Avantages et milieu de vie

Découvrez les nombreux avantages à travailler avec nous!!

Travailler à Polytechnique Montréal!

Joignez nos efforts et contribuez à votre façon au rayonnement intellectuel et social de Polytechnique.

En savoir plus...

Témoignages d'employés

Regardez ces témoignages et découvrez davantage de raisons pour lesquelles Polytechnique Montréal pourrait vous convenir...

Faites carrière à Polytechnique Montréal

Ayez le génie de faire partie de notre équipe!

Découvrez les avantages et le milieu de vie qui s’offrent à vous
Consultez les offres d’emplois disponibles
Apprenez-en davantage sur qui sommes-nous et nos valeurs 
Faites connaissance avec nos employés

Contactez-nous

Nos experts

Si vous éprouvez des difficultés à postuler en ligne, contacter le service des ressources humaines à l’adresse srh@polymtl.ca. Veuillez noter que nous n’acceptons pas les candidatures par courriel.

Informations supplémentaires

Polytechnique Montréal parmi les meilleurs employeurs à Montréal en 2017

20 avril 2017 - Source : NOUVELLES

Polytechnique Montréal, pour une première fois, fait partie du classement annuel Les meilleurs employeurs de Montréal 2017 de Mediacorp Canada.

(Montréal, Québec) – Polytechnique Montréal est heureuse de faire partie des meilleurs employeurs montréalais selon le classement local du prestigieux palmarès « Canada’s Top 100 Employers » pour 2017 de la firme Mediacorp Canada. L’institution universitaire en génie a reçu cette distinction pour la qualité de son environnement de travail, ses conditions de travail, de santé et de bien-être des employés, son soutien au développement de la main-d’œuvre et son engagement envers l’environnement et la communauté.

Cette reconnaissance des pratiques exemplaires de Polytechnique Montréal à titre d’employeur est attribuable au leadership du Service des ressources humaines, dont l’équipe collabore étroitement avec les instances de l’École pour la prestation de services-conseils et l’offre de solutions adaptées aux besoins de la communauté. Aussi, cette nomination est attribuable aux syndicats, aux associations et aux instances qui contribuent au maintien d’un milieu de travail qui est sain, juste et équitable.

Également, cette reconnaissance est attribuable aux 1 400 employés et aux 250 professeurs et maîtres d’enseignement qui travaillent à Polytechnique Montréal dans les bureaux, les classes, les laboratoires, les ateliers et à l’externe. Par leurs implications professionnelles et leurs interactions fondées sur l’entraide, ces femmes et ces hommes participent de façon importante au développement et au succès de Polytechnique.

« Je me réjouis de la désignation de Polytechnique Montréal parmi les meilleurs employeurs de Montréal, pour la première fois de son histoire », déclare Christophe Guy, directeur général de l’établissement. « Je félicite notre Service des ressources humaines, dont l’approche proactive permet d’établir un environnement qui est propice à l’épanouissement professionnel. Je félicite aussi nos professeurs et employés qui, par leurs valeurs d’excellence, de créativité, de collaboration, d’intégrité, de respect et d’ouverture au travail, contribuent au soutien de notre mission première, soit d’offrir une formation de qualité en ingénierie à tous les cycles universitaires en mettant l’accent sur les valeurs humaines. »

« Également, en exerçant leurs compétences dans un environnement préconisant la diversité et l’inclusion et en partageant au quotidien des principes associés au développement durable, nos employés participent tous au façonnement d’un avenir meilleur pour nos collectivités », ajoute M. Guy.

« Cet honneur est le résultat d’un travail d’équipe et de collaboration entre l’équipe du Service des ressources humaines et les membres de la communauté qui travaillent quotidiennement au développement et au maintien d’un climat de travail sain. Je remercie tous les artisans de ce succès », indique Andrée L’Heureux, directrice du Service des ressources humaines de Polytechnique Montréal. « Cette reconnaissance qui souligne les initiatives accomplies au cours des dernières années saura inspirer nos actions futures dans l’intérêt de nos employés, en fonction de nos valeurs et de notre modèle de gestion des ressources humaines. »

La présence de Polytechnique Montréal au classement « Les meilleurs employeurs de Montréal 2017 » confirme que l’établissement est un employeur de choix en matière d’accomplissement professionnel – comme le démontre son faible taux de roulement de personnel –, ainsi qu’un pôle attractif pour de nombreuses personnes tant sur le marché local qu’international.

Cette reconnaissance survient en marge de la Semaine des ressources humaines, organisée par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA), dont les activités auront lieu du 24 au 28 avril 2017 à Polytechnique Montréal.

