index des volumes et numéros courriel de la bibliothèque Site Web de la bibliothèque Page d'accueil Portail Poly
  Numéro 41 , avril 2004
 
sommaire
Mot du directeur
Notre site Web en mutation : édition revue, augmentée et corrigée à l'horizon
Horizon 2007 : voir trois ans en avant
Achat de la documentation : on franchit le million
Les langues du monde entrent à la Bibliothèque
Trouver au bout d'un clic : on y travaille
Bilan d'une première année bien remplie
Imaginez?
Une page de notre histoire vient de se tourner
Le Répertoire en graphiques
Un groupe de travail sur la recherche : où se situe Polytechnique ?
chroniques
Nouvelles
Échos de la boîte à suggestions
La bibliothèque c'est aussi ?
Notre site Web en mutation : édition revue, augmentée et corrigée à l'horizon

La dernière édition de notre site Web datant de 1998, on a décidé de le revoir en profondeur. En toile de fond, vous et l'utilisation que vous en faites. Voir aussi : Graphiques du sondage et Notes complémentaires des auteurs

Depuis le lancement de la dernière édition de notre site Web, en 1998, la technologie a évolué, les sites et les usagers aussi, tout comme le nombre et la variété des ressources mises à leur disposition par la Bibliothèque. C'est pourquoi, après cinq ans de loyaux services, le temps est venu de procéder à une refonte en profondeur.

Nous avons voulu inscrire les usagers au cœur de cette démarche. De fait, ce sont les articles sur l'utilisabilité des sites de bibliothèques qui nous ont mis la puce à l'oreille. Qu'entend-on par utilisabilité? Voici comment le définit le dictionnaire informatique de l'Office de la langue française :

Qualité d'un matériel ou d'un logiciel qui est facile et agréable à utiliser et à comprendre, même par quelqu'un qui a peu de connaissances en informatique. Bien que souvent utilisé avec le sens de « convivialité », le terme utilisabilité a un sens plus large qui correspond à la « capacité d'un système à permettre à ses utilisateurs de faire efficacement ce pourquoi ils l'utilisent ». Afin que le travail soit fait, le système « utilisable » doit non seulement être facile à utiliser, mais aussi fiable et efficace.

On étudie l'utilisabilité d'un site de plusieurs façons : un expert en ergonomie des sites Web peut évaluer la navigation, l'ergonomie et le design des pages de départ, les contenus, etc. Une autre façon de découvrir si un site est facile à utiliser est de proposer à un groupe d'usagers d'accomplir un certain nombre de tâches en réfléchissant à haute voix. Voici ce qui ressort des études sur le comportement des usagers dans les sites en général :

  • La plupart des personnes survolent une page et cliquent rapidement sur un lien, sans «lire» tout ce qui est écrit;
  • Les usagers préfèrent un design qui n'est pas trop chargé et des outils de navigation qui leur permettent de s'orienter facilement dans un site.

Pour ce qui est des sites de bibliothèques, la plupart des études rapportent que le vocabulaire employé est souvent difficile à assimiler pour qui n'a pas reçu de formation préalable. Par exemple, croyez-vous qu'un étudiant qui reçoit la consigne : «Trouvez un article sur les alternateurs» aura le réflexe de cliquer sur la rubrique «Banques de données» située sous «Bibliothèque virtuelle»?

On relève aussi dans les articles sur la refonte de sites Web de bibliothèques, que la structure des sites de première et deuxième générations reflétait souvent la structure administrative du service. La tendance actuelle, influencée par le développement de la notion d'utilisabilité, est de mettre plutôt en évidence les tâches prioritaires des usagers, le site étant conçu davantage comme un outil de travail et non plus comme une brochure corporative.

La refonte du site Web de la Bibliothèque est donc en cours. Il s'agit d'un projet impliquant deux services de l'École : le Service informatique et la Bibliothèque. En effet, nous pouvons compter sur l'expertise et la collaboration du Webmestre de l'École, Guy-Pierre Boucher, et de la technicienne en graphisme Bénédicte Stordeur, du Service informatique. L'équipe comprend aussi Minh-Thu Nguyen, Richard Dumont, Sylvain Tellier, Nathalie Dionne et Marie-Hélène Dupuis de la Bibliothèque. Enfin, plusieurs autres personnes de la Bibliothèque, dont Lyse Bourget, Marc Hiller, José Caballero et les membres de l'équipe des SAI et ST collaborent à la mise à jour des données ou à la rédaction des textes.

La production en quelques étapes

1.     Sondage  

Pour en arriver éventuellement à un résultat pensé en fonction des usagers, nous avons établi un certain nombre d'étapes. En plus de la revue des publications mentionnée plus haut, nous avons procédé l'automne dernier à un sondage qui avait pour buts :

  • d'identifier les principales tâches effectuées par les clientèles ;
  • de recueillir les commentaires et les suggestions ainsi qu'une mesure de la perception du site.

Au total, 328 questionnaires complets ont été considérés pour l'analyse (répartition des répondants et fréquence d'utilisation).

