Soutien à l'entrepreneuriat

Stages entrepreneuriaux

Vous souhaitez profiter d’un stage obligatoire pour faire avancer votre projet d’entreprise?

Découvrez le Stage entrepreneur. Vous bénéficierez alors d'un accompagnement lié au développement des connaissances technologiques, l’acquisition des compétences en intelligence d’affaires, en organisation et en gestion. Par ailleurs, vous pourrez être admissible à l'une des bourses de 10 000$ créées grâce à l'appui de donateurs et de subventions du Ministère de l'Économie et de l'Innovation.

Nouveauté : le Service des stages et emplois et le Bureau de soutien à l’entrepreneuriat ont lancé le tout premier Parcours d'accompagnement des stages entrepreneuriaux où les étudiant(e)s stagiaires seront guidés et outillés, pour approfondir leur projet entrepreneurial. Le parcours combine sessions et ateliers de groupe, témoignages d’entrepreneurs, intervention d’experts et séances individuelles avec notre conseiller aux entrepreneurs.

Vous voulez faire un stage afin d'en apprendre plus sur le démarrage d’entreprise et être exposé à tous les aspects du travail au sein d'une startup?

Le Stage startup 360 est fait pour vous. Dans le cadre d'un tel stage, vous pourrez recevoir 10 000$ (5 000$ provenant de la startup et 5 000$ de Polytechnique Montréal suite à des subventions reçues de donateurs et du Ministère de l’Économie et de l’Innovation).

 

Parcours d'accompagnement des stages entrepreneuriaux

Le Service des stages et emplois (SSE) et le Bureau de soutien à l’entrepreneuriat (BSE) sont heureux de vous présenter le tout premier parcours d'accompagnement des stages entrepreneuriaux, en mode virtuel. 

Ce parcours a été créé dans le cadre du programme stage-entrepreneur qui permet notamment aux étudiant(e)s d’expérimenter le démarrage d’une entreprise durant leur stage obligatoire. Les étudiant(e)s stagiaires seront guidés et outillés, de mai à août, pour approfondir leur projet entrepreneurial. Le parcours combine sessions et ateliers de groupe, témoignages d’entrepreneurs, intervention d’experts et séances individuelles avec notre conseiller aux entrepreneurs.

4 projets ont été retenus par le jury de sélection pour recevoir une bourse de 10 000$ afin de mener à bien leur stage. 
À ces lauréats, se sont joints 10 autres étudiants et étudiantes. 

Les 10 étudiant(e)s en génie biomédical qui participent au stage lab-to-market biomédical se sont joints à la cohorte.

Autre grande nouvelle : Paul Shenouda, cofondateur de Wilder Harrier et diplômé de Polytechnique, sera l’entrepreneur en résidence pour cette cohorte. Son rôle sera de transmettre des notions et méthodologies clés en entrepreneuriat technologique, d’outiller les étudiants et de partager son expérience d’entrepreneur pour les inspirer.
Découvrez les étudiant(e)s et les projets de cette première édition du parcours stage entrepreneurial.


Contacts :

Oriane Guidot (BSE) : oriane.guidot@polymtl.ca
Alexandre Dion (BSE) : alexandre.dion@polymtl.ca
Christine Bordeleau (SSE) : christine.bordeleau@polymtl.ca 

Cohorte parcours entrepreneurial 2020

Stagiaires entrepreneurs

Cette année, ce sont 13 étudiants répartis sur 10 projets entrepreneuriaux qui ont décidé de consacrer leur été à leur projet. Ils participent au tout premier parcours d’accompagnement des stages entrepreneuriaux (virtuel) mis en place par le bureau de soutien à l’entrepreneuriat de Polytechnique, qui combine sessions et ateliers de groupe, témoignages d'entrepreneurs, intervention d'experts et séances individuelles avec notre conseiller aux entrepreneurs.

Mohamad Al-Sharara (génie logiciel) - Beam Robotics

Gestion de la désinfection avec une flotte robotique autonome.    
« Lorsque j’explorais des ensembles de données covid-19, je me suis posé la question suivante: la désinfection des grands espaces publics a-t-elle une corrélation positive sur le ralentissement du taux de croissance des cas infectés? »

Je suis passionné par mon travail.

