Génie Physique

Vous êtes ici

David Ménard

Magnétisme ● Magnétoimpédance géante ● Spin ● Capteurs


David Ménard, professeur titulaire au département de génie physique est le spécialiste en magnétisme à Polytechnique Montréal.

Plus précisément, il travaille sur des capteurs, matériaux et nanostructures magnétiques, la magnonique (transfert d’information par les spins électroniques), la résonance ferromagnétique (spectroscopie magnétique) et la magnétoimpédance géante (perturbation de l’impédance d’un fil ferromagnétique en présence d’un champ magnétique).   
Son laboratoire possède aussi une instrumentation de pointe et il collabore avec plusieurs professeurs de l’institution. Ses recherches mènent à la découverte de nouveaux matériaux dont les propriétés magnétiques… ouvrent de nouvelles voies de recherche!
 

Fiche d'expertiseGoogle ScholarCourrielLinkedinTél. (514) 340-4711 poste 4432

Le magnétisme : plus qu’une propriété, un aTout

Les propriétés magnétiques de la matière permettent de nombreuses applications technologiques aussi diverses qu’inattendues. Par exemple, le prof. David Ménard travaille sur des capteurs de champs magnétiques à très haute sensibilité et à faible coût. Ces types de dispositifs permettent la détection d’anomalies du champ magnétique terrestre afin de localiser des objets métalliques comme les mines anti-personnel dans les zones de guerre ou encore les obus non explosés dans les fonds marins.   
Dans un autre ordre d’idées, ces mêmes capteurs sont présentement étudiés pour l’imagerie médicale non invasive par tomographie d’inductance magnétique (un genre de scanneur). Étant donné leur faible coût, ils pourraient permettre l’accès à des instruments de diagnostic médical à des  régions plus défavorisées ou pour la médecine de brousse (médecine réalisée en zone de guerre ou très isolée).

Le magnétisme pour une perspective de développement durable      

Dans un autre registre, l’équipe du prof. Ménard s’intéresse à la manipulation de la matière à l’aide du champ magnétique. Ils ont par exemple étudié la séparation magnétique de minerais de terres rares, un procédé écologique d’extraction, qui pourrait se substituer aux techniques chimiques actuelles,très nocives pour l’environnement.

De même, en collaboration avec des chercheurs de la « Chaire Industrielle CRSNG en Eau Potable», le prof. Ménard et son équipe travaillent actuellement sur le charbon activé magnétique pour améliorer des systèmes de purification et traitement d’eau.

Exploiter toujours plus le spin

Finalement, les recherches les plus fondamentales du prof. Ménard portent sur le transport des ondes de spins (propriété de particule) dans les matériaux (en vue d’applications dans le domaine des technologies sans-fil, la thermoélectricité ou le traitement quantique de l’information).