Résultats de la recherche (449)

Pages

Salle de presse

L’agence dont Québec a vraiment besoin
13 mai 2024, La Presse

L’agence dont Québec a vraiment besoin

Les entreprises québécoises achètent chaque année des dizaines de millions de droits d’émission aux entreprises californiennes. Normand Mousseau, directeur scientifique de l’Institut de l’énergie Trottier, estime que si la tendance des prix et des émissions se maintient, la facture pourrait atteindre le demi-milliard de dollars juste pour cette année.

Salle de presse

 Toujours plus de GES
10 mai 2024, Le Téléjournal Atlantique

Toujours plus de GES

Éloïse Edom, associée de recherche à l'Institut de l'énergie Trottier, discute à propos des émissions de GES liées à la production d'électricité au Nouveau-Brunswick. (à 5:17)
Autres mentions : ICI Radio-Canada Nouvelles

Salle de presse

Promesses respectées pour le captage de carbone? Karine Mateu
6 mai 2024, ICI Radio-Canada | Ça nous regarde

Promesses respectées pour le captage de carbone? Karine Mateu

Intervention de Simon Langlois-Bertrand, associé de recherche à l'Institut de l'énergie Trottier à Polytechnique Montréal, sur le stockage en Terre-Neuve-et-Labrador d'émission de carbone du Canada (de 1:46 à 4:12).

Salle de presse

La place de la science dans la transition énergétique au Québec
4 mai 2024, Le Quotidien

La place de la science dans la transition énergétique au Québec

Normand Mousseau et Simon Langlois-Bertrand, respectivement directeur scientifique et associé de recherche à l'Institut de l’énergie Trottier, signent une lettre d'opinion dans laquelle ils questionnent la place de la science dans les décisions politiques menées par le Québec dans la transition énergétique.

Salle de presse

Pannes d'Hydro-Québec: une des pires années en 15 ans
29 avril 2024, Le Journal de Montréal

Pannes d'Hydro-Québec: une des pires années en 15 ans

Normand Mousseau, directeur scientifique de l'Institut de l'énergie Trottier, revient sur la volonté du gouvernement québecois à vouloir plus d'argent de la part d'Hydro-Québec sans augmentation de tarifs.

Pages