Département des génies civil, géologique et des mines (CGM)

Vous êtes ici

Enseignement en environnement et gestion des rejets miniers : des délégations africaines en mission à Polytechnique Montréal

10 juillet 2017

Source : NOUVELLES

Dans le cadre de la mise en place de nouveaux programmes de master en environnement et gestion des rejets miniers en Afrique de l’Ouest, Polytechnique Montréal a accueilli une délégation de l’université Cheikh Anta Diop, de Dakar au Sénégal, et de l’université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo, de Ouagadougou au Burkina Faso, du 14 mai au 3 juin 2017.

Le programme de mission proposé par Polytechnique Montréal avait pour but de participer au renforcement des capacités des universités dans le cadre de la mise en place de nouveaux programmes de master (l’équivalent des dernières années du baccalauréat en ingénierie au Québec) au Sénégal et au Burkina Faso. Les objectifs du séjour visaient entre autres à préparer les enseignants ouest-africains aux nouvelles unités d’enseignement du Programme, à permettre à ces enseignants d’échanger avec leurs homologues responsables de ces unités d’enseignement à Polytechnique Montréal et à réfléchir sur les possibilités de projets de recherche appliquée en collaboration avec les autres chercheurs des institutions partenaires.

Le séjour de la délégation africaine visait également l’approfondissement des connaissances du secteur minier – dont celui au Canada par une visite sur le terrain – et la familiarisation des participants aux mécanismes et expériences de Polytechnique Montréal à propos des stages industriels, des projets de recherche appliquée et des initiatives reliées à la formation continue.

Ce séjour de partage de connaissances faisait partie du Programme de renforcement de la gouvernance du secteur extractif en Afrique de l’Ouest, qui est appuyé par l’Institut canadien international des ressources et de développement (ICIRD) et financé par Affaires mondiales Canada.

Pour les professeurs invités du Burkina Faso et du Sénégal, les deux premières semaines de la mission ont permis d’échanger et de partager des connaissances à propos des unités d’enseignement des nouveaux programmes avec plusieurs professeurs du Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal, tout comme de recevoir du matériel pédagogique ayant trait aux cours. Également, les participants ont pu rencontrer et échanger avec différents services de Polytechnique Montréal, dont le Registrariat, le Bureau d’appui pédagogique, le Service des stages et emplois, le Carrefour Perfectionnement, le Bureau des études de l’ingénieur et Bureau de la recherche et Fentre de développement technologique (BRCDT). De plus, ils ont rencontré des professeurs impliqués dans la recherche avec l’Institut de recherche en mines et environnement (IRME). Le séjour a été complété par une visite guidée de la Bibliothèque Louise-Lalonde-Lamarre et des laboratoires des mines et de mécanique des sols à Polytechnique Montréal.

Délégation en visite à Polytechnique

De gauche à droite : Dr Mababa Diagne, directeur de l’Institut des sciences de la terre à la Faculté des sciences et techniques (FST) de l’université Cheikh Anta Diop à Dakar, au Sénégal; Samuel Nakolendoussé, enseignant chercheur et maître de conférence à l’Unité de formation et de recherche en sciences de la vie et de la terre de l’université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou, au Burkina Faso; Louise Millette, professeure agrégée et directrice du Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal; Richard Simon, professeur agrégé et responsable du programme de génie des mines au Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal; Dr El hadji Mamadou Sonko, assistant chargé de cours à l’Institut des sciences de l’environnement de la Faculté des sciences et techniques de l’université Cheikh Anta Diop à Dakar; Ghislaine Larouche, experte en renforcement des capacités institutionnelles et individuelles mandatée par Polytechnique Montréal; Ghislain Rivard, gestionnaire du projet ICIRD au Bureau des Relations internationales de Polytechnique Montréal; Ousmane Bamba, enseignant chercheur au Département de géologie de l’Unité de formation et de recherche en sciences de la vie et de la terre de l’université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo à Ouagadougou.

Au cours de la troisième semaine de la mission, des visites sur le terrain en Abitibi-Témiscamingue ont permis de se familiariser avec la réalité minière de la région, par la visite du site orphelin Manitou/Est Sullivan servant à l’entreposage de rejets miniers restaurés à Val-d’Or de la mine souterraine moderne LaRonde et de la mine traditionnelle Bachelor. Également, la délégation a visité la mine à ciel ouvert Canadian Malartic et des laboratoires d’environnement minier de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue et pris part à des rencontres avec des professeurs de (UQAT) et des responsables de l’IRME.

Visite mine souterraine

Visite de la mine souterraine traditionnelle Bachelor en Abitibi-Témiscamingue par des professeurs du Burkina Faso et du Sénégal, en compagnie d’un groupe d’étudiants de Polytechnique Montréal, le 1er juin 2017.

 

Pour en savoir plus

Site du Bureau des relations internationales de Polytechnique Montréal

Site du Département des génies civil, géologique et des mines de Polytechnique Montréal