Département de génie informatique et génie logiciel

L'ingénieur informaticien

Rôle de l'ingénieur informaticien

Les équipements et les appareils technologiques modernes ont des composantes logicielles et matérielles parfois si intimement liées qu'il est presque impossible de les dissocier : appareils de mesure et de captage de données, contrôle de procédés, systèmes d'injection électronique et de carburant, systèmes de commandes de vol des avions, etc. D'autre part, notre société est de plus en plus axée sur l'information : partout, on trouve des ordinateurs qui communiquent entre eux sur des réseaux de toutes sortes. Les logiciels deviennent de plus en plus complexes, et leur création tout comme leur entretien requièrent des compétences particulières. Ce sont les ingénieurs informaticiens qui doivent intégrer des connaissances et des habiletés liées tant au matériel qu'au logiciel, en vue d'attaquer des problèmes et d'y trouver des solutions efficaces, performantes, rentables et socialement acceptables. Notamment en matière d'architecture de systèmes, de systèmes embarqués, d'électronique numérique et en réseautique. 

Ils s'intéressent à l'ordinateur en tant qu'outil. En considérant l'aspect matériel et l'aspect logiciel, ils veillent à la conception et à l'implantation de systèmes servant à recevoir, emmagasiner, traiter, transmettre, présenter et utiliser l'information.

Voici les compétences requises par l'ingénieur informatique :

  • Compréhension des fondements et principes fondamentaux de l’informatique.
    Avant tout, il faut former un ingénieur informaticien qui pourra performer dans l’industrie au cours des trente prochaines années. En s’appuyant sur des aspects (fondements) théoriques solides, ces connaissances permettront à l’ingénieur informaticien de s’adapter aux changements rapides de la technologie. Avec le temps, l’ingénieur informatique doit devenir autodidacte.
  • Capacité à se bâtir une discipline personnelle pour agir avec maturité et expérience.
    C’est aussi la capacité que possède un individu à exercer une «gestion de soi» efficace.
  • Maîtrise d’un ensemble de connaissances (polyvalence).
    L’ingénieur informaticien doit posséder des connaissances scientifiques, techniques, économiques, sociales et humaines. Il ne peut pas exercer sa profession sans être sensibilisé au contexte humain dans lequel elle s'inscrit et sans être ouvert aux grandes questions de l'heure. Également, la connaissance des autres disciplines du génie est un atout important.
  • Capacité à résoudre des problèmes technologiques souvent complexes.
    La qualité première de l’ingénieur informaticien est sa capacité d’abstraction. Partant d’un problème complexe, il doit pouvoir extraire l’essentiel et le modéliser. Il doit ensuite avoir suffisamment de connaissances et de créativité pour proposer des solutions efficaces, performantes, rentables et socialement acceptables. Dans sa recherche de solutions, il devra parfois combiner des technologies nouvelles et des technologies beaucoup moins récentes. Ceci amène des problèmes à résoudre qui sont très souvent inédits.
  • Capacité à travailler en équipe, à écouter, à diriger et à motiver.
    L’ingénieur informaticien doit pouvoir non seulement travailler en équipe, mais il doit avoir également suffisamment de leadership pour la motiver et la diriger. Ceci demande, en autres, une excellente communication orale et écrite. Il doit également être capable de faire le suivi du processus de conception, ce qui à nouveau demande des capacités d’abstraction.
  • Ouverture d’esprit et sens critique.
    Être attentif aux préoccupations de protection de l'homme, de la vie et de l'environnement, et plus généralement au bien être collectif. L’ingénieur informaticien doit considérer le génie dans une perspective humaniste et sociale. Il doit prendre conscience de son rôle et de ses responsabilités, et développer un esprit ouvert et critique.