PROFESSEURE, PROFESSEUR EN GÉNIE CIVIL (GÉOTECHNIQUE NORDIQUE, GÉOTECHNIQUE ROUTIÈRE, MÉCANIQUE DES SOLS NON-SATURÉS OU DES FONDATIONS ÉNERGÉTIQUES)

No. de concours :  20-PR-4
Dates d'affichage :  du 3 février 2020 au 2 avril 2020
Lieu de travail :  Pavillon principal
Département ou service :  Département des génies civil, géologique et des mines

ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL

Polytechnique Montréal favorise l’excellence, la créativité, l’intégrité, la collaboration, le respect, l’ouverture et la diversité. Reconnue comme l’un des meilleurs employeurs de Montréal, elle offre d’excellentes conditions de travail en misant notamment sur la conciliation travail-vie personnelle et le bien-être de ses employées et employés.

Polytechnique Montréal s’engage résolument envers l’équité, la diversité et l’inclusion, ce qui favorise son essor et constitue un indéniable catalyseur d’excellence dans ses activités de formation, de recherche et de rayonnement. Polytechnique encourage donc particulièrement les femmes, les membres des minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes en situation de handicap qui ont les compétences requises à présenter leur candidature. Des mesures d'adaptation peuvent également être offertes aux personnes candidates en fonction de leurs besoins.

Poser sa candidature à Polytechnique, c’est faire un bond vers une carrière enrichissante et s’ouvrir à un monde d’opportunités.

Située sur le Mont-Royal, un emplacement exceptionnel en plein cœur de Montréal, Polytechnique est une université d’ingénierie de renommée internationale qui évolue dans un environnement certifié STARS. Elle s’illustre par sa recherche multidisciplinaire et multisectorielle de premier plan et par la grande qualité de la formation offerte à tous les cycles. Fondée en 1873, Polytechnique Montréal accueille aujourd’hui plus de huit mille cinq cents étudiantes et étudiants et compte sur l’expertise de plus de mille personnes aux compétences diverses. Prônant le développement durable, Polytechnique se distingue par ses avancées de pointe et par son rôle actif dans le développement technologique, économique et social. Polytechnique se positionne sur les scènes locale, nationale et internationale en favorisant la synergie des écosystèmes de recherche.

Le Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal accueille environ 1200 étudiantes et étudiants, dont 400 aux cycles supérieurs. Un tiers sont des femmes. Regroupant 41 professeures et professeurs, deux maîtres d’enseignement, dont dix femmes, le département est l'un des chefs de file canadiens en recherche dans plusieurs secteurs dont la planification des transports, le génie des structures et parasismique, la gestion des rejets miniers, l’hydraulique et le traitement des eaux potables et usées. Il héberge plusieurs chaires et groupes de recherche, notamment le groupe MADITUC (transports), le CREDEAU (gestion de la qualité de l'eau), la Chaire industrielle CRSNG en traitement des eaux potables, la Chaire de recherche du Canada sur modélisation de systèmes hydro-environnementaux complexes, la Chaire de recherche du Canada en modélisation numérique et simulation expérimentale en génie parasismique, la Chaire de recherche du Canada en mobilité des personnes et la Chaire Mobilité sur l’évaluation et la mise en œuvre de la durabilité en transport ainsi que le Groupe de géothermie et d’hydrogéologie. Le Département est partenaire de l’Institut de recherche sur les mines et l’environnement – IRME UQAT – Polytechnique.

FONCTIONS

La personne recherchée devra exercer avec dynamisme et créativité les fonctions associées à ce poste. Elle devra notamment :

  • démontrer un engagement à l'excellence en enseignement à tous les cycles;
  • diriger des étudiantes et étudiants au premier cycle et aux cycles supérieurs;
  • réaliser des projets de recherche novateurs;
  • obtenir des subventions et contrats visant à former, par des travaux de recherche, des personnels hautement qualifiés;
  • publier les résultats scientifiques de ses travaux de recherche;
  • collaborer aux activités d’enseignement et de recherche du groupe de géotechnique;
  • collaborer avec les chercheures et chercheurs d’autres groupes de recherche de Polytechnique ou d’autres institutions;
  • collaborer avec les organismes publics (ministères, MRC et municipalités) et parapublics ainsi que des partenaires industriels ;
  • contribuer au rayonnement de Polytechnique Montréal au Québec et à l’international.

DOMAINE DE COMPÉTENCES

Le Département des génies civil, géologique et des mines est à la recherche d’une personne qui démontre un intérêt particulier pour les spécialités suivantes, mais sans s'y limiter dans le domaine de la géotechnique :

  • géotechnique nordique;
  • géotechnique routière;
  • mécanique des sols non-saturés;
  • fondations énergétiques.

La personne recherchée possède une spécialisation dans un ou plusieurs des domaines cités et son programme de recherche utilise à la fois une approche expérimentale et numérique. La maitrise des approches probabiliste et statistique de résolution des problèmes de géotechnique, ainsi que des notions solides d’estimation des risques sont également des compétences recherchées.

DATE D'ENTRÉE EN FONCTION

Le plus tôt possible.

EXIGENCES DU POSTE

La personne recherchée doit posséder un baccalauréat en génie civil et un doctorat (Ph.D.) en génie civil ou dans une discipline pertinente, avec une spécialisation en géotechnique. Elle doit être inscrite au tableau de l'Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) à titre d'ingénieur, ou prendre les mesures nécessaires afin de le devenir avant le dépôt du dossier de permanence. Elle doit montrer d'excellentes aptitudes pour la recherche et l'enseignement. Une expérience pertinente en industrie constitue un atout. La langue d’enseignement étant le français, la personne retenue devra avoir une maîtrise suffisante de la langue française parlée et écrite avant le dépôt du dossier de permanence. Polytechnique Montréal fournira l'aide et le soutien nécessaires pour l’inscription au tableau de l’OIQ à titre d’ingénieur ainsi que pour l’apprentissage du français.

Polytechnique Montréal reconnaît que les interruptions de carrière telles que les congés de maternité, les congés parentaux, les congés de maladie prolongés ou les formations cliniques, de même que les handicaps, peuvent avoir un effet sur la productivité et les réalisations en recherche. L’incidence de ces congés sera prise en compte dans le processus de recrutement.

CONDITIONS DE TRAVAIL

Ce poste mène à la permanence. Le traitement et les avantages sociaux sont déterminés selon les dispositions de la convention collective en vigueur (Association des professeurs de l'École Polytechnique - APEP). Celle-ci prévoit entre autres des dispositions pour la conciliation travail-famille, telles que des congés de maternité, de paternité et d’adoption en sus du Régime québécois d’assurance parentale.

MISE EN CANDIDATURE

Les personnes intéressées sont invitées à soumettre un dossier comprenant :

  • leur curriculum vitæ;
  • une description du champ d’expertise;
  • une description de leurs objectifs d’enseignement et de formation;
  • une description des objectifs et du programme de recherche envisagé;
  • une attestation de leurs diplômes universitaires;
  • les coordonnées complètes de trois personnes en mesure de fournir des références;
  • quelques exemples de travaux reliés au poste;
  • trois contributions scientifiques récentes;
  • des évaluations de l’expérience en enseignement si applicable.

Les dossiers de candidatures doivent être reçus au plus tard le jeudi 2 avril 2020 à 17 h, à l’attention de :

Professeure Louise Millette, ing., Ph.D.
Directrice
Département des génies civil, géologique et des mines
Polytechnique Montréal
Case postale 6079, succursale Centre-ville
Montréal (Québec) H3C 3A7
CANADA

Courriel : candidaturescgm@polymtl.ca

L’examen des candidatures débutera le plus tôt possible et se poursuivra jusqu’à ce que le poste soit comblé.

Nous encourageons toutes les candidates et tous les candidats qualifiés à postuler, en particulier les personnes issues des groupes désignés, à savoir les femmes, les membres de minorités visibles et ethniques, les Autochtones et les personnes en situation de handicap. Conformément aux règles d’immigration, la priorité sera toutefois accordée aux Canadiennes et Canadiens ainsi qu’aux résidentes et résidents permanents.