Répertoire des expertises

Vous êtes ici

Retour aux résultats de recherche
Chaire industrielle CRSNG en eau potable (CICEP)

Tél. : (514) 340-4711 poste 4778 Téléc. : (514) 340-5918
  Lien(s)

Description des domaines de recherche

Les activités de la chaire portent sur quatre thèmes principaux, soit les traitements biologiques, les sous-produits d'oxydation, l'évolution de la qualité des eaux dans les réseaux de distribution (recroissance et corrosion) et les traitements pour les petites municipalités.

La recherche est effectuée dans des usines de traitement des eaux potables (100 000 m3/d à 1 400 000 m3/d) et sur des installations pilotes (20 m3/d à 400 m3/d) pour rencontrer les futures normes de qualité en matière d'eau potable.

Pour de plus amples informations, visitez notre site Web.

Personnel de recherche

Professeurs / chercheurs (7)
Nombre d'étudiants aux cycles supérieurs : 32
Nombre de stagiaires postdoctoraux : 3
Nombre d'agents de recherche : 3

Équipements spécialisés

GC

HPCL

Scintillateur, TOX mètre

Électrophorèse capillaire

GC-FTIR

CI

TOC mètres

Microscopie à fluorescence.

Sources de financement externes

  • CRSNG

  • Ville de Montréal

  • Ville de Laval

  • Veolia

  • Ville de Repentigny

Nouvelle(s) concernant Chaire industrielle CRSNG en eau potable (CICEP)

NOUVELLES | 6 mars 2018
Science et innovation : point de presse de la ministre Mélanie Joly à Polytechnique Montréal | Lire
NOUVELLES | 15 novembre 2017
La professeure Michèle Prévost et le chercheur Jean-Baptiste Burnet de Polytechnique Montréal récompensés par l’Acfas | Lire
NOUVELLES | 9 décembre 2016
Traitement des algues bleu-vert : Polytechnique Montréal impliquée dans un projet de recherche fondé sur la génomique | Lire
NOUVELLES | 22 septembre 2016
Des initiatives en matière d’économies d’énergie dans les établissements de santé pourraient mettre en danger la santé des patients | Lire
NOUVELLES | 30 juin 2016
Michèle Prévost reçoit un prix prestigieux de l'American Water Works Association | Lire

Revue de presse concernant Chaire industrielle CRSNG en eau potable (CICEP)

