Département des génies civil, géologique et des mines (CGM)

Vous êtes ici

Une maîtrise unique au Québec

En réponse aux multiples demandes de diplômés pour une formation de 2e cycle en gestion de projets d’ingénierie civile et après avoir consulté de grandes firmes de génie conseil, des entrepreneurs en construction et en réhabilitation, des municipalités et de grands donneurs d’ouvrages comme Hydro-Québec, l’École Polytechnique lance à l’intention des ingénieurs en exercice, une toute nouvelle option en Gestion des projets d’ingénierie civile dans le cadre de sa maîtrise en génie civil.

Ce programme de maîtrise en gestion des projets a été élaboré dans ses objectifs et son contenu principal par un comité-conseil formé d’ingénieurs civils d’expérience impliqués en gestion de projets d’ingénierie civile. Il composée de trois modules de 15 crédits chacun, un premier de base, un second de spécialité et un troisième d’intégration des connaissances et compétences. Le module de base transmet les connaissances et les compétences fondamentales à tout gestionnaire de projet majeur tel que défini par le Project Management Institute (PMI) tandis que les modules de spécialisation et d’intégration transmettent les connaissances et les compétences spécifiques aux projets d’ingénierie civile.

Thierry Vandal,
pdg d'Hydro-Québec

«À l’heure où les annonces de projets d’ingénierie civile se multiplient, l'industrie a un besoin de plus en plus grand d’ingénieurs formés à la gestion de projets. La nouvelle maîtrise que lance l’École Polytechnique arrive à point nommé pour les organismes publics et les firmes de génie qui doivent réaliser des projets complexes dans un souci de rentabilité et de développement durable», souligne Thierry Vandal, pdg d’Hydro-Québec et porte-parole de la maîtrise.

«Alors que tous les pays misent sur la construction et la réfection d’infrastructures pour relancer leur économie, nos entreprises québécoises, particulièrement en génie-conseil et en génie civil, peuvent se tailler une place encore plus  importante dans le monde.  Notre nouveau programme de maîtrise leur permettra d’avoir accès à un bassin plus large d’ingénieurs spécialistes de la gestion de projet», souligne Christophe Guy, directeur général de l’École Polytechnique.

«C'est avec un immense plaisir que j'assiste au lancement de cette maîtrise unique dans le paysage universitaire québécois. Fruit d'une longue réflexion, de consultations répétées et de beaucoup de travail, elle vise toutes les étapes des projets de génie civil, de la conception à la réalisation, en passant par le montage et la planification des travaux», estime Louise Millette, directrice du département CGM. «Cette nouvelle formation offre aux ingénieurs déjà en pratique l'occasion de parfaire leur compréhension des nombreuses interactions à l’œuvre dans les grands projets d’ingénierie civile, qu’elles concernent le financement, la législation ou encore les impacts sociaux, économiques, environnementaux et politiques des projets. Je suis convaincue qu'ils en sortiront remarquablement bien outillés pour relever les défis de demain.»