À propos de Polytechnique Montréal

Fondée en 1873, Polytechnique Montréal est l’un des plus importants établissements d’enseignement et de recherche en génie au Canada. Polytechnique occupe le premier rang au Québec pour le nombre de ses étudiants et l’ampleur de ses activités de recherche. Avec plus de 45 700 diplômés, Polytechnique Montréal a formé près du quart des membres actuels de l’Ordre des ingénieurs du Québec. Elle offre plus de 120 programmes. Polytechnique Montréal compte 250 professeurs et plus de 8 200 étudiants. Son budget annuel de fonctionnement s’élève à plus de 210 millions de dollars, dont un budget de recherche de plus de 71 millions de dollars.

Polytechnique Montréal officiellement désignée « Campus équitable »
 
14 mars 2017 - Source : NOUVELLES
 
Polytechnique Montréal a reçu officiellement le titre de Campus équitable lors d’une cérémonie commune avec l’Université de Montréal à laquelle assistait David Heurtel, le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Ensemble, les établissements forment le plus grand campus équitable francophone au Canada. 

Les deux institutions ont reçu le certificat attestant de la désignation le lundi 13 mars 2017, alors que débutait la Douzaine du développement durable sur les campus de Polytechnique Montréal, l'Université de Montréal et HEC Montréal.

La désignation Campus équitable, qui est octroyée par Fairtrade Canada, l’Association québécoise du commerce équitable et le Réseau canadien du commerce équitable, vient avec la garantie que tout le café servi à Polytechnique Montréal est équitable et qu’au moins trois variétés de thé de même qu’un choix de chocolat certifiés équitables sont offerts dans tous les points de vente de l’établissement.

À Polytechnique, l’initiative de promouvoir et stimuler le commerce équitable est née d’un mouvement étudiant. C’est en effet une équipe de travail composée de cinq étudiants (Véronique Campbell, Raphaëlle Tardif-Côté, Mélissa Tremblay, Samuel Tremblay et Marie-Josée Veillette) et appuyée par Shirley Fagnen, conseillère en développement durable à Polytechnique Montréal, qui a mené le processus d’obtention de cette désignation.

En plus de faire les démarches nécessaires visant à accroître l’offre d’aliments solidaires, les membres de cette équipe ont élaboré un plan d’action pour la prochaine année. Ce plan d’action, qui inclut plusieurs activités de sensibilisation, vise à mobiliser la communauté polytechnicienne autour des objectifs de justice sociale du commerce équitable et à augmenter la part d’achats de produits issus d’une économie responsable.

« La volonté de changer le monde et d’avoir un impact positif direct sur la société est bien connue de la communauté de Polytechnique. Or, si la cause du commerce équitable est déjà embrassée naturellement entre nos murs, nul doute que l’obtention de cette désignation sera assortie d’une vigueur renouvelée, » a souligné Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal.

« L’obtention de cette désignation marque, pour l’Association des étudiants de Polytechnique, un virage durable vers une responsabilité sociale accrue. Combinée à nos objectifs d’accroître la présence équitable sur le campus ainsi que les produits locaux dans nos menus, ce n’est que le premier jalon sur la route de l’alimentation consciente », a précisé Samuel Tremblay, vice-président aux services de l’Association des étudiants de Polytechnique.

« Polytechnique de Montréal est à l’avant-garde du développement durable et a su remarquablement intégrer le commerce équitable dans ses activités. Bravo aux intervenants et aux étudiants qui ont su rencontrer tous les critères pour devenir le 23e Campus équitable du Canada », a déclaré Éric St-Pierre, agent de mobilisation 18-30 ans chez Oxfam-Québec et représentant de l’Association québécoise du commerce équitable, lors de la remise du certificat d'attestation.
 

De gauche à droite : Marie Cinq-Mars, mairesse de l'arrondissement d'Outremont; Lionel Perez, conseiller de l'arrondissement de Côte-des-Neiges—Notre-Dame-de-Grâce et membre du comité exécutif à la Ville de Montréal; David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques; Andréanne St-Gelais, secrétaire générale de la Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal (FAÉCUM); Guy Breton, recteur de l'Université de Montréal; Christophe Guy, directeur général de Polytechnique Montréal; Samuel Tremblay, vice-président aux services de l’Association des étudiants de Polytechnique (AEP); Éric St-Pierre, agent de mobilisation 18-30 ans chez Oxfam-Québec et représentant de l’Association québécoise du commerce équitable; Denis Sylvain, président de l’Association générale des étudiants et étudiantes de la Faculté de l'éducation permanente de l'Université de Montréal (AGEEFEP). (Crédit photo : Xavier Legault)
 

