Développement durable

Vous êtes ici

Lancement du « Rapport de durabilité 2015-2016 » et dévoilement des projets lauréats du FID

11 janvier 2017

Le 11 janvier dernier à la bibliothèque, le Bureau du développement durable procédait au lancement du Rapport de durabilité 2015-2016 de Polytechnique Montréal, devant plus de 75 membres de la communauté. Par la même occasion, les projets lauréats de bourses du Fonds pour des initiatives durables ont été dévoilés.

Lors du mot d’ouverture, Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal, a souligné l’implication des étudiants, du personnel et du corps professoral dans les progrès de l’exercice 2015-2016 « Ce rapport annuel est le premier à rendre compte de nos résultats en lien avec les objectifs du Plan d’action en développement durable 2016-2020 », a indiqué M. Guy. « Forte de sa mission d’enseignement et de recherche, Polytechnique Montréal détient une position privilégiée pour veiller au bien-être collectif et il importe de nous en montrer dignes. Tous les membres de la communauté de Polytechnique sont des figures de proue de cette ambition pour notre institution, mais aussi pour le monde. »

Pour présenter le portrait de la performance actuelle de l’établissement, c’est Jean-François Desgroseilliers, conseiller en développement durable, qui a survolé les faits saillants du rapport pour les sept grandes priorités : formation, recherche, services alimentaires, opérations, communauté, engagement et gouvernance.

En guise de mot de la fin, Louise Millette, responsable du Bureau de développement durable et présidente du comité de développement durable de Polytechnique Montréal, a déclaré : « Le développement durable est en filigrane des activités de Polytechnique depuis plusieurs années, comme en témoignent douze années de publication de rapports sur ses activités. Il est important de célébrer nos bons coups, mais les défis à relever sont encore grands. L’équipe du développement durable sait pouvoir compter sur l’implication de la communauté polytechnicienne et les projets ne manquent pas. Les initiatives à venir viseront en priorité à soutenir encore plus l’intégration des principes d’ingénierie durable dans toutes les facettes de la mission de Polytechnique. »

À consulter en complémentarité avec le rapport, la toute nouvelle page résultats détaillés constitue un bilan plus exhaustif des progrès enregistrés. Par exemple, dans la section opérations, il est possible de suivre l’évolution de la consommation de ressources depuis 2004.

Projets lauréats du Fonds pour des initiatives durables

Également, le Bureau de développement durable a annoncé les projets qui ont été sélectionnés par le Fonds pour des initiatives durables de Polytechnique Montréal pour l’année 2016-17.

Ce fonds, qui est financé conjointement par l’Association des étudiants de Polytechnique Montréal, l’Association des étudiants des cycles supérieurs de Polytechnique Montréal et le Bureau de développement durable, soutient financièrement des projets favorables au développement durable qui sont pilotés par des étudiants, des professeurs ou des membres du personnel de Polytechnique.

Six projets ont été retenus par un comité de sélection en fonction de la faisabilité d’un projet, de l’intégration des principes du développement durable, de l’ampleur des retombées anticipées, du soutien de la part de groupes, départements ou services et de la qualité du dossier :

  • Station Polytechnique : aménagement d’une salle de réunion, d’un café et d’un espace de relaxation à bord d’un ancien wagon de métro qui serait intégré dans les locaux de l’atelier de PolyFab. (Soutien : 6 240 $);
  • Bourse PolyCarbone : mise sur pied une bourse de crédits carbone à vocation éducative; ces crédits seront créés par des actions de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui seront réalisées par des membres de la communauté de Polytechnique. (Soutien : 5 000 $);
  • Projet en domotique de PolyProjet : développement d’un capteur intelligent et d’une application mobile qui permettront de mesurer la consommation électrique à la sortie d’une prise électrique. (Soutien : 1 000 $);
  • Projet de revalorisation Rinascere : transformation du verre des bouteilles qui ne sont pas recyclées en objets utiles par des méthodes créatives, esthétiques et faciles à mettre en œuvre (Soutien : 1 000 $);
  • Projet PC2 : réalisation d’un projet dans un pays en développement ayant un volet informatique (transmission de connaissances informatiques dans des écoles et centres communautaires) et un volet médical (formation de professionnels des milieux hospitaliers à la gestion d’équipements médicaux et à la réparation et l’utilisation de matériel médical). (Soutien : 1 000 $);
  • Projet de compostage du Club Poly Énergies : aménagement d’un espace de compostage sur le campus de l’Université de Montréal, en collaboration avec le projet P.A.U.S.E. (Production Agricole Urbaine Soutenable et Écologique) de l’Université de Montréal. (Soutien : 600 $).


Les représentants des équipes des projets retenus par le Fonds pour des initiatives durables, accompagnés par Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal, et Michèle Thibodeau-DeGuire, principale et présidente du Conseil d'administration de Polytechnique Montréal.

 

À consulter
Rapport de durabilité 2015-2016 
Résultats détaillés