Gabriel Dannenbaum (génie logiciel) - Startme Up

Application mobile destinée aux startups pour recruter des nouveaux employés.   
« Pendant mon implication avec Poly-Entrepreneuriat, j’ai vu qu’il manquait ce genre d’outil pour faciliter le recrutement pour les Startups de notre écosystème. »    

On rate 100 % des choses qu'on ne tente pas - Wayne Gretzky, joueur de hockey

Georges-Parfait Djimefo-Kapen (génie logiciel) - Facevolution

Application de reconnaissance faciale qui inclut tous les sous-groupes de la société (minorités visibles, sous-groupes et bien d'autres).    
« Les applications existantes appliquées auprès de personnes de couleur avaient des taux d’erreur élevés. D’où l’idée d’intégrer ce paramètre de diversité dans mon application afin de diminuer des injustices. »

Antoine Doray (génie industriel) - Dorcom

Solution de mutualisation du service Internet dans les immeubles à logements multiples qui permet aux propriétaires d'offrir un service supplémentaire profitable à leurs locataires et à ces derniers, d'économiser.
« J’entendais parler de propriétaires qui amélioraient leurs revenus locatifs avec l’offre du service Internet à leurs locataires. Je me suis penché sur la question et j'ai vu que c'était faisable. J'ai donc développé une solution qui semble aujourd'hui avoir un potentiel commercial ! »

Ilyas Eddaya (génie aérospatial) - MegaId

Solution mobile de réservation et paiement de places de stationnement sur rue et hors rue.

Plus grand est l'effort plus grand sera le résultat

Ali El Harda - (génie mécanique) MegaId

Solution mobile de réservation et paiement de places de stationnement sur rue et hors rue.

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde – Gandhi

Imran Ismail (génie mécanique)

Automatiser la caractérisation et la reformulation de retailles de plastique.    
« J'ai eu mon idée de projet lors d’un stage où j’ai pu remarquer la quantité de matière première gaspillée. Je me suis donc mis en action pour trouver une solution viable et durable! »

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde.

Sarah Lambert (génie mécanique) - ORA

Création d’outils d’aide à la marche pour enfants présentant un retard de développement à la marche.    
« J’ai eu l’idée lors d’un stage en physiothérapie pédiatrique alors que j’aidais des enfants à marcher. »

Si vous doublez le nombre d'expériences que vous faites par an, vous allez doubler votre inventivité - Jeff Bezos, fondateur d'Amazon

Massinissa Mahiou - (génie aérospatial) Vegeau

Boisson vitaminée qui souhaite aider les végétaliens et végétariens à pallier à leurs carences en vitamines tout en proposant un mode de consommation durable.

Mohamed Meliani (génie mécanique) - MegaId

Solution mobile de réservation et paiement de places de stationnement sur rue et hors rue.

Tout est possible à qui rêve, ose, travaille et n’abandonne jamais.

Nicholas Munden (génie biomédical) - Kickspots

Plateforme permettant à des individus de s’enregistrer à la carte à une séance de soccer extérieur organisée par un coach de l’entreprise.    
« Mon collègue d’affaires est allé à Amsterdam en échange et il a vécu une excellente expérience avec une compagnie offrant un service similaire. Il m’a partagé son expérience à son retour et je lui ai proposé de créer un service du genre à Montréal. »

Dans la vie, vous ne serez pas évalué si vous ne devenez pas la personne que vous êtes censé être, mais si vous réussissez à devenir qui vous êtes.

Mazigh Ouanes (génie informatique) - Beam Robotics

Conception d’un robot autonome désinfectant d’environnement public.
« L’idée m’est venue en réfléchissant à comment aider pour combattre la Covid-19 »

Seuls les paranoïaques survivent - Andy Grove, ancien PDG d'Intel

Pierre-Luc Rivet (génie aérospatial) - Lovelace

Une montre calculatrice scientifique.    
« J’ai découvert la Casio CFX-200 qui n’est plus en production depuis les années '80. Je veux ramener ce produit à la vie. »

Quiconque n'est pas choqué par la théorie quantique ne l'a pas comprise.

StaGiaires Lab-to-Market

Cliquez ici pour découvrir la cohorte des stages en biomédical.

Contacts :

Oriane Guidot (BSE) : oriane.guidot@polymtl.ca
Alexandre Dion (BSE) : alexandre.dion@polymtl.ca
Christine Bordeleau (SSE) : christine.bordeleau@polymtl.ca 

Stages lab-to-market en génie biomédical

Conjointement avec le Bureau de soutien à l’entrepreneuriat et l’Institut TransMedTech, le Service des stages et emplois (SSE) propose un nouveau modèle de stage « lab to market » pour cette cohorte en génie biomédical. Ce stage répond à l’objectif de formation (former des professionnels aptes à créer des ponts entre les technologies et le milieu clinique) et vise à développer les compétences entrepreneuriales de ces étudiant(e)s.

