Page d'accueil - École Polytechnique de Montréal
English / French
 



Maksim Skorobogatiy, PhD, ing. / P.Eng
Professeur titulaire / Full Professor
Senior member IEEE, Lifetime member OSA
PhD, MIT Physics 2001
MSc, MIT EECS 2000
MSc, McGill Physics 1997
BSc, RIT Physics 1995
Undgr, MFTI FOPF 1991-1994
CV

Génie physique
Ecole Polytechnique de Montréal
C.P. 6079, succ. Centre-ville
Montréal (Québec)
Canada H3C 3A7
Tel: (514) 340-4711 (3327)
Fax: (514) 340-3218
E-Mail
 

Le profil


Le Laboratoire poursuit des efforts théoriques et expérimentaux. Ses membres ont accès à un cluster informatique dédié (4 nœuds à double processeur Xeon), à une tour de fibrage de fibres de spécialité (grâce au soutien de la FCI) et à un laboratoire de fabrication de préformes de fibres. Le Laboratoire est subventionné par le CRSNG, le FQRNT et la FCI. Ses collaborateurs sont l’Université Laval, l'Université McGill, le Massachusetts Institute of Technology, l'Université Hokkaido et OmniGuide Communications inc.

Les activités de recherche :
Au cours des dix dernières années, il a été démontré que les cristaux photoniques offrent un éventail de possibilités sans précédent pour « manœuvrer » la lumière. Cependant, la fabrication des cristaux photoniques demeure toujours une tâche difficile. Le but global de notre recherche est d'accélérer la maturation de la technologie des cristaux photoniques et sa pénétration dans le secteur industriel. Voici nos principaux objectifs :

- La recherche des paramètres critiques qui influencent la fabrication des cristaux photoniques. Cet objectif sera atteint grâce au développement d'outils numériques et analytiques permettant d’examiner l'impact des imperfections de fabrication des dispositifs à bande photonique interdite (Photonic Band Gap (PBG)) avec une grande différence d'indice de réfraction, comme les fibres creuses de Bragg, les cristaux photoniques 2D en géométrie plane et les cristaux photoniques 3D. Nous explorerons alors la possibilité de concevoir des dispositifs tolérant les imperfections.

- La recherche du processus de fabrication de fibres microstructurées. Par exemple, la recherche sur la mécanique des fluides de l'étirage de fibres à plusieurs constituants permettra de mieux comprendre à quel point les propriétés mécaniques des différents matériaux constitutifs d'une préforme doivent être proches les unes des autres pour réussir l'étirage d'une fibre à partir de cette préforme.

- La recherche des fonctionnalités cachées des matériaux PBG et des méthodes alternatives de fabrication de ces matériaux telles que l'ablation par laser femtoseconde et l'auto-assemblage.






© Maksim Skorobogatiy
Retour vers le haut de la page