Répertoire des expertises

Vous êtes ici

Retour aux résultats de recherche
Chaire industrielle CRSNG en eau potable (CICEP)

Tél. : (514) 340-4711 poste 4778 Téléc. : (514) 340-5918
  Lien(s)

Description des domaines de recherche

Les activités de la chaire portent sur quatre thèmes principaux, soit les traitements biologiques, les sous-produits d'oxydation, l'évolution de la qualité des eaux dans les réseaux de distribution (recroissance et corrosion) et les traitements pour les petites municipalités.

La recherche est effectuée dans des usines de traitement des eaux potables (100 000 m3/d à 1 400 000 m3/d) et sur des installations pilotes (20 m3/d à 400 m3/d) pour rencontrer les futures normes de qualité en matière d'eau potable.

Pour de plus amples informations, visitez notre site Web.

Personnel de recherche

Professeurs / chercheurs (7)
Nombre d'étudiants aux cycles supérieurs : 32
Nombre de stagiaires postdoctoraux : 3
Nombre d'agents de recherche : 3

Équipements spécialisés

GC

HPCL

Scintillateur, TOX mètre

Électrophorèse capillaire

GC-FTIR

CI

TOC mètres

Microscopie à fluorescence.

Sources de financement externes

  • CRSNG

  • Ville de Montréal

  • Ville de Laval

  • Veolia

  • Ville de Repentigny

Nouvelle(s) concernant Chaire industrielle CRSNG en eau potable (CICEP)

NOUVELLES | 15 novembre 2017
La professeure Michèle Prévost et le chercheur Jean-Baptiste Burnet de Polytechnique Montréal récompensés par l’Acfas | Lire

Revue de presse concernant Chaire industrielle CRSNG en eau potable (CICEP)

11 septembre 2017, Les Affaires, Traiter l'eau du robinet: à quel prix? Les explications de Benoit Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal et titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable.
4 août 2017, Le Devoir, Montréal n'a remplacé que 10 000 des 69 000 entrées d'eau en plomb Michèle Prévost, titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable de Polytechnique Montréal, se dit préoccupée par les maisons ayant une entrée d'eau en plomb, souhaitant que leur ESP "soit remplacée au plus vite".
2 mai 2017, La Presse, Boire ou non l'eau du robinet? Explicatons de de Benoît Barbeau, professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique et titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable
18 avril 2017, La Presse +, L’eau potable en cinq questions Le plus grand risque à gérer pour l'eau potable est de nature microbiologique, selon Benoît Barbeau, titulaire de la Chaire industrielle CRSNG en eau potable et professeur titulaire au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal.