La recherche sur l'eau

La gestion des ressources hydriques est un enjeu de plus en plus essentiel pour l’avenir de la planète. Dans ce contexte, Polytechnique Montréal se démarque en étant l’un des plus importants pôles de recherche en eau au Canada et dans le monde. Au sein de laboratoires de calibre international, nos chercheurs développent de nouvelles technologies de même que des procédés novateurs qui contribuent de façon concrète à la valorisation et à l’utilisation durable des ressources hydriques.

 

Projets de recherche offerts aux futurs étudiants

Les travaux de recherche présentés ci-dessous, tous réalisés à Polytechnique Montréal, portent sur la qualité de l’eau potable, le traitement des eaux usées, l’hydrologie, la capture d’eau atmosphérique, l’approvisionnement en milieu urbain, la mécanique des fluides, etc. Ces projets vous interpellent? Nos professeurs sont à la recherche de futurs étudiants aux cycles supérieurs qui souhaitent contribuer aux avancées scientifiques dans le domaine de l’eau. N’hésitez pas à communiquer avec eux après avoir vérifié que vous répondez bien aux conditions d’admission des cycles supérieurs de l’École!

Si vous cherchez un projet dans une autre expertise, consultez le répertoire pour connaître toutes les expertises offertes à Polytechnique Montréal ainsi que les projets de recherche offerts aux étudiants des cycles supérieurs.

De nouvelles technologies pour le traitement des eaux potables

Professeur responsable : Benoit Barbeau
Département : Génie civil 

Concevoir des technologies innovantes permettant d’enlever des contaminants chimiques et microbiologiques de l’eau potable : voilà l’objectif des nouveaux projets de recherche du professeur Benoit Barbeau, titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable et directeur du Centre de recherche, développement et validation des technologies et procédés de traitement des eaux (CREDEAU).

Le professeur Barbeau est à la recherche de futurs étudiants à la maîtrise ou au doctorat intéressés par les technologies de filtration membranaire, d’adsorption sur charbon actif, d’échange ionique et de filtration biologique afin de travailler à de nouveaux procédés destinés à éliminer des micropolluants, désinfecter les eaux, abaisser la concentration de matière organique naturelle et réduire la présence de métaux, le tout dans le but d’améliorer la qualité de l’eau distribuée aux consommateurs.

Les étudiants recherchés travailleront en partenariat avec les municipalités et l’industrie sur des enjeux concrets de la société. Les projets offerts seront réalisés au sein d’une équipe pluridisciplinaire regroupant plus d’une trentaine d’étudiants des cycles supérieurs.

Fiche du projet

Une approche plus efficace pour la capture d’eau atmosphérique

Professeur responsable : Jason Tavares
Département : Génie chimique 

La capture d’eau atmosphérique permet aux régions arides dépourvues de pluies régulières, ou dont les ressources souterraines sont inaccessibles, de se prévaloir de l’eau potable nécessaire pour subvenir à leurs besoins. Les méthodes typiques pour ce type de capture reposent toutes sur un principe commun : forcer l’air humide à circuler sur un maillage en y faisant condenser l’eau et en la laissant s’écouler par drainage gravitationnel. Ces méthodes sont toutefois limitées du point de vue du rendement, notamment en raison du taux de condensation et du temps de drainage.

Le professeur Jason Tavares et son équipe travaillent sur une nouvelle configuration pour la capture d’eau atmosphérique, développée par une compagnie montréalaise et centrée sur un substrat poreux nanostructuré. Ce projet mènera au déploiement d’une nouvelle technologie canadienne pour la capture d’eau atmosphérique et révolutionnera l’approvisionnement en eau fraîche.

Notez bien que tous les postes de recherche pour ce projet ont été pourvus. Si vous cherchez un projet, consultez le répertoire pour connaître toutes les expertises offertes à Polytechnique Montréal ainsi que la liste de projets de recherche offerts aux étudiants des cycles supérieurs.

 

Traitement et valorisation des ressources des eaux usées

Professeur responsable : Yves Comeau
Département : Génie civil 

Les eaux usées contiennent de nombreuses ressources telles que de l’eau, de l’énergie, des nutriments et des biosolides. Leur traitement intègre graduellement la récupération de ces ressources, qui peuvent alors être réutilisées dans d’autres secteurs. Ceci est rendu possible grâce à la transformation des stations d’épuration en stations de récupération des ressources de l’eau (StaRRE).

Dans cet esprit de développement durable, les projets de recherche du professeur Comeau portent sur le développement de nouveaux procédés de traitement et de valorisation des ressources provenant de l’eau. Ils visent à contribuer à la mise aux normes des StaRRE et à trouver des utilisations pour les ressources extraites, telles que la production d’énergie ou de fertilisants, ou même d’amendements pour les sols.

Le professeur Comeau est à la recherche de futurs étudiants à la maîtrise ou au doctorat souhaitant travailler à l’optimisation et au développement de procédés physiques (décantation, flottation, filtration, absorption), chimiques (coagulation, procédés thermiques) et biologiques (boues activées, étangs aérés, digestion anaérobie, boues granulaires aérobies, procédés anammox, phytotechnologies) pour la récupération des macro et micro polluants des eaux usées.

Fiche du projet

Contribuer à la gestion des ressources hydriques et au traitement des eaux pluviales

Professeur responsable : Musandji Fuamba
Département : Génie civil 

Les systèmes de drainage urbains subissent de nombreuses pressions lors des variations d’écoulement causées, entre autres, par de fortes pluies. Afin de gérer de façon intégrée et durable les ressources hydriques, le professeur Musandji Fuamba travaille à trouver des solutions visant à réduire les risques de dommages causés aux conduites d’aqueduc lors d’écoulements sous pression qui peuvent mener à la contamination des réseaux de distribution d’eau potable ou causer des refoulements dans les réseaux d’assainissement. Pour ce faire, il travaille à partir d’outils de modélisation numérique.

Le professeur Fuamba est à la recherche de futurs étudiants à la maîtrise pour travailler à l’analyse des conditions de génération d’écoulements transitoires dans les systèmes de traitement des eaux pluviales (SWS); à la modélisation des conditions aux limites SWS et à l’analyse du comportement du front d’onde sous pression/hors pression dans un écoulement diphasique transitoire.

Fiche du projet

Optimisation de procédés de traitement des eaux usées grâce à la mécanique des fluides numérique

Professeur responsable : Bruno Blais
Département : Génie chimique

Le Pr Bruno Blais fait avancer la recherche sur les procédés de traitement des eaux usées grâce à son expertise en mécanique des fluides numérique. Ses travaux portent en particulier sur le développement, la vérification et la validation de modèles numériques des écoulements solides-fluides, granulaires ou polyphasiques. Ces nouveaux outils prédictifs des comportements de solides dans divers types de fluides permettent entre autres la réalisation ou l’optimisation de procédés technologiques innovants de traitement des eaux, notamment les procédés par boues activées ou les procédés au sable.

Le Pr Blais priorise l’acquisition par ses étudiants d’une démarche scientifique rigoureuse. Sa collaboration avec le milieu industriel permet à ses étudiants de cerner les besoins des entreprises. Il recherche des étudiants à la maîtrise motivés par l’utilisation de leurs connaissances en informatique pour faire progresser les pratiques industrielles.

Fiche du projet

Des outils d’aide à la décision pour mieux gérer les risques dans l’approvisionnement en eau potable

 Professeur responsable : Françoise Bichai
 Département : Génie civil 

Comment aider les municipalités à assurer la résilience de leurs services d’eau face aux risques engendrés par les changements climatiques, les catastrophes naturelles ou encore les accidents industriels? C’est à cet enjeu que la professeure Françoise Bichai, spécialiste de la gestion intégrée des eaux urbaines, cherche à répondre, en développant des outils d’aide à la décision visant à mieux gérer les risques dans l’approvisionnement en eau potable.

Son approche se base sur une analyse des risques dans l’approvisionnement en eau potable, de la source au robinet. Elle considère deux types de risques pesant sur les systèmes de distribution d’eau potable soumis à des pressions graduelles ou brusques : les risques en santé publique liés à la qualité de l’eau ainsi que les risques de pénurie, liés à la quantité d’eau. Les solutions étudiées s’appuient sur le développement de modèles analytiques pour quantifier ces risques selon divers scénarios.

Les projets dirigés par la professeure Bichai visent à l’avènement de stratégies durables et résilientes d’approvisionnement en eau en milieu urbain. Ils requièrent des étudiants aux cycles supérieurs souhaitant acquérir une vision globale de la gestion de l’eau et participer à des projets caractérisés par l’interdisciplinarité et le travail collaboratif.

Fiche du projet

Trouver un directeur de recherche 

Le choix du directeur de recherche qui encadrera vos études et travaux de recherche n’est pas requis pour déposer votre demande d’admission. Toutefois, il est préférable d’entreprendre rapidement vos démarches puisqu’un professeur (votre futur directeur de recherche) doit appuyer votre candidature pour que vous soyez admis. Pour savoir comment solliciter l'appui d'un professeur, consultez la rubrique Encadrement des études dans la section Admission.

Pour joindre un conseiller du Service du recrutement

Les conseillers aux futurs étudiants du Service du recrutement sont disponibles pour répondre à vos questions. N'hésitez pas à les contacter. Polytechnique Montréal n'a plus de secret pour eux!

Téléphone : 514-340-4928
Courriel : futur@polymtl.ca