Département de génie électrique

Vous êtes ici

Concours Déplace de l'air à Poly

Une centaine de jeunes du collégial ont relevé le défi de notre Concours Déplace de l'air à Poly

L'équipe  Les 3 Teslas du Cégep de Saint-Jérôme s'est démarquée et a remporté la palme.

Le samedi 30 janvier 2016, 40 équipes regroupant plus de 100 participants en provenance du grand Montréal et d’autres régions du Québec, ont pris part à la 4e édition de notre concours Déplace de l'air à Poly.

Ce concours s'adressait aux étudiants des formations scientifiques de niveau collégial. Pour cette édition, le défi était de concevoir une mini-éolienne la plus performante, à partir de composants imposés par les organisateurs. Trois heures ont été allouées en matinée pour la réalisation des prototypes. Les éoliennes ont ensuite été testées sur scène devant le public et le jury constitué de professeurs de Polytechnique.

NOS GAGNANTS

Première position (bourse d’entrée de 2000 $)
L’équipe Les 3 Teslas du Cégep de Saint-Jérôme
Composée de Janic Ducharme, Simon Roberge et François Sylvestre
Tension efficace : 1888 mV

Deuxième position (bourse d’entrée de 1 000 $)
L’équipe Mario et Luigi du Cégep de Saint-Hyacinthe
Composée de Marc-André Denis et Félix Pelletier
Tension efficace : 1476 mV

Troisième position (bourse d’entrée de 500 $)
L’équipe uvolt du Collège Jean-de-Brébeuf et de Marianopolis College
Composée de Antony Diaz, Ruoqi Zhao et Tingwei Zhang
Tension efficace : 1333 mV

Félicitations aux équipes gagnantes et à tous les participants!

Revivez cet événement en visionnant le reportage vidéo de Radio-Canada.

Autre nouvelle disponible :
Antony Diaz qui figure à la 3e place de notre concours, lance une entreprise et un projet innovateur. Pour en savoir plus, vous pouvez aller voir l'article dans LaPresse +.

Déplace de l'air à Poly crée des vocations

Déplace de l'air à Poly crée des vocations

Déplace de l'air à Poly se veut une fenêtre sur le travail de l’ingénieur électrique et permet aux participants de vivre, l’espace d’une journée, un projet concret de génie et de confirmer leur choix de carrière.

La profession d'ingénieur électrique englobe une grande variété de carrières. Le programme de baccalauréat en génie électrique de Polytechnique permet aux finissants de se spécialiser à travers 15 concentrations et orientations dont les systèmes embarqués en aérospatiale, la bioinstrumentation et les technologies spatiales.

Voir la vidéo de 2016
Voir la vidéo de 2015