ligne ligne Index des volumes et numéros ligne Courriel de la bibliothèque ligne Site Web de la bibliothèque ligne Page d'accueil Portail Poly ligne
  Numéro 52 , octobre 2011  
 

Imprimer cet article
Imprimer ce numéro


sommaire
Mot du directeur
Sondage
Au revoir, Minh-Thu Nguyen
Entrevue avec V-Smart
De la Coca aux caresses
Pour ne plus traiter les mêmes livres chacun chez soi
Des noms qui en disent long (3)
Tout le monde en ligne
Les revues sortiront-elles du catalogue?
chroniques
Nouvelles
Des fils qui ReSStent
L'heure du « compte » : le progrès dans la continuité en 2011-2012
Échos de la boîte à suggestions
Le Bleu a toujours la cote
La Bibliothèque c'est aussi...

 

Entrevue avec V-Smart

V-Smart, le nouveau système intégré de gestion de bibliothèque, accorde ici une entrevue exclusive à Infotech.

Infotech : Tout d'abord, bonjour et bienvenue, V. Je peux vous appeler V? Depuis combien de temps êtes-vous arrivé à Polytechnique?

V-Smart : Bonjour, cher Infotech, et merci pour ce bel accueil. Attendez que je me souvienne… Lorsque j'ai dévoilé mon visage au public, il a plu à boire debout pendant plusieurs semaines. Si bien que je me suis demandé si ce n'était pas moi qui avais apporté le mauvais temps! (Rires) Ah oui, j'y suis. C'était en mai dernier. Le 16, pour être plus précis.

Infotech : Jusqu'à maintenant, comment se déroule votre intégration?

V-Smart : Relativement bien. L'échéancier a été respecté. Évidemment, comme je suis altruiste, j'ai apporté avec moi mon lot de surprises et de petits pépins afin de m'assurer que le personnel des systèmes informatisés ne s'ennuie pas. (Rires) Toutefois, comme ces personnes travaillent fort et sont très efficaces, ma période de rodage devrait être terminée très bientôt.

Infotech : Maintenant, si vous deviez vous décrire en quatre mots, lesquels choisiriez-vous?

V-Smart : (Rires) Vous me faites la vie dure, Infotech! Ce n'est pas facile de se décrire en si peu de mots. Disons d'abord que je suis vivant. En effet, contrairement à mon défunt prédécesseur GeoWeb, je suis un système en pleine évolution qui connaîtra sans aucun doute des améliorations intéressantes au fil des années à venir. Suivant cela, je dirais que je suis Web, donc bien de mon temps! Ce que je veux dire par là, c'est que mon interface est 100 % Web, et ce, autant pour les usagers que pour les employés de la Bibliothèque. Je suis également multilingue, à l'image de la clientèle que je dessers. Mon interface est disponible en français, en anglais, en néerlandais, en allemand et en espagnol. Enfin, je suis ouvert sur le monde, en ce sens que je supporte la norme UniCode permettant de stocker ou d'afficher les caractères non latins (ex. : chinois, arabe, japonais, etc.).

Infotech : Qu'est-ce qui vous distingue de votre prédécesseur GeoWeb?

V-Smart : Vous voulez dire, outre le fait que je n'ai pas de rhumatismes? (Rires) Blague à part, mon interface, avec ses quatre onglets de recherche, est beaucoup plus conviviale que celle de mon ancêtre. De plus, le serveur sur lequel je loge est très performant, ce qui améliore grandement le temps de réponse lors du lancement d'une requête. Le fait que l'on puisse trier une quantité illimitée de notices bibliographiques et la présence de facettes offertes pour limiter la recherche (par date de publication, langue du document et collection de la bibliothèque) figurent également parmi mes caractéristiques intéressantes. Hum, quoi d'autre? Ah oui! Grâce à moi, les usagers peuvent, entre autres, lancer des recherches d'expressions exactes et recevoir des alertes courriel lorsque de nouveaux documents sur un sujet qui les intéresse sont ajoutés au catalogue de la Bibliothèque. Toutes ces fonctionnalités n'étaient pas offertes par GeoWeb.

Infotech : C'est un bon début, mais êtes-vous vraiment aussi « smart » que votre nom le laisse à penser?

V-Smart : (Rires) Que de facéties, Infotech! J'aime bien votre jeu de mots. Évidemment, je vous ai énuméré quelques-unes de mes qualités, mais je vous réserve d'autres surprises. Par exemple, une de mes fonctionnalités, qui n'est pas activée, mais qui pourrait l'être est ce qu'on appelle la logique floue. Cette option me permet de suggérer aux usagers des mots-clés qui se rapprochent des termes de recherche entrés. Vous avez probablement déjà vu cela dans d'autres moteurs de recherche comme Google, par exemple, qui vous propose parfois, lorsque vous entrez un terme : « Essayez avec cette orthographe ». Aussi, contrairement à mon prédécesseur, j'ai l'intention de laisser de la place aux usagers en leur permettant d'ajouter des commentaires d'appréciation concernant des documents contenus dans la collection. Je pourrai également leur fournir des suggestions de documents basées sur les statistiques de prêt, par exemple.

Infotech : Êtes-vous mobile?

V-Smart : Bien sûr, mais je n'ai pas pu vous le dire tout à l'heure, car vous ne m'avez laissé que quatre mots pour me décrire! (Rires) Mon module « Iguana » permet aux usagers d'ajouter, sur leur page Web (par exemple MySpace ou Facebook) ou sur des appareils mobiles, des gadgets logiciels, mieux connus sous le nom de « widgets ». Par conséquent, je vous suivrai là où vous irez!

Infotech : Y a-t-il des membres de votre famille qui pourraient se joindre à vous éventuellement et, si oui, que pourraient-ils apporter de plus?

V-Smart : Je ne pense pas que des membres de ma famille immédiate se joindront à moi à court ou à moyen terme. Toutefois, j'ai su qu'il est possible que la Bibliothèque acquière un outil de découverte qui permettrait aux usagers de lancer leurs requêtes à partir d'une seule et même boîte de recherche. Cette dernière permettrait de chercher à la fois dans les bases de données (comprenant des articles, des conférences, des brevets, etc.) et dans le catalogue de la Bibliothèque (comprenant des livres, des revues, des thèses, etc.). J'imagine que la présence d'une telle boîte de recherche jumelée à ma grande performance facilitera grandement la vie aux usagers.

Infotech : V, merci beaucoup d'avoir pris le temps de nous accorder cet entretien. Pour terminer sur un dernier jeu de mots… je vous souhaite longue « Vie »!

V-Smart : (Rires) Merci à vous. Ce fut un plaisir.

Geneviève Gamache-Vaillancourt, Greg Whitney et André Maltais

Issn

Droits d'auteur : cet article est mis à disposition sous un contrat Creative Commons.

Valid XHTML 1.0!