Répertoire des expertises
Retour aux résultats de recherche
Laboratoire de sécurité de systèmes d'information (SecSi)

Tél. : (514) 340-4711 poste 5433
Projet(s) de recherche pour étudiants

Description des domaines de recherche

  1. Cybersécurité des systèmes cyberphysiques des infrastructures critiques telles que les systèmes de contrôle de trafic aérien, les systèmes maritimes, les systèmes de contrôle de trafic routier, et les réseaux électriques.
  2. Cybersécurité de l’aviation.
  3. Cybersécurité des centres d’opération de sécurité (SOC) corporatifs.
  4. Cybersécurité de la chaine d’approvisionnement.
  5. Cybercriminalité.
  6. Cybersécurité de dispositifs médicaux.

Personnel de recherche

Professeurs / chercheurs (1)
Nombre d'étudiants aux cycles supérieurs : 13
Nombre d'agents de recherche : 3

Sources de financement externes

Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie (CRSNG), Consortium de recherche et d’innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ), MITACS, Bombardier, Collins Aerospace, Groupe RHEA, Carillon Information Security Inc., QoHash, les chantiers Davie, Neptune Cyber.

Revue de presse concernant Laboratoire de sécurité de systèmes d'information (SecSi)

11 février 2021, Lien multimédia, Polytechnique, Neptune Cyber et Davie s'unissent pour la cybersécurité maritime Polytechnique Montréal, Neptune Cyber et Chantier Davie Canada Inc. amorcent un projet de recherche et développement (R&D) d'une durée de 5 ans en matière de cybersécurité pour les infrastructures maritimes critiques.
24 septembre 2020, L'actualité, L'Agence du revenu du Canada enquête toujours sur la cyberattaque de l'été Plus d'un mois après avoir mis son site internet hors ligne à la suite d'une cyberattaque majeure, l'Agence du revenu du Canada (ARC) ne peut pas dire à quel moment elle s'attend à ce que ses services en ligne reviennent à la normale. José Fernandez, professeur titulaire au Département de génie informatique et génie logiciel de Polytechnique Montréal, rappelle qu'il faut du temps pour enquêter sur les cyberattaques et corriger les vulnérabilités.