Département de mathématiques et de génie industriel

Vous êtes ici

Détour Cascapédia-St-Jules : son empreinte écologique, sur le même sûjet : quel est l'impact environnemental de la fermeture du pont de la rivière Cascapédia ?

12 septembre 2017


Détour Cascapédia-St-Jules : son empreinte écologique

Entrevue de Laurent Beaulieu, candidat à la maîtrise en génie industriel - Au coeur du monde - Audio fil du mardi 29 août 2017

Quel est l'impact environnemental de la fermeture du pont de la rivière Cascapédia ?

Environ 38000 arbres devraient être plantés pour compenser les 5000 tonnes d'émissions de gaz à effet de serre produites par les automobilistes qui empruntent le détour.

Un étudiant en génie industriel a calculé l'impact environnemental du détour aménagé à la suite de la fermeture du pont de la rivière Cascapédia.

Pour arriver à ce résultat, l'étudiant à la maîtrise en génie industriel à l'école Polytechnique de Montréal, Laurent-David Beaulieu, a utilisé des données du ministère des Transports du Québec qui sont disponibles en ligne. « C’est en tenant compte d’un débit de circulation de 6600 véhicules par jour. »

Il a estimé qu'il en coûterait 150 000 $ pour acheter et planter tous ces arbres, calcul réalisé grâce à l'outil Carbone Boréal.

L’étudiant a passé l’été dans la Baie-des-Chaleurs et il a constaté que le détour du pont de la rivière Cascapédia exigeait un détour important pour les automobilistes et que le sujet animait de nombreuses conversations.


Source : Radio-Canada, Gaspésie-Iles-De-La-Madeleine, le mercredi 30 août 2017