Les stagiaires vont expérimenter l’entrepreneuriat en testant le potentiel commercial de 3 technologies mises à disposition par leurs encadrants.
Chaque étudiant(e) recevra une bourse de 8500 $ pour la réalisation de leur stage. Cette bourse est soutenue par Polytechnique Montréal, l’Institut TransMedTech et le SSE.

Les étudiant(e)s stagiaires seront guidés et outillés, de mai à août, lors du tout premier parcours d’accompagnement des stages entrepreneuriaux (virtuel) mis en place par le bureau de soutien à l’entrepreneuriat de Polytechnique. Une combinaison de sessions et d’ateliers de groupe, de témoignages d'entrepreneurs, d’intervention d'experts et de séances individuelles avec notre conseiller aux entrepreneurs.

Présentation des équipes et des technologies :

Équipe 1 - Chiara Roche, Khadija Yakoubi et Nesrine Rekik 

  

Technologie de Jean-Simon Fortin, Docteur au CIUSS de l’Estrie – CHUS et CEO de Paperlane Therapeutics et David Paquin, professeur titulaire à l’UER en création et nouveaux médias de l’UQAT, qui ont choisi d’innover en proposant des solutions pour la gestion de la douleur et de l’anxiété. Ses jeux en réalité virtuelle (RV), conçus sur mesure, viennent transformer une expérience à priori traumatisante en une séance de jeu ludique. La solution DREAMLAND est actuellement à l’étape de validation dans une étude clinique multicentrique (CHUSJ, Shriner’s Hospital, Montreal Children’s Hospital). 

Équipe 2 - Khalil Abboud, Félix Glorieux et Francis Izquierdo-Bernier

  

Technologie de Michel Meunier, Professeur à Polytechnique, Directeur département de génie physique, chercheur à l'Institut de génie biomédical qui a développé, avec son équipe, un nouveau type de nano-biomarqueur métallique pour améliorer le diagnostic en cytopathologie. Un portefeuille de technologie « hardware » d’imagerie et de caractérisation des marqueurs (caméra hyperspectrale, nouvelles stratégies d’illumination de nanoparticules, SPR, etc.) a été développé en complément pour travailler avec les biomarqueurs. Ces équipements sont commercialisés par l'entreprise VegaPhoton.

Équipe 3 - Jeanne Beaulieu, Marie-Pier Michaud, Julien Fillion et Thomas Allard 

    

Technologie de Réjean Plamondon, Professeur à Polytechnique, département de génie électrique, section génie biomédical, a développé avec son équipe des outils d’analyse des déficits graphomoteurs permettant de dépister de manière précoce et non invasive certaines maladies (ex : TDAH). L’équipe fera le prototypage rapide d’un Kynéneuromyomètre fonctionnant sur iPad Pro et explorera le marché de ce nouvel appareil pour la collecte de données à distance. Ces études couvriront un large spectre allant de l’évolution technologique du marché des tablettes et téléphones cellulaires jusqu’à l’intérêt des familles et des cliniques impliquées dans l’évaluation des enfants ayant des troubles neurodéveloppementaux.

Découvrez les autres stagiaires entrepreneuriaux!

Contacts :

Oriane Guidot (BSE) : oriane.guidot@polymtl.ca
Alexandre Dion (BSE) : alexandre.dion@polymtl.ca
Christine Bordeleau (SSE) : christine.bordeleau@polymtl.ca 

Boursiers stage entrepreneurial

Différents organismes et donateurs contribuent au succès du programme de stage entrepreneur, notamment le programme NovaScience du Ministère de l'Économie et de l’Innovation, la Fondation ArbourFayolle Canada et la Fondation et Alumni de Polytechnique Montréal et qui ont tous à cœur d’encourager l’entrepreneuriat à Polytechnique.

Grâce à eux, 4 étudiant(e)s vont recevoir une bourse de 10 000 $ dans le cadre du stage entrepreneur :



Sarah Lambert (génie mécanique), récipiendaire de la bourse de la Fondation Arbour qui souhaite créer des outils d’aide à la marche pour enfants présentant un retard de développement.
La Fondation Arbour a pour mission d’accorder des bourses d’études à des étudiants méritants, ayant besoin d’aide financière, dans trois domaines susceptibles de favoriser la croissance économique du pays, soit le génie, l’informatique et l’administration des affaires.

Antoine Doray (génie industriel), récipiendaire de la bourse Fayolle Canada qui souhaite faire profiter propriétaires et locataires d'un accès à internet à un coût plus abordable, en installant des systèmes de distribution de signal internet au sein d’immeubles à logements multiples.
Fayolle Canada démontre un engagement envers la communauté, notamment par le biais de bourses universitaires prestigieuses. 

