Centre risque & performance

Vous êtes ici

Activités publiques

Ateliers de travail sur la résilience d’une organisation (23 et 30 septembre 2014)

Comment diagnostiquer un potentiel de résilience à l’interne d’une organisation?

Les travaux réalisés ces dernières années par le Centre risque & performance sur les infrastructures essentielles ont permis de développer des indicateurs de résilience d’organisations interdépendantes. En collaboration avec la Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier, ces résultats ont été adaptés dans le cadre d’une organisation pour tenir compte des interdépendances internes entre les différents services ou départements. Des analyses-diagnostics ont été développées pour permettre aux gestionnaires responsables de la continuité opérationnelle et des mesures d’urgence de réaliser à l’interne une auto-évaluation du potentiel de résilience. Des actions peuvent alors être identifiées pour renforcer ce potentiel.

Ces ateliers avaient pour but de présenter ces indicateurs et ces analyses-diagnostics. Ils s’adressaient à des gestionnaires du secteur public et privé. À partir d’une organisation type, les participants ont évalué le potentiel d’intégration des résultats des diagnostics réalisés dans leurs activités de continuité opérationnelle. Un rapport a été produit à la suite des discussions et commentaires des participants des ateliers à Montréal et à Québec. Il est possible d'obtenir une copie du rapport et de la présentation de Benoît Robert.

Les villes intelligentes seront-elles résilientes face à leur dépendance aux télécommunications? (2 juin 2014)

La trajectoire vers la ville intelligente semble inévitable : données ouvertes et massives, virtualisation des réseaux, systèmes de guidage automatique des transports, gestion numérique des mouvements d’argent public, électrification intelligente du tissu urbain, etc. L’ambition des autorités publiques et du secteur des TIC pour ce concept est énorme! La ville intelligente est une solution prometteuse à bien des égards, mais elle soulève aussi beaucoup de questions et de préoccupations. L’une d’entre elles concerne le réseau de télécommunications. Comment feront face les fournisseurs de télécoms à cette pression accrue sur leur réseau? Dans un contexte de ville intelligente, les organisations et les services municipaux devront aussi adresser leur vulnérabilité liée à l’utilisation grandissante des télécommunications. Afin d’assurer la continuité opérationnelle de leurs services, comment les gestionnaires pourront-ils intégrer cette nouvelle vulnérabilité dans leur planification? À un niveau organisationnel, comment un conseiller de mesures d’urgence pourra-t-il appuyer ce virage socio-technologique tout en assurant la résilience de son secteur d’activité? Trois conférenciers ont présenté leur vision de cette problématique afin d’engager une discussion avec les participants sur l’intégration de cette vulnérabilité dans les plans de continuité opérationnelle des organisations et des municipalités.

Conférenciers et présentations :

  • Harout Chitilian, vice-président du comité exécutif et responsable des technologies de l'information, de la Ville intelligente, de la réforme administrative et de la jeunesse, Ville de Montréal (présentation)
  • Nancy Daigneault, gestionnaire principale-continuité des affaires, Résilience et responsabilité d’entreprise, Bell Canada (présentation)
  • Luc Martineau, chef de division Ingénierie TRCP, Société de transport de Montréal (présentation)

Résilience régionale – principes et exercice (14 Février 2012)

L'activité Résilience régionale - principes et exercice visait à susciter la réflexion et faire mieux comprendre la problématique de la résilience territoriale. Une conférencière de renom a initié les discussions : Paula Scalingi, directrice du Bay Area Center for Regional Disaster Resilience aux États-Unis.

Protection des infrastructures essentielles - Un bilan pour le futur

Le 1er septembre 2011, le Centre risque & performance en partenariat avec Sécurité publique Canada et Recherche & Développement Défense Canada organisait un atelier sur les politiques publiques en matière de protection des infrastructures essentielles mises en place en Australie, au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni ainsi que dans l'Union européenne.

