti des technologies. Il n’y a qu’à regarder une course automobile endiablée avec effets spéciaux sur une console de jeux pour s’en rendre compte!

Un ingénieur logiciel pourra aussi, par exemple, mettre au point des logiciels d’effets spéciaux pour des films de science-fiction. Il peut également déterminer comment les interfaces usagers appropriées (icônes, fenêtres, images, objets en 3D) se présentent à l’écran. D’autres vont concevoir, spécifier, valider et vérifier des logiciels destinés à des processeurs intégrés. On retrouve ce type de processeurs non seulement dans nos ordinateurs personnels, mais aussi dans les voitures, les avions, etc.

Dans le cadre de son travail, l’ingénieur logiciel est responsable de l’ensemble des phases de développement de produits logiciels. Il planifie et coordonne la réalisation des projets et en assure la qualité et la fiabilité en développant un programme de maintenance et de gestion de la configuration.

Il est à noter que les programmes de génie logiciel et de génie informatique de Polytechnique Montréal proposent une formation dynamique grâce aux installations d’enseignement interactif des pavillons Lassonde. Leurs équipements de pointe permettent d’alterner les présentations magistrales, les démonstrations informatiques et le travail en équipe. 

Particularités du programme

Durée
4 à 5 ans, selon votre scolarité*
Crédits
120
Admission
Automne / Hiver
Stage(s)
1 à 4 stages de 4 mois ou plus

* La durée de la formation d'ingénieur est habituellement de 4 années. Les étudiants ayant préalablement complété leurs études hors Québec pourraient toutefois devoir compléter une année préparatoire intégrée avant de débuter leur formation d'ingénieur, portant ainsi à 5 années la durée totale de la formation.

Cheminement et description des cours

Le document suivant présente un exemple du cheminement parcouru et des cours suivis par les étudiants admis au baccalauréat en génie logiciel à l'automne 2016.

Pour consulter la description d'un cours, cliquez directement sur le titre du cours.

Projets intégrateurs

Projet de 1re année

Montage et programmation d’un robot mobile autonome

Informatique - Projet intégrateur 2

Projet de 2e année

Développement d’une application web interactive

Projet de 3e année

Développement évolutif d’une application interactive en réseau

Projet de 4e année

Réalisation d’un projet logiciel en partenariat avec l’industrie

Stages

Le programme de génie logiciel inclut un stage obligatoire de quatre mois.

Les étudiants peuvent toutefois choisir de faire jusqu'à quatre stages de quatre mois ou plus au cours de leur formation.

Tous les stages sont rémunérés.

Pour en savoir plus : polymtl.ca/futur/stages

Concentrations

En dernière année de formation (4e année), les étudiants peuvent personnaliser leur cheminement en choisissant une concentration, soit un bloc de 30 crédits de cours de spécialisation :

  • Multimédia : Cette concentration fournit une connaissance spécialisée dans le domaine du développement d'applications en média numérique. Elle est orientée vers deux secteurs d'application : les applications de graphisme et d'animation 2D et 3D et celles du secteur du divertissement interactif. Ces secteurs sont en croissance soutenue depuis plusieurs années et offrent de très bonnes perspectives dans l'industrie. En plus de compléter leurs connaissances de base en génie informatique/logiciel avec des notions spécialisées en multimédia, les étudiants pourront mettre en pratique leurs apprentissages dans le projet intégrateur final.

    Sécurité et mobilité en informatique :  Avec l'importance toujours croissante du génie informatique et du génie logiciel, il existe aujourd'hui de nouveaux domaines fondamentaux pour les ingénieurs informaticiens et les ingénieurs logiciels, tels que la sécurité informatique, la sécurité réseaux, la validation du logiciel, la conception de sites Web sécuritaires et l'informatique mobile. La quantité de terminaux mobiles et d'équipements de réseautage sans fil disponibles sur le marché témoigne de l'importance de ces technologies dans la vie de tous les jours. Les technologies sans fil répondent à un besoin réel : les usagers veulent être en mesure d'accéder à des informations, des données, des images et des vidéos à partir de diverses plateformes électroniques, n’importe où et n'importe quand, avec une qualité de service acceptable, tout en étant sécuritaire. Cette concentration vise à répondre aux besoins spécifiques de formation de nos ingénieurs en sécurité et en mobilité. Cette formation doit rendre les ingénieurs capables d'attaquer les problèmes de sécurité au moyen d'une approche intégrant à la fois les aspects d'informatique et des logiciels mobiles et les aspects de sécurité, et aussi de comprendre les contraintes nécessaires à la création d'applications mobiles.

Orientation de spécialité

En dernière année de formation (4e année), les étudiants peuvent personnaliser leur cheminement en choisissant une orientation de spécialité, soit un bloc de 12 crédits de cours de spécialisation :

  • Interaction humain-ordinateur : Cette orientation permet à l'étudiant d'acquérir une première spécialisation dans les domaines de l'ingénierie et de l'ergonomie cognitive des interactions humain-ordinateur. Elle porte sur l'analyse, la conception, l'évaluation et la mise au point d'interfaces humain-machine de qualité pour des systèmes interactifs complexes pouvant être utilisés dans différents domaines d'application (ex. : production, transport, contrôle de processus, formation, médecine, loisirs). Elle couvre les aspects ergonomiques, informatiques et graphiques des interfaces utilisateurs, et s'intéresse en particulier aux questions d'utilité, d'accessibilité, d'efficacité, d'utilisabilité et d'expérience-utilisateur.