21 février 2019, Métro, 18M$ pour faciliter l'accès des berges à Montréal La professeure titulaire de la Chaire industrielle en eau potable de Polytechnique Montréal, Michèle Prévost, rappelle qu'il y a des « des risques de contamination » de l'eau du fleuve Saint-Laurent à la suite de pluies abondantes, celles-ci pouvant entraîner des débordements du réseau d'égout.
21 janvier 2019, Télé-Québec, Filtres à eau Rencontre avec Benoit Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal (0:49).
16 novembre 2018, Le Devoir, Quelque 62 000 déversements d’eaux usées au Québec en 2017 83 municipalités québécoises n'ont toujours pas de système de traitement des eaux usées. Ces données n'étonnent pas Michèle Prévost, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnqiue Montréal. Selon la chercheuse, elles découlent d'une trop grande tolérance des autorités à l'égard du problème des surverses.
2 novembre 2018, Le Devoir, Les surverses sont en hausse au Québec Loin de diminuer, les déversements d'eaux usées dans les cours d'eau québécois ont augmenté au cours des dernières années, estime Michèle Prévost, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, alors que Longueuil s'apprête à rejeter 162 millions de litres d'eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent.
2 novembre 2018, The Gazette, Longueuil to dump raw sewage in river during repair work Les explications de Sarah Dorner, professeure agrégée au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
11 mai 2018, Radio-Canada, Eau potable contaminée à Montréal : un manque d'encadrement Entrevue de Michèle Prévost, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal et titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable (0:49).
7 avril 2018, Le Devoir, Vers la fin du «baiser de la mort»? Michèle Prévost, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal et titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable, discute de son parcours professionnel et de l’évolution de la représentativité des femmes en science, en enseignement et en recherche.
17 novembre 2017, Ameq en ligne, La professeure Michèle Prévost et le chercheur Jean-Baptiste Burnet récompensés par l'Acfas Michèle Prévost, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, a reçu le prix Michel-Jurdant 2017 en sciences de l'environnement et Jean-Baptiste Burnet, stagiaire postdoctoral au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, a obtenu un prix du concours La preuve par l'image lors du 73e Gala de l'Association francophone pour le savoir (Acfas).
11 novembre 2017, Le Devoir, Contribuer à la santé humaine et environnementale Cette année, Michèle Prévost, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, se partage les honneurs du prix Acfas Michel-Jurdant avec un autre chercheur, avec un même objectif : avoir un impact concret sur la santé de la planète et de ceux qui la peuplent.
11 septembre 2017, Les Affaires, Traiter l'eau du robinet: à quel prix? Les explications de Benoit Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal et titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable.
17 août 2017, Yahoo, Partial lead-pipe replacements bring down levels of toxins Mention de Michèle Prévost, professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
4 août 2017, Le Devoir, Montréal n'a remplacé que 10 000 des 69 000 entrées d'eau en plomb Michèle Prévost, titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable de Polytechnique Montréal, se dit préoccupée par les maisons ayant une entrée d'eau en plomb, souhaitant que leur ESP "soit remplacée au plus vite".
2 mai 2017, La Presse, Boire ou non l'eau du robinet? Explicatons de de Benoît Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique et titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable
18 avril 2017, La Presse +, L’eau potable en cinq questions Le plus grand risque à gérer pour l'eau potable est de nature microbiologique, selon Benoît Barbeau, titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable et professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.
16 avril 2017, Radio Canada, Radiojournal Mention de Michèle Prévost, titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable et professeure titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal (01:04:18).
22 mars 2017, La Presse, Atrazine: «L'eau de Montréal, moi, je continue de la boire» Benoit Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines à Polytechnique Montréal et titulaire principal de la Chaire de recherche industrielle CRSNG en eau potable signale que les normes québécoises pour l'eau potable sont parmi les plus sévères au monde.
28 septembre 2016, Agence Science Presse, Hôpitaux : économie d’énergie et légionellose « Vouloir économiser de l’énergie, c’est louable, mais pas lorsque cela augmente les problèmes de santé dans les hôpitaux », propos de Michèle Prévost, titulaire de la chaire de recherche CRSNG en eau potable à l’École Polytechnique de Montréal.
23 septembre 2016, La Presse, Les hôpitaux doivent mieux surveiller leur système d'eau, selon une étude « Nous avons été étonnés de voir l'étendue de la contamination dans les échangeurs de chaleur », affirme la chercheuse principale, Michèle Prévost de Polytechnique Montréal.
23 septembre 2016, Le Réseau d'Information Municipales du Québec, Les systèmes de récupération d'énergie utilisés dans les hôpitaux pour préchauffer l'eau chaude favorisent la prolifération de la Legionella pneumophila Selon une nouvelle étude dirigée par la professeure Michèle Prévost de Polytechnique Montréal, les échangeurs thermiques installés dans un hôpital dans le but d'économiser de l'énergie ont favorisé la prolifération de la Legionella pneumophila (Lp).
31 juillet 2016, RadioCanada / Les années lumière, Du plomb dans l'eau Mention de Michèle Prévost, professeure à l'École Polytechnique Montréal, titulaire de la chaire de recherche industrielle CRSNG sur l'eau potable (10:07)
4 juillet 2016, Niooz.fr, Michèle Prévost reçoit un prix prestigieux de l'American Water Works Association Michèle Prévost, professeur titulaire et chercheur principal de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable, vient de recevoir le prix A.P. Black Research Award de l'American Water Works Association (AWWA)
20 février 2016, Le Devoir, Une recherche appliquée qui produit des résultats tangibles Michèle Prévost, professeure agrégée au Département de génie civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal explique pour quelle raison ce modèle de recherche appliquée a vu le jour:  «Il a été créé par cet organisme subventionnaire avec un objectif vraiment clair d'établir des liens durables et productifs entre des équipes de chercheurs universitaires canadiennes et des industriels».
9 février 2016, Hebdo Rive Nord, Repentigny devient partenaire de la Chaire industrielle en eau potable de Polytechnique Montréal La ville de Repentigny vient de conclure une entente de partenariat avec la Chaire industrielle CRNSG en Eau Potable (CICEP) de Polytechnique Montréal.
8 février 2016, Radio-Canada / Point du jour, Qualité de l'eau au Canada Propos de Michèle Prévost professeur titulaire et chercheur principal, à la chaire industrielle en eau potable à Polytechnique Montréal.
15 octobre 2015, ICI Radio-Canada, Boulevard du Pacifique. Propos de Benoît Barbeau, professeur à Polytechnique Montréal et titulaire de la Chaire industrielle du CRSNG en eau potable.
3 octobre 2015, Le Devoir, Montréal maintient sa décision de déverser des eaux usées dans le fleuve. « Il n'y a pas d'autre solution », estime pour sa part Michèle Prévost, qui dirige la Chaire industrielle CRSNG en eau potable de l'école Polytechnique de Montréal.