De gauche à droite : Patrick Gibbon, chef exécutif chez Aramark; Martine Proulx, directrice, service alimentaire chez Aramark; Samuel Tremblay, vice-président aux services de l’Association des étudiants de Polytechnique (AEP); Marie-Josée Veillette, vice-présidente, commerce équitable, ISF Canada; Shirley Fagnen, conseillère en développement durable à Polytechnique Montréal; Mélissa Tremblay, vice-présidente aux affaires externes de l’Association des étudiants des cycles supérieurs de Polytechnique (AÉCSP). Absents de la photo : Véronique Campbell (PolySphère) et Raphaëlle Tardif-Côté (AEP).

En savoir plus
Site du Bureau de développement durable de Polytechnique Montréal

MONTRÉAL, LA MEILLEURE VILLE UNIVERSITAIRE AU MONDE!
 
15 février 2017 - Source : NOUVELLES
 
L’édition 2017 du classement « QS Best Student Cities » de l’institut Quacquarelli Symonds positionne la ville de Montréal au premier rang des cent villes préférées des étudiants universitaires internationaux, devant Paris, Londres, Séoul et Melbourne.

Montréal figure au sommet du classement de l’institut de recherche britannique Quacquarelli Symonds, qui a été établi en fonction d’un sondage réalisé auprès d’étudiants et de diplômés dans le monde entier. Lors de l’annonce des résultats, Quacquarelli Symonds a souligné le caractère multiculturel, bilingue, centré sur les étudiants et inclusif de la « capitale culturelle » du Canada.

Montréal a atteint la tête du classement de Quacquarelli Symonds notamment en raison du cinquième rang obtenu dans un nouvel indicateur qui porte sur le point de vue des étudiants envers les villes universitaires. Cet indicateur prend en compte des facteurs tels que l’offre sociale et culturelle de la ville, le niveau de tolérance et d’inclusion ainsi que la volonté des étudiants de demeurer dans la ville après leurs études.

Également, Montréal a progressé d’année en année au sein d’un indicateur d’abordabilité, qui mesure les droits de scolarité et le coût de la vie dans les villes étudiées aux fins du classement. De plus, Montréal a été bien positionnée dans un indicateur qui porte sur la proportion d’étudiants au sein de la population d’une ville, tout comme dans un indicateur qui porte sur le niveau de désirabilité d’une ville selon les étudiants et leurs parents.

Aussi, Quacquarelli Symonds souligne les progrès de Montréal dans un indicateur qui est consacré au progrès économique (16e rang). Cet indicateur mesure la perception favorable des employeurs nationaux et internationaux envers les étudiants qui sont diplômés des universités d’une ville, tout comme le taux d’emploi des villes universitaires.

Au sommet des palmarès mondial, canadien et nord-américain

Montréal a ainsi détrôné la ville de Paris au sommet du classement «QS Best Student Cities ». La capitale de la France avait obtenu le premier rang lors des quatre premières éditions du palmarès établi par l’institut de recherche britannique. En 2016, Montréal avait obtenu le septième rang du classement mondial de Quacquarelli Symonds.

Au Canada, Montréal a devancé Vancouver (10e rang), Toronto (11e rang), Ottawa (26e rang) et Québec (72e rang) dans l'édition 2017 du classement des meilleurs villes selon les étudiants universitaires.

En Amérique du Nord, Montréal a devancé Boston (9e rang), New York (19e rang), San Francisco (28e rang) et Washington (37e rang).

Quacquarelli Symonds établit son classement annuel en analysant les villes qui ont une population supérieure à 250 000 personnes et qui comptent au moins deux universités faisant partie d’un classement mondial d'établissements universitaires.

L’édition 2017 du classement annuel de Quacquarelli Symonds confirme la perception qu’ont envers Montréal les étudiants internationaux qui fréquentent Polytechnique pour obtenir leur formation d’ingénieur ou effectuer des études supérieures. Lors de l’année scolaire 2015-2016, 2 211 étudiants parmi les 8 216 étudiants qui fréquentaient Polytechnique Montréal provenaient de l’international (26,9 %).

En 2015-2016, les étudiants internationaux à Polytechnique constituaient 19,3 % des étudiants inscrits au baccalauréat, 44,7 % des étudiants inscrits à la maîtrise recherche, 24,6 % des étudiants inscrits à la maîtrise professionnelle et 53,1 % des étudiants inscrits au doctorat.

En savoir plus
Section de site du Bureau des étudiants internationaux de Polytechnique Montréal