Sur l'utilisation faite du site, nous pouvons confirmer que les cinq tâches les plus fréquentes pour toutes les catégories d'usagers sont les suivantes, énumérées dans l'ordre de leur importance :

  • Localiser un document précis (dont on a la référence).
  • Chercher des livres sur un sujet.
  • Chercher des articles sur un sujet.
  • Utiliser une ressource en particulier (dictionnaire, IEEE Xplore).
  • Renouveler l'emprunt de documents.

L'importance de ces tâches varie peu selon la catégorie d'usagers, comme on peut le constater dans ce graphique. Néanmoins, on voit que les étudiants du baccalauréat ont plus souvent à chercher des livres par sujet puis à localiser des documents précis, alors que les étudiants des cycles supérieurs, les professeurs et les associés de recherche cherchent davantage un document précis, puis des articles par sujet.

Enfin, presque tous les répondants ont laissé des commentaires, observations et suggestions sur ce qu'ils aimaient ou n'aimaient pas du site.

  • Ce qui plaît : la richesse du site, les ressources offertes dont les revues électroniques, l'accès à distance à ces ressources, la simplicité de l'interface.
  • Ce qui déplaît : ergonomie du site et design, suivi de quelques problèmes avec le catalogue de la Bibliothèque.

2.     Les spécifications

En même temps que se déroulait le sondage, nous avons visité des sites Web de bibliothèques récemment refaits et centrés sur les tâches. Nous avons consulté des documents sur l'utilisabilité des sites ainsi que les résultats de l'étude d'utilisabilité sur notre site menée par une étudiante du doctorat (voir la nouvelle Notre site Web sous observation ).

Nous avons par la suite produit un document de spécifications décrivant l'orientation générale et les sites exemplaires ainsi que les spécifications techniques du futur site.

Le prochain site de la Biblitohèque sera centré sur les tâches et proposera une approche par sujets et par types de clientèles («Je suis» prof, étudiant du bac, cycles supérieurs, etc.). Il comprendra aussi une liste de liens rapides pour les usagers experts. Enfin, le webmestre de l'École a aussi spécifié un certain nombre de paramètres : entre autres les fureteurs recommandés, les normes de codage, les modèles de navigation, un design et des couleurs harmonisées avec l'image générale des sites de Polytechnique et des moyens de faciliter l'accès au site pour les personnes handicapées. (Voir aussi les Notes commplémentaires).

3.     Organisation des contenus : l'architecture du site

En janvier et février 2004, nous avons esquissé une première organisation des contenus. L'équipe du Service informatique a repris ce plan et l'a transformé en propositions de pages de départ et de pages intermédiaires. Les icones et des outils de navigation sont aussi intégrés dans le design.

Par la suite, nous avons choisi un design et il faut maintenant transférer ou adapter les contenus de l'ancien site au nouveau.

4.     Organisation des contenus : les coulisses de l'approche sujet

Nous voulions que les ressources d'information, principalement les ressources électroniques et les ouvrages de référence si utiles lors d'une recherche, soient facilement signalées dans une approche par sujets.

Afin de faciliter aussi l'entretien des liens, nous avons convenu d'organiser ces quelque 950 ressources en une banque de données par types de documents et par sujets. Pour ce faire, André Maltais, bibliothécaire aux services techniques, a produit un plan de classement par grands domaines convenant au génie, construit à partir de l'étude de plusieurs taxonomies techniques (Techniques de l'Ingénieur, CRSNG, classifications documentaires, etc.). Nous avons employé ce plan pour indexer les ressources par la suite. Sylvain Tellier, avec le support de Guy-Pierre Boucher, a codé cette indexation dans la banque de données. Cela permettra de répondre rapidement à la question : quelles ressources dois-je consulter pour trouver des brevets en génie mécanique?

5.     Prochaine étape :  tests d'utilisabilité et lancement

Nous prévoyons procéder à des tests d'utilisabilité basés sur des tâches auprès des clientèles afin d'optimiser l'organisation, la navigation ou de revoir au besoin les noms des intitulés de rubriques. Le site sera lancé en parallèle avec l'ancien site pendant une brève période afin de permettre aux clientèles de se familiariser avec leur nouvel environnement.

En conclusion…

Refaire un site de bibliothèque est un défi intéressant, compte tenu de la quantité d'information et de la variété des clientèles. Nous savons qu'il sera impossible de contenter TOUS les utilisateurs et que le changement que nous leur ferons vivre sera parfois inconfortable. Mais nous espérons qu'à la fin de cet exercice, nous pourrons faciliter la vie de nos clientèles avec un outil plus convivial et mieux adapté à leurs façons de faire. En terminant, un scoop : la page d'accueil de notre prochain site.

 

Marie-Hélène Dupuis

Minh-Thu Nguyen

Valid XHTML 1.0!

 



Cet article est diffusé par la Bibliothèque de l'École Polytechnique de Montréal.

Issn  


© École Polytechnique de Montréal              Modifié le: 09-02-2011