index des volumes et numéros courriel de la bibliothèque Site Web de la bibliothèque Page d'accueil Portail Poly
  Numéro 40 , 12 novembre 2003
 
sommaire
Mot du directeur
Où allons nous ? Perspectives 2003-2004
Sa Majesté le Catalogue reçoit ses sujets… enfin, une partie d'entre eux!
Petite histoire d'un abonnement
Un employé qui nous a marqués
Qu'est la Bibliothèque de Poly devenue?
Résultat d'une enquête
Des chercheurs sachant chercher… et trouver de l'information!  
chroniques
Nouvelles
LA BIBLIOTHÈQUE C'EST AUSSI...
ÉCHOS DE LA BOÎTE À SUGGESTIONS
Un employé qui nous a marqués

Témoignage personnel à la suite du décès de M. Mario Garand

Mario GarandMario Garand est entré aux services techniques de la Bibliothèque à titre de commis au traitement de la documentation en 1987. Ce fut tout un bouleversement, car pour la plupart d'entre nous, c'était notre premier contact avec une personne sourde. À cette époque, on nous a fait suivre un cours d'environ deux heures pour y apprendre quelques mots d'usage du langage des signes.

Un défi de taille attendait Mario. Non seulement il avait à apprendre les tâches d'un nouvel emploi, mais il fallait aussi qu'il s'adapte à une dizaine de personnes dans son environnement immédiat en plus de tous les autres employés(es) de la Bibliothèque et de l'École.

À force de patience, de ténacité et de volonté, il a su, malgré ses limites, s'intégrer au sein de notre équipe de travail de brillante façon. Au fil des ans, nous avons découvert, au-delà du mur qui se dresse parfois entre les gens et les malentendants, un compagnon de travail qui avait un grand sens de l'humour et une joie de vivre communicative. Il aimait nous taquiner mais un peu moins l'inverse!   Il nous faisait partager ses passions telles les voyages (surtout l'Espagne), les collections en tout genre (timbres, montres, maisonnettes de Noël, etc.), les bons restos, l'actualité, ses visites au Casino et bien sûr, ses amis et sa famille.

S'il avait vécu à une autre époque, Mario aurait sûrement été un moine copiste du Moyen Âge penché sur un manuscrit, reproduisant celui-ci dans ses moindres détails et l'embellissant de quelques enluminures de sa création. Ce qui se transposait chez nous par d'habiles et minutieuses réparations de vieilles reliures qui retrouvaient, grâce à ses bons soins, une nouvelle vie. Un travail dont il était très fier!

Mario nous a quittés en juin 2002 pour un congé de maladie à long terme. Sa vision se détériorant, il ne lui était plus possible de continuer à travailler. Quelle déception et grand malheur ce fut pour lui! Nous avons alors pris conscience de son grand courage et de son attachement à ses compagnes et compagnons ainsi qu'à son travail.

Il a été hospitalisé en août dernier. Ce fut un terrible choc pour nous d'apprendre qu'il était atteint d'un cancer en phase terminale. Nous avons tous compris que malgré sa grave maladie, l'École Polytechnique, et plus particulièrement la Bibliothèque, occupait une grande place dans ses pensées et dans son cour. D'ailleurs il avait comme projet de venir visiter les nouveaux pavillons Lassonde, ainsi que le nouvel emplacement de notre Bibliothèque.

Mario est décédé le 21 septembre 2003 à l'âge de 44 ans. Nous offrons nos plus sincères sympathies à tous ses amis, sa famille et plus particulièrement à sa mère qu'il chérissait.

Bien que les fleurs se fanent, meurent et disparaissent, leurs précieux parfums demeurent. Tout comme ces fleurs éclatantes, le travail que Mario a laissé derrière lui, dispersé un peu partout sur les rayons de la bibliothèque, nous imprégnera longtemps de sa merveilleuse présence.

Cher Mario, nous garderons un merveilleux souvenir de toi et souhaitons que ton dernier grand voyage t'apporte la sérénité et la paix.

Francine Trudeau

 



Cet article est diffusé par la Bibliotèque de l'École Polytechnique de Montréal.

Issn  


© École Polytechnique de Montréal              Modifié le: 09-02-2011