Orientation personnalisée avec cours au choix

En dernière année de formation (4e année), les étudiants peuvent personnaliser leur cheminement en choisissant une orientation personnalisée avec cours au choix, soit 12 crédits de cours. La sélection de cours doit être approuvée par le responsable du programme.

Orientations thématiques

En dernière année de formation (4e année), les étudiants peuvent personnaliser leur cheminement en choisissant une orientation thématique, soit un bloc de 12 crédits de cours dont le sujet est différent, mais complémentaire au programme.

  • Développement durable : Cette orientation traite des grands enjeux transversaux que soulève le développement durable, en particulier la responsabilité sociale de l'ingénieur et le travail dans un contexte multidisciplinaire. Elle permet l'acquisition de notions et la familiarisation avec des outils essentiels à la pratique de l'ingénierie durable, laquelle comprend notamment l'analyse de cycle de vie, la résilience organisationnelle, l'efficacité énergétique et les énergies alternatives, la conception et la fabrication durable, et le génie de l'environnement.

  • Innovation et entrepreneuriat technologique : Cette orientation vise à sensibiliser les étudiants aux dimensions intrapreneuriales et entrepreneuriales de leur future profession en stimulant leur créativité, en encourageant l'entrepreneuriat, et en développant des aptitudes d'innovation et de gestion stratégique.

  • Mathématiques de l'ingénieur : Cette orientation permet aux étudiants d'acquérir des connaissances avancées en mathématiques appliquées et de développer des compétences pour modéliser et résoudre des problèmes d'ingénierie à l'aide de techniques mathématiques ou pour analyser des données avec de tels outils. Cette orientation couvre trois domaines des mathématiques appliquées qui se chevauchent, soit analyse numérique et appliquée; probabilités et statistique; et recherche opérationnelle et optimisation. Les techniques développées dans ces domaines sont souvent employées dans des projets multidisciplinaires en génie ou en sciences naturelles.

  • Outils de gestion : Cette orientation donne aux étudiants des compétences leur permettant de mieux appréhender les fonctions de direction; idéalement, cette orientation est complétée par des cours offerts par HEC Montréal, ce qui permet à l’étudiant d’obtenir un diplôme de 2e cycle en gestion délivré par cet établissement.

  • Projets internationaux : Cette orientation est offerte aux étudiants ayant un fort intérêt pour le volet international d’une carrière en génie. L’ensemble des quatre cours vise les objectifs suivants : sensibiliser les étudiants aux problématiques socio-économiques et technologiques de la mondialisation, acquérir une compréhension de base du commerce international et des règles qui le régissent, comprendre les stratégies d’internationalisation des entreprises et les pratiques de gestion et d’ingénierie qui y sont reliées, analyser l’environnement économique, politique et social de projets internationaux d’ingénierie, comprendre les différents types de projets internationaux d’ingénierie et les processus de gestion nécessaires à leur réalisation, et développer une sensibilité particulière aux politiques nationales et aux dimensions culturelles des projets internationaux d’ingénierie.

Statistiques d'emplois 2016

Taux de placement des diplômés de Polytechnique Montréal : 100 %

Salaire annuel : 56 712 $ à 112 992 $

Principaux types d’emplois : Concepteur de logiciels de système ■ Développeur d’applications mobiles ■ Développeur logiciel ■ Programmeur

Principaux employeurs : Entreprises de conception de logiciels ■ Firmes de génie-conseil ■ Entreprises de services

Source : Réseau des ingénieurs du Québec (2016) / Service stages et emplois de Polytechnique Montréal (2016)

Études supérieures : pour aller plus loin!

Vous vous projetez déjà au-delà du Baccalauréat ? Plusieurs options s’offrent à vous !

Polytechnique Montréal propose des programmes d’études supérieures dans 17 spécialités qui répondent aux intérêts des candidats et aux besoins de la société.

Pour en savoir plus : polymtl.ca/futur/es

Cheminements accélérés :

Polytechnique Montréal offre aussi aux étudiants répondant à certains critères scolaires des cheminements accélérés qui leur permettent d’accéder plus rapidement aux études supérieures, avant d’avoir terminé leur baccalauréat.

Pour en savoir plus : polymtl.ca/futur/es/cheminements

 

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus au sujet du programme de génie logiciel, consultez le site du Département de génie informatique et
génie logiciel : polymtl.ca/gigl.

Vous pouvez également télécharger nos divers documents d'information en format électronique.

« Apprendre, et surtout… faire! Ça donne des résultats! »

- BENJAMIN BRODEUR MATHIEU

Baccalauréat en génie logiciel / Promotion 2016
Originaire de Saint-Hyacinthe / Diplômé du Collège Jean-de-Brébeuf

Des nouvelles de Poly

Génie logiciel
18252099_827847010701151_7566542300243820544_n.jpg
Charles Tremblay, finissant en génie logiciel, en pleine partie de Tetris VR, un jeu développé dans le cadre d’un projet intégrateur de 4e année. Formée de Charles ainsi que de Jérémie Gagné, David Binh Quang Tran, Mia Godet, Ylan Luu et Guillaume Lavoie-Harvey, l’équipe a mis au point une arcade de jeux vidéo VR qui comprenait aussi un démineur et un jeu d’astéroïdes. Cool! (pour en savoir plus: https://youtu.be/Phrozv3wyjY) #code #VR
Partager