RÉSILIENCE ORGANISATIONNELLE ET INDUSTRIELLE FACE AUX RISQUES : DÉFIS SOCIAUX ET TECHNIQUES

Les entretiens Jacques Cartier, Grenoble, France, 22 novembre 2010 - Le colloque a fait place à des conférenciers issus des milieux gouvernementaux et industriels qui ont témoigné de la problématique organisationnelle de la maîtrise de la résilience dans leurs institutions respectives. Des chercheurs universitaires ont présenté leurs travaux sur la résilience en prenant appui sur des perspectives tant sociales, que techniques. Une table-ronde sous le thème La maîtrise de la résilience : un défi socio-technique multidisciplinaire a complèté la programmation de la journée où la synergie entre industriels et chercheurs était à l’honneur.

Pour avoir accès à l'ensemble des présentations, cliquez ici.

Viaduc de la Concorde - rôles et responsabilités de l'ingénieur

En janvier 2008, le CRP a organisé deux conférences sur les conclusions de la Commission d’enquête sur le viaduc de la Concorde. La première conférence, présentée par M. Pierre-Marc Johnson, président de la Commission d’enquête sur le viaduc de la Concorde portait sur les conclusions de la Commission, sur les rôles et les responsabilités des futurs ingénieurs, ainsi que sur le changement de culture que les ingénieurs devraient initier dans l’exercice de leur profession.  Vous pouvez avoir plus de détail sur le site de la Commission. La deuxième conférence, présentée par M. Zaki Ghavitian, président de l’Ordre des Ingénieurs du Québec portait sur les réactions et la position de l’Ordre quant aux conclusions de la Commission.  Voici la présentation de M. Ghavitian présentation et son allocution.

La protection des infrastructures essentielles en Australie

Le 15 novembre 2007, le CRP recevait M. Greg Scott, chargé du projet de protection des infrastructures essentielles pour Geoscience Australie.

Depuis quelques années, l’Australie est une référence incontournable dans le domaine de la sécurité civile.  À ce titre, nous n’avons qu’à penser à la norme de gestion des risques australienne et néozélandaise (AS/NZS 4360) sur laquelle se fonde plusieurs juridictions, dont le Québec, dans le développement de leurs cadres de gestion des risques. Le gouvernement australien accorde une importance particulière à la protection des infrastructures essentielles qui s’illustre par plusieurs initiatives et outils administratifs.  À cet égard, le Trusted Information Sharing Network for Critical Infrastructure Protection (TISN) et le Critical Infrastructure Protection Modelling and Analysis Program (CIPMA) représentent quelques unes des initiatives novatrices du gouvernement australien.

Présentation de la conférence de M. Scott disponible ici.

les technologies de l'information en temps de crise : du télétravail au blackberry - des solutions de continuité opérationnelle?

Toute entreprise cherche à assurer sa continuité opérationnelle en temps de crise. Les technologies de l’information (TI) sont souvent les premiers outils vers lesquels se tournent les gestionnaires de mesures d’urgence. Mais sont-ils tous viables pour l’ensemble des entreprises ? Ont-elles les moyens techniques et financiers pour soutenir le télétravail sur une longue période de temps ? En terme de sécurité, quels sont les risques des TI ? Plus globalement, connaît-on exactement les facteurs qui viendront affecter la demande en service sur  le réseau IP des télécoms en situation de crise ? Ces questions sont au cœur de ce séminaire organisé le 27 avril 2007 conjointement par le CRP et l’Association de sécurité civile du Québec. Il a réuni Denis Bordeleau, Jocelyne Arcand et Claude Drapeau de Bell Canada ainsi que Michel Renaud, responsable du dossier des télécommunications au Québec pour Industrie Canada. Leurs présentations sont disponibles sur demande.

Présentations et rapports du CRP (2007-2008)

Colloque annuel de la sécurité civile 2008

M. Benoît Robert a présenté, le mardi 19 février 2008, dans le cadre du Colloque annuel de la sécurité civile, une conférence qui s'intitule Interdépendances et services essentiels : un défi relevé à Montréal et à Québec. Vous trouverez la présentation et une description complète de la conférence sur le site du Ministère de la sécurité publique du Québec.

Participation au Symposium national sur les télécommunications d'urgence

Un symposium organisé par Industrie Canada a eu lieu à Montréal les 26 et 27 septembre 2007.  M. Benoît Robert et M. Frédéric Petit y ont fait une présentation de l'avancement des travaux du Centre sur la vulnérabilité et l'application de la méthodologie dans le contexte de la cybernétique.