Formulaire de recherche

Semaine du libre accès aux publications scientifiques 2020

19 Octobre 2020

La Bibliothèque de Polytechnique est heureuse de promouvoir, auprès de sa communauté, la 10ème édition de la Semaine du libre accès aux publications scientifiques. Proposée par SPARC (Scholarly Publishing and Academic Resources Coalition), cette initiative a lieu à travers le monde du 19 au 25 octobre 2020. Elle vise à poursuivre les activités de sensibilisation aux bénéfices du libre accès, un modèle d’affaires de la publication scientifique permettant un accès gratuit et immédiat aux résultats de la recherche. Elle en appelle ainsi à une mobilisation des universités, des centres de recherche, des chercheurs, des étudiants et des organismes subventionnaires, et reçoit en outre le soutien des directrices et directeurs des bibliothèques universitaires du Québec.

Les chercheurs universitaires produisent des articles scientifiques souvent grâce aux fonds publics. Cependant, certains grands éditeurs contrôlant une majorité des revues scientifiques exigent des prix élevés aux universités pour y avoir accès. Dernièrement, plusieurs grandes universités se sont désabonnées à bon nombre de revues scientifiques car leurs budgets ne permettent plus de soutenir l’augmentation de ces coûts d’accès aux résultats de la recherche exigés par ces éditeurs. Cette difficulté d’accès aux publications scientifiques est problématique puisque l’avancement de la science doit passer par le partage des résultats de la recherche.

Dans cette optique, les organismes subventionnaires fédéraux ont adopté en 2015 une Politique sur le libre accès aux publications scientifiques. Ils demandent aux chercheurs bénéficiant d’une subvention de prendre les mesures pour que leurs articles soient disponibles en libre accès. Pour plus d’information sur cette Politique, voir cette vidéo produite par la Bibliothèque. Les Fonds de recherche du Québec ont aussi émis une politique sur le libre accès en 2019, similaire à celle des organismes fédéraux.

Afin d’informer la communauté de Polytechnique sur ces enjeux, la Bibliothèque de Polytechnique a produit un guide sur le libre accès. De plus, les données du Répertoire des publications scientifiques et techniques ont aussi été mises à profit. À partir de ces données, la Bibliothèque vérifie annuellement les permissions d'archivage accordées par les éditeurs des revues où les chercheurs de Polytechnique publient le plus. Pour savoir si vos revues préférées vous permettent de publier gratuitement votre article en libre accès, visitez notre page sur les revues par département.

Ensuite, une analyse des principales revues où les chercheurs de Polytechnique ont publié de 2014 à 2018 permet de déboulonner quelques mythes assez communs par rapport au libre accès.

Mythe 1 : Est-ce que publier en libre accès coûte cher? Non, pas nécessairement!

On peut souvent le faire gratuitement! Les éditeurs des revues publicisent beaucoup les options payantes en ce qui concerne le libre accès, mais la plupart du temps, il est possible de rendre ses articles disponibles en libre accès en les déposant simplement dans un dépôt institutionnel comme PolyPublie. Sur les 82 revues où les professeurs de Polytechnique publient le plus, 51 permettent de déposer dans un dépôt institutionnel les articles publiés afin qu’ils soient disponibles en libre accès en moins de 12 mois.

Mythe 2 : Est-ce que publier en libre accès implique de publier dans une revue moins prestigieuse ou de moins bonne qualité? Non!Revue

Nous avons constaté que plus de la moitié des revues dans lesquelles les chercheurs de Polytechnique publient le plus sont de 1er quartile au niveau du facteur d’impact (indicateur qui classe les revues sur la base des citations reçues par leurs articles). Parmi ces revues de 1er quartile, 56 % permettent la publication en libre accès gratuitement dans un dépôt institutionnel comme PolyPublie en parallèle de la publication traditionnelle de l’article dans la revue, et les autres revues de 1er quartile permettent de publier en libre accès moyennant des frais.

Finalement, il est à noter que les articles dans PolyPublie sont repérables par Google Scholar, par certaines bases de données comme Web of Science qui permettent de cibler les articles en libre accès et par des outils comme l’extension Unpaywall, alors ils ont beaucoup de visibilité! Lorsque vous envoyez des articles afin qu’ils soient déposés dans PolyPublie, la Bibliothèque vérifie pour vous les licences et les embargos des revues. Pour envoyer vos manuscrits révisés par les pairs, cliquez sur le bouton orange.  

Vous avez des questions? Écrivez à biblio.profs@polymtl.ca.