Imran Ismail (génie mécanique) et Nicolas Munden (génie biomédical) reçoivent aussi chacun 10 000 $ pour leur stage entrepreneurial grâce notamment à l'appui du programme NovaScience du Ministère de l'Économie et de l'Innovation. Imran souhaite automatiser la caractérisation et la reformulation de retailles de plastique. Quant à Nicolas, il a eu l’idée d’une plateforme permettant à des individus de s'enregistrer à la carte à une séance de soccer extérieur organisée par un coach.

Tous les étudiant(e)s stagiaires seront guidés et outillés, de mai à août, lors du tout premier parcours d’accompagnement des stages entrepreneuriaux (virtuel) mis en place par le bureau de soutien à l’entrepreneuriat de Polytechnique. Une combinaison de sessions et d’ateliers de groupe, de témoignages d'entrepreneurs, d’intervention d'experts et de séances individuelles avec notre conseiller aux entrepreneurs. 

Découvrez les autres stagiaires entrepreneuriaux!

Entrepreneur en résidence stage entrepreneurial

La cohorte des stagiaires entrepreneurs a la chance d’avoir un entrepreneur en résidence vers qui se diriger pour l’avancement de leur projet. Paul Shenouda a une longue histoire avec Polytechnique car, après l’obtention de son diplôme, il est devenu chargé de cours en parallèle de son rôle de chef d’entreprise. Le BSE est très content de l’accueillir aujourd’hui dans son nouveau rôle ! Un exemple inspirant d’un diplômé qui partage son temps et son expérience avec les étudiants ! 


Peux-tu te présenter ?

Je suis un passionné d’innovation et un entrepreneur, cofondateur de la compagnie Wilder Harrier, compagnie spécialisée dans l’agro-tech et nutrition animale à partir de protéines novatrices. Je suis également diplômé de Polytechnique Montréal en génie mécanique (bac — 2015) et génie industriel - gestion de l’innovation (maîtrise — 2016). Enfin, je suis chargé de cours en entrepreneuriat technologique (cours IND8137A et IND8143).


Quand as-tu eu la piqûre de l’entrepreneuriat ?

J’ai eu la piqûre justement dans un cours d’entrepreneuriat à Polytechnique à l’hiver 2013 — Entrepreneuriat Technologique. C’est assez symbolique pour moi, car c’est le cours que je donne maintenant depuis près de 2 ans ! Avant cette expérience, je n’avais vraiment aucune notion d’affaires ni la compréhension des outils de base pour me lancer.
Au fond, j’ai toujours eu une passion pour l’innovation et la nouveauté. Aussi loin que je me souvienne, je me pose des questions sur comment le monde change continuellement, comment le passé devient le futur, et comment les idées émergent et deviennent une réalité. J’ai décidé d’étudier l’ingénierie afin d’avoir les outils pour déconstruire le monde autour de moi et de le reconstruire en objets, produits, systèmes qui sont plus efficaces, adaptés, et durables pour tous. Je n’avais pas réalisé qu’en fait, c’était un désir implicite d’être entrepreneur.


Pourquoi as-tu accepté d’être l’entrepreneur en résidence de la cohorte ?

Je crois que les ingénieurs ont un potentiel fou d’être des entrepreneurs à impact ! Pour moi, l’opportunité de pouvoir partager mes réflexions et guider de jeunes entrepreneurs me motive au plus haut niveau. Il y a peu de choses qui m’apportent autant de satisfaction que de voir un projet innovant progresser et constater son évolution. En tant qu’entrepreneur en résidence, j’ai la chance d’assister au développement de technologies et innovations incroyables, et en même temps d’aider les autres à bâtir une confiance entrepreneuriale. Je crois aussi pouvoir apprendre, moi-même, énormément à travers cette expérience !


Qu’est-ce que tu as envie de transmettre aux étudiant(e)s stagiaires ?

J’ai envie de transmettre des connaissances, des outils, des modèles pour leur donner confiance en tant qu’entrepreneur. Je veux qu’ils ou elles sachent qu’ils ont ce qu’il faut pour devenir entrepreneur (e) ! Plusieurs regardent l’entrepreneur comme une figure mythique, distante, mais c’est faux. Je veux qu’ils sachent qu’avec leur profil d’ingénieur en devenir, ils ont une philosophie de pensée et une rigueur très avantageuse. Je veux qu’ils comprennent aussi la nécessité d’avoir du courage, d’essayer, d’expérimenter, de se lancer, d’avoir du fun ! J’espère aussi leur faire prendre conscience qu’il y a constamment de nouvelles opportunités à saisir, même dans les contextes uniques, si on garde un esprit entrepreneurial.