Crepec > Nouvelles

Nouvelles

 

date : 2017-07-24

titre : Poste de maîtrise à Polytechnique - Bio-polymères

contenu :

 

 

La production sans pesticides demeure difficile dans plusieurs cultures de fruits et légumes du Québec, en raison des nombreuses espèces d’insectes et maladies -qui peuvent endommager les cultures diversifiées du Québec -et des changements climatiques qui sont de plus en plus favorables au développement des ravageurs. Cette problématique limite grandement les avancées environnementales du Québec en matière d’utilisation des pesticides, de même qu’elle restreint considérablement les possibilités de développer une offre suffisante de fruits et légumes produits de façon écologique. La production sous filets d'exclusion permet de réduire les dommages causés par plusieurs ravageurs à un niveau acceptable, mais pas tous, dans l’état actuel des connaissances. La recherche proposée vise à poursuivre le développement des filets d’exclusion polymériques, notamment en assurant leur modification en surface pour minimiser l’adhésion des œufs de certaines espèces d’insectes nuisibles.

Ce projet vise à valider l'hypothèse générale selon laquelle un bio-polymère peut être utilisé avec succès en remplacement d’un produit pétrolier d’origine fossile, pour la conception de filets d'exclusion possédant des caractéristiques supérieures pour la protection phytosanitaire des cultures de fruits et légumes, et ainsi permettre de réduire davantage l’utilisation des pesticides sans effet adverse sur l’émission de GES. Le projet s’appuie sur le succès des études entreprises jusqu’à maintenant au Québec sur les filets d’exclusion dans les cultures de fruits et légumes, études qui démontrent une efficacité de bonne à excellente contre plusieurs ravageurs exotiques et endémiques et qui identifient les besoins de recherche à poursuivre.

L’étudiant à la maitrise embauché dans le cadre de ce projet s’attaquera à la problématique suivant trois volets : 1) sélection de candidats de bio-polymères (évaluation, comparaison, mise en forme); 2) mise en forme et modification de surface (nanométrique) des polymères sélectionnés afin d’améliorer leurs propriétés hydrophobes et conséquemment la protection que pourraient offrir de tels filets contre plusieurs ennemis du pommier ; 3) mise en forme (millimétrique) de différentes configurations de mailles de filets à partir de bio-polymères sélectionnés en vue d’améliorer la protection que pourraient offrir de tels filets contre plusieurs insectes et évaluation de l’effet des différentes configurations de mailles sur le comportement de ravageurs d’importance des cultures.

Les études se dérouleront sous la direction d’une équipe de 3 chercheurs, dans les laboratoires de l’Université McGill (sélection de candidats, Marie-Josée Dumont), l’École Polytechnique (modification de surface et mise en forme, Jason R. Tavares, directeur principal) et de l’IRDA (évaluations entomologiques, Gérald Chouinard), avec la collaboration de partenaires industriels.

Les candidats intéressés sont invités à transmettre une lettre de motivation mettant en valeur leurs compétences face aux objectifs du projet, ainsi que leur curriculum vitae, à jason.tavares@polymtl.ca avant le 1er septembre 2017 (les candidatures seront étudiées au fur et à mesure qu’elles sont reçues). La priorité sera accordée aux étudiants canadiens ayant complété des études en génie chimique, en génie des bioressources, ou une discipline pertinente.