Répertoire des expertises
Retour aux résultats de recherche

Titre du projet de recherche

Simulation multiphysiques de la qualité de l'eau souterraine lors de l'opération d'un système géothermique de basse température

niveau d'étude

Doctorat

Directeur/codirecteur

Directeur : Philippe Pasquier

Codirecteur(s) : Benoit Courcelles

Fin de l'affichage

23 octobre 2024

Domaines d'expertise

Énergie

Environnement

Modélisation, simulation et méthodes des éléments finis

Géochimie environnementale

Géothermie

Eaux souterraines

Hydrogéochimie

Modélisation et simulation

Pôle d'excellence principal


Énergie, eau et ressources

Pôle(s) d'excellence secondaire(s)

Énergie, eau et ressources

Environnement, économie et société

Unité(s) et département(s)

Département des génies civil, géologique et des mines

Chaire industrielle CRSNG en géothermie sur l’intégration des puits à colonne permanente dans les bâtiments institutionnels

Groupe de recherche en géothermie et hydrogéologie

Conditions

La personne recherchée doit démontrer :

  • Un intérêt marqué pour la recherche multidisciplinaire;
  • Un intérêt pour la simulation numérique multiphysique;
  • Des connaissances en programmation, statistique et traitement de données;
  • Une expérience de recherche préalable et une connaissance de l'anglais représentent des atouts;
  • Un très bon dossier académique.

Description détaillée

La Chaire de recherche sur l'intégration des PCP dans les bâtiments institutionnels vise à accélérer le déploiement des puits à colonne permanente (PCP), un type d'échangeur géothermique non conventionnel peu utilisé au Canada. Dans ce contexte, des travaux récents aux sites expérimentaux de Varennes et de Mirabel ont mis en lumière le potentiel important des PCP. Des questions subsistent cependant à propos de l'impact environnmental de cette technologie et, le cas échéant, sur l'extension spatiale d'une éventuelle perturbation géochimique de la qualité de l'eau souterraine. Ce projet de doctorat vise à développer un modèle numérique couplant des processus hydrauliques, thermiques et géochimiques afin de prédire les variations de la qualité de l'eau souterraine. Une validation du modèle avec des mesures expérimentales en forage est également prévue.

Possibilité de financement

Un financement de 23 500$ par année est assuré pour une période de 36 mois. Les candidats avec une bourse d'études pourront recevoir un supplément.