Département de mathématiques et de génie industriel

Vous êtes ici

Alexa, Cortana, Siri ou le sexisme derrière les assistants vocaux

13 février 2018

 


«D’un point de vue psychologique, le son de la voix féminine, conditionné par notre enfance, réfère directement à la douceur, l’écoute et la bienveillance», note Michel Lejeune, professeur en sociologie de la technologie de Polytechnique Montréal. Anick St-Onge, professeure au département de marketing de l’Uqam, abonde et soutient que «l’icône de la femme en intelligence artificielle aura tendance à inspirer la confiance du consommateur». Il s’agit cependant d’une «explication qui mériterait plus de rigueur», selon Michel Lejeune.


Source : Infopresse.com, le 9 février 2017, Anne-